Municipale 2020

Illustration : Abstention record, le pari raté du premier tour, interrogations sur le second
LIKES
TWEETS

Sur fond de coronavirus

Abstention record, le pari raté du premier tour, interrogations sur le second

Posté par IPR, dans Municipale 2020
Le pari du maintien d'un premier tour des municipales en pleine crise du coronavirus est manqué dimanche, avec une abstention record pour ce type de scrutin de 53,5% à 56% (selon les instituts de sondage), qui interroge sur la tenue du second tour prévu la semaine prochaine si la situation sanitaire s'aggrave.
Illustration : Municipales : sept maires réélus dès le premier tour
LIKES
TWEETS

[LIVE] Grosse chute : 42,80 % de taux de participation à 17 heures, contre 48,98% en 2014

Municipales : sept maires réélus dès le premier tour

Posté par IPR, dans Municipale 2020
Le premier tour des municipales a eu lieu ce dimanche 15 mars 2020. Tous les bureaux de vote ont fermé leurs portes à 18 heures. Outre la question principale de l'élection des 24 nouvelles équipes municipales pour les 6 prochaines années, cette élection sera également scrutée compte tenu d'autres enjeux d'importance : l'intérêt que portent encore les Réunionnais sur la chose politique, ainsi que l'impact du coronavirus sur le comportement des électeurs. Une première constatation à ce propos : la chute du taux de participation par rapport au premier tour de 2014. Ce dimanche 42,80 % de l'électorat s'était déjà rendu aux urnes à 17 heures contre 48,98% en 2014. Pour le moment trois maires ont été réélus dès le premier tour. Il s'agit d'Olivier Hoarau au Port (notre photo), de Patrick Lebreton à Saint-Joseph, de Michel Fontaine à Saint-Pierre, d'Olivier Rivière à Saint-Philippe, de Serge Hoarau à la Petite Ile, de Stéphane Fouassin à Salazie et de Bachil Valy à l'Entre Deux. Restez avec nous, nous publions les résultats en direct (Photo rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Fonctionnaires et campagne électorale: le douteux mélange des genres
LIKES
TWEETS

Municipales

Fonctionnaires et campagne électorale: le douteux mélange des genres

Posté par IPR, dans Municipale 2020
Comme à chaque campagne électorale, on voit déferler des dizaines de militants dans les rues. Réunions publiques, tractages, affichages, les "petites mains" sont essentielles aux candidats pour mener à bien la communication de campagne. Parmi les personnes mobilisées, les observateurs avertis peuvent aisément remarquer la présence de fonctionnaires de certaines collectivités, fonctionnaires qui sont astreints au principe de neutralité, sauf s'ils agissent en leur nom personnel et en dehors de leur service. Ce douteux mélange des genres est très scruté par l'ensemble des candidats aux municipales. Chaque agissement pouvant donner lieu à des accusations de l'adversaire (Photo rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Elles et ils veulent être maire, mais pourquoi donc...
LIKES
TWEETS

Sondage - Koz azot

Elles et ils veulent être maire, mais pourquoi donc...

Posté par IPR, dans Municipale 2020
La campagne électorale pour les municipales des 15 mars et 22 mars 2020 met en émoi le monde politique (et parfois au-delà). Les candidat(e)s sont au taquet. Les promesses et les déclarations d'intention s'enchaînent. Les portes à portes et les meetings se succèdent. Dans les médias les débats s'entrechoquent. Les voitures sonos et les affichages polluent tout sur leur passages. Bref les électrices et les électeurs potentiel(le)s sont sollicités en permanence par des centaines de candidat(e)s. Mais au fait, pourquoi toutes ces personnes veulent être maires, conseillères municipales, conseillères communautaires ? Pour mettre en place des politiques en faveur du mieux être de la population ou pour satisfaire des intérêts personnels, bien éloignés de l'intérêt commun ? C'est à ces questions que notre sondage Koz azot vous propose de répondre aujourd'hui (Photo rb/www.ipreunion.com)