migrants

Illustration : Migrants sri-lankais : une filière bien organisée
LIKES
TWEETS

Au moins huit bateaux ont tenté la traversée

Migrants sri-lankais : une filière bien organisée

Posté par IPR, dans migrants
Bateaux retenus à quai par les autorités, plaintes pour vols déposés par leurs propriétaires, passeurs et candidats à l'immigration arrêtés... Les enquêtes menées au Sri Lanka sur les filières qui organisent un fructueux trafic d'êtres humains vers La Réunion semblent aboutir. Pourtant, plusieurs questions demeurent et les hypothèses soulevées laissent supposer une organisation bien rodée et des dispositifs bien en place.
Illustration : Dormez tranquille braves gens, les envahisseurs sont repartis
LIKES
TWEETS

Les 64 migrants renvoyés au Sri Lanka risquent la prison (actualisé)

Dormez tranquille braves gens, les envahisseurs sont repartis

Posté par IPR, dans migrants
Retour à l'envoyeur, 64 migrants sur 70 ont été acheminés vers leur pays d'origine, le Sri Lanka. Les six restants, ceux qui sont passés entre les mailles du filet sont en sursis et pourraient se voir refuser l'asile. "Victoire", "hourra",  youpi" a dû s'exclamer cette minuscule frange de la population qui se dit ouverte et commence souvent ses phrases sur le sujet par "je ne suis pas raciste mais...". Ces grands humanistes intarissables en ont des choses à dire sur les migrants et en général, ce n'est pas jojo. Ces "courageux" sont ultra minoritaires par rapport à l'immense majorité de la population généreuse et bienveillante. Mais ils sont plus visibles car ils parlent fort sur les réseaux sociaux drapés dans leur anonymat, leur médiocrité et leur étroitesse d'esprit. Ouf, les envahisseurs sont partis, La Réunion ne s'en porte que mieux, diront ces "courageux" !
Illustration : La Cimade alerte :  "demandes d'asile à la frontière : l'État hors la loi à La Réunion"
LIKES
TWEETS

Migrants sri-lankais à La Réunion

La Cimade alerte : "demandes d'asile à la frontière : l'État hors la loi à La Réunion"

Posté par IPR, dans migrants
Sur son site, l'association qui milite pour les droits des étrangers s'inquiète de la procédure réservée aux migrants sri-lankais qui arrivent sur notre île depuis plusieurs mois, nous diffusons l'article tel quel : " Depuis mars 2018, près de 150 demandeurs d'asile en provenance du Sri Lanka sont arrivés à la Réunion par la mer. La préfecture a fait le choix de l'expulsion, de l'enfermement et de l'opacité plutôt que de permettre à ces personnes en quête de protection d'exercer leurs droits. Alors que d'autres embarcations seraient à l'approche, La Cimade alerte des violations des droits répétées et sans précédent sur l'île de la Réunion.
Illustration : "Nos clients peuvent être renvoyés chez eux à tout moment"
LIKES
TWEETS

[LIVE/VIDEO/PHOTOS] Les avocats des migrants disent avoir épuisé tous les recours

"Nos clients peuvent être renvoyés chez eux à tout moment"

Posté par IPR, dans migrants
Les magistrats de la cour d'appel ont rendu leur décision : les 68 migrants sri-lankais sont maintenus en zone d'attente. Ils ont la possibilité de se pourvoir en cassation. Ils étaient arrivés à La Réunion ce mardi 5 février 2019 à bord de l'Imula étaient de nouveau devant les magistrats ce lundi 11 février 2019. Cette fois ils étaient devant la cour d'appel. Ils ont engagé cette procédure après que les juges des libertés et de la détention (JLD) du tribunal de Saint-Denis aient décidé samedi d'ordonner leur maintien en zone d'attente au moins pour huit jours. Les migrants demandent à sortir de ce confinement. La cour d'appel a rendu son arrêt ce mardi (Photo rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Migrants : plusieurs demandes d'asile à la frontière refusées par le ministère de l'Intérieur
LIKES
TWEETS

Après avis de l'Ofpra

Migrants : plusieurs demandes d'asile à la frontière refusées par le ministère de l'Intérieur

Posté par IPR, dans migrants
Depuis deux jours, les 72 passagers de l'Imula passent leurs entretiens en visioconférence avec l'Office français de protection des réfugiés et des apatrides (Ofpra) pour demander l'asile à la frontière. Ce vendredi 8 février 2019, la plupart des demandes "ont été refusées" par le ministère de l'Intérieur, indique un avocat travaillant sur ce dossier.
Illustration : Migrants : une traversée controversée
LIKES
TWEETS

Ils disent avoir passé vingt-quatre jours en mer

Migrants : une traversée controversée

Posté par IPR, dans migrants
Arrivés mardi 5 février 2019 à La Réunion, les 70 passagers de l'"Imula" ont fui le Sri Lanka. Ils ont déposé une demande d'asile à la frontière et passent actuellement leur entretien en visioconférence avec l'Ofpra (l'Office français de protection des réfugiés et des apatrides). En attendant, ils sont en zone d'attente, enfermés dans un hôtel dans le centre-ville de Saint-Denis. Certains ont choisi de témoigner, à visage couvert.
Illustration : Migrants: les 70 passagers de l'Imula souhaitent demander l'asile
LIKES
TWEETS

Placés en zone d'attente dans des hôtels

Migrants: les 70 passagers de l'Imula souhaitent demander l'asile

Posté par IPR, dans migrants
Débarqués mardi 5 février 2019 au Port-ouest, les 70 passagers du bateau sri-lankais l'Imula commencent leur (longue) bataille administrative et probablement judiciaire pour obtenir l'asile en France. Ils ont été placé en "zone d'attente" et sont logés dans des hôtels, la zone d'attente de l'aéroport de Gillot étant trop limitée.
Illustration : Placés en zones d'attente, les 70 migrants souhaitent demander l'asile
LIKES
TWEETS

[LIVE/PHOTOS/VIDÉOS] Arrivés au Port-ouest

Placés en zones d'attente, les 70 migrants souhaitent demander l'asile

Posté par IPR, dans migrants
Pour la cinquième fois en onze mois, un navire de migrants, présumé sri-lankais, a été intercepté par les autorités maritimes à environ 5 kilomètres au large des côtes réunionnaises en fin d'après-midi, lundi 4 février 2019. "L'Imula" transporte environ 70 personnes dont cinq enfants et huit femmes. Leur nationalité n'est pour le moment pas confirmée. Accompagné par la SNSM et par la brigade nautique de la gendarmerie, il est arrivé au Port-ouest vers 11h15 mardi 5 février. Débarqués, les passagers ont été pris en charge pour une évaluation sanitaire et administrative.
Illustration : Migrants: environ 70 personnes à bord d'un navire présumé sri-lankais
LIKES
TWEETS

[LIVE] Intercepté au large de Saint-Philippe

Migrants: environ 70 personnes à bord d'un navire présumé sri-lankais

Posté par IPR, dans migrants
Un bateau avec à son bord environ 70 personnes dont 5 enfants et 8 femmes, a été intercepté au large à 5 kilomètres au large de la côte de la commune de Saint-Philippe, en fin d'après-midi ce lundi 4 février 2019. Appelé "Imula" le navire serait sri-lankais. Il devrait arriver au Port-ouest dans la matinée du mardi 5 février. C'est la sixième fois qu'un bateau de migrants tente d'accoster à La Réunion, le cinquième qui y parvient. Les précédents navires transportaient tous des ressortissants du Sri Lanka. Suivez-nous, nous sommes en live. (Photo archives Imaz Press - Lors d'une précédente arrivée de migrants au Port-Ouest)
Illustration : Migrants : "Plusieurs navires" ont été "empêchés de quitter le Sri-Lanka" pour La Réunion
LIKES
TWEETS

[VIDEO] Après l'arrivée de quatre bateaux sri-lankais

Migrants : "Plusieurs navires" ont été "empêchés de quitter le Sri-Lanka" pour La Réunion

Posté par IPR, dans migrants
Le Secrétaire d'État auprès du ministre de l'Intérieur, Laurent Nunez a indiqué jeudi 17 janvier 2019 que "ce sont plusieurs navires qui ont été empêchés de quitter le Sri-Lanka pour se rendre à La Réunion." Il répondait à une question posée par le sénateur Jean-Louis Lagourgue. En une dizaine de mois, entre mars et décembre 2018, quatre bateaux de migrants sri-lankais ont accosté sur l'île.
Illustration : Migrants : les discussions entre le Sri-Lanka et le gouvernement français sont ouvertes
LIKES
TWEETS

Une réunion prévue le 25 janvier

Migrants : les discussions entre le Sri-Lanka et le gouvernement français sont ouvertes

Posté par IPR, dans migrants
Ce jeudi17 janvier 2019, le sénateur Jean-Louis Lagourgue a pris la parole au Sénat interrogeant le gouvernement sur le dossier de l'arrivée de migrants sri-lankais sur le sol réunionnais. Le Secrétaire d'État auprès du ministre de l'Intérieur, Laurent Nunez lui a répondu que les discussions avec les autorités du Sri-Lanka sont en cours et qu'une réunion est même prévue le 25 janvier prochain. Entre mars et décembre 2018, cinq bateaux ont tenté la traversée de l'Océan Indien, quatre ont accosté à La Réunion.
Illustration : Les migrants seraient plus et mieux aidés que les SDF : vérités et contre-vérités
LIKES
TWEETS

Associations, hébergements, aides sociales

Les migrants seraient plus et mieux aidés que les SDF : vérités et contre-vérités

Posté par IPR, dans migrants
Un bateau de migrants par-ci, un bateau de migrants par là. Les quatre arrivées au Port-ouest ont été l'occasion, sur les réseaux sociaux et dans notre entourage, de vague d'insultes et de commentaire racistes. A côté de ces piques, lancées comme par habitude, une remarque ressort, adressée notamment aux associations qui leur venaient en aide : "Aidez nos pauvres plutôt que ces migrants !" Faut-il l'ignorer ? Non, il faut essayer d'y répondre.
Illustration : Migrants : questions autour des péripéties judiciaires
LIKES
TWEETS

Les sept sri-lankais sont renvoyés dans leur pays

Migrants : questions autour des péripéties judiciaires

Posté par IPR, dans migrants
Dans les quotidiens, à la radio et sur le net on parle beaucoup des péripéties judiciaires des sept migrants, arrivés mercredi 26 décembre 2018. Ils seront reconduits dans leur pays dans les prochains jours. L'un d'eux a été renvoyé dès ce jeudi 3 janvier 2019, comme l'avait annoncé Imaz Press. Les départs vont s'échelonner jusqu'à lundi, le temps pour les autorités d'organiser leur départ - en fonction de la disponibilité dans les avions, et leur accompagnement. La réglementation exige en effet que chaque migrant reconduit dans son pays soit escorté par deux représentants des forces de l'ordre. Cette décision de renvoi des sept sri-lankais fait suite au rejet de leur demande d'asile par l'Office français de protection des réfugiés et apatrides (Ofpra). Demande d'asile ? Zone d'attente ? Petit rappel en quelques points des différentes questions que vous pouvez vous poser.
Illustration : Migrants : les premiers départs de Sri-Lankais ont lieu ce jeudi soir
LIKES
TWEETS

Leur demande d'asile a été refusée

Migrants : les premiers départs de Sri-Lankais ont lieu ce jeudi soir

Posté par IPR, dans migrants
Une partie des sept Sri-lankais arrivés à La Réunion le 26 décembre seront renvoyés dans leur pays dès ce jeudi soir, le 3 janvier 2019, selon nos informations. Cette décision fait suite au rejet de leur demande d'asile par l'Office français de protection des réfugiés et apatrides (Ofpra). Les renvois des autres migrants arrivés à bord du même bateau seront échelonnés sur les prochains jours.
Illustration : Migrants : le député Jean Hugues Ratenon rencontre le Préfet
LIKES
TWEETS

Au moins cinq bateaux sr-lankais ont tenté de rejoindre l'île

Migrants : le député Jean Hugues Ratenon rencontre le Préfet

Posté par IPR, dans migrants
Le député Jean Hugues Ratenon a été reçu par le préfet de La Réunion jeudi 3 janvier 2019. Il souhaitait discuter des arrivées des migrants Sri-lankais et de la manière dont l'État fait face à la situation. "Au delà du Sri-Lanka, c'est le problème des migrations dans toute la zone de l'océan Indien, explique le député devant la Préfecture. Aux îles Maldives par exemple, le problème n'est pas celui de violence mais celui du réchauffement climatique. Il y a aussi les Comores, Madagascar." Pour Jean Hugues Ratenon, une bonne compréhension de la situation est essentielle : "Pour régler le problème il faut d'abord bien comprendre ce problème".