Politique

Illustration : Chère justice, mets-les tous au trou... sauf un !
LIKES
TWEETS

Lettre à l'institution judiciaire

Chère justice, mets-les tous au trou... sauf un !

Posté par IPR, dans Politique
Très chère justice, permets-nous de te tutoyer car tu fais partie dans notre vie au quotidien, fort heureusement. Nous te considérons comme l'un des piliers de notre démocratie, de notre liberté, de notre sécurité. Aussi, avons-nous choisi de t'écrire en toute amitié afin de te féliciter pour ton dynamisme voire même ton engouement particulièrement éloquent à l'aube de ces élections municipales. La justice s'agite et c'est tant mieux ! (Photo AFP)
Illustration : Saint-Leu : plainte contre X pour des faits mettant en cause le maire Bruno Domen
LIKES
TWEETS

Pour détournement de fonds publics, recel de détournement de fonds publics et abus de confiance

Saint-Leu : plainte contre X pour des faits mettant en cause le maire Bruno Domen

Posté par IPR, dans Politique
Un citoyen annonce avoir déposé une plainte contre X "pour détournement de fonds publics, recel de détournement de fonds publics et abus de confiance" pour des faits mettant en cause le maire de Saint-Leu Bruno Domen. Assurant n'avoir "aucun intérêt partisan", il accuse l'actuel maire de Saint-Leu et candidat aux élections municipales de mars d'avoir cumulé de façon illégale la fonction de maire de la commune de Saint-Leu tout et celle de collaborateur de cabinet du président du TCO. La lettre s'adresse au procureur de la République de La Réunion, dans laquelle le citoyen qui porte plainte demande de mener une enquête. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Continuité territoriale : deux plaintes déposées contre la Région
LIKES
TWEETS

La procédure est lancée par une agence de voyages

Continuité territoriale : deux plaintes déposées contre la Région

Posté par IPR, dans Politique
Une agence de voyage marseillaise, Massilia Voyages, a annoncé avoir déposé deux plaintes contre la Région Réunion auprès du Tribunal administratif le mercredi 5 février 2020. L'agence remet en cause la décision du 10 décembre 2019 portant sur la suppression du dispositif de remboursement de la Continuité Territoriale. Cette décision du Conseil régional apparaît comme étant "une violation sans précédent sur la liberté individuelle du choix du lieu de son achat et une mesure allant à l'encontre de la libre concurrence" avait indiqué Massilia Voyages à la suite du délibéré. Nous publions ci-dessous le communiqué que l'agence de voyages adressé à ses clients
Illustration : Tout savoir sur les élections municipales 2020
LIKES
TWEETS

A un mois du scrutin

Tout savoir sur les élections municipales 2020

Posté par IPR, dans Politique
Dans un mois tout juste, le 15 mars 2020, les Réunionnais se rendront aux urnes dans le cadre du premier tour des élections municipales. Comment participer au vote ? Pour quoi vote-t-on exactement ? Quelles sont les modalités pratiques de ces élections ? On vous dit tout (Photo rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Huguette Bello et Ericka Bareigts condamnées  pour avoir "causé un dommage à la Région"
LIKES
TWEETS

Affaire de la Médiathèque Cimendef

Huguette Bello et Ericka Bareigts condamnées pour avoir "causé un dommage à la Région"

Posté par IPR, dans Politique
La Cour d'appel de Saint-Denis a condamné ce lundi 10 février 2020 les députées Ericka Bareigts pour avoir "causé un dommage au Conseil régional de La Réunion". Les faits reprochés remontent au 3 mars 2018. Les deux élues avaient souhaité visiter la médiathèque Cimendef à Saint-Paul, transformée en conservatoire régional, afin de dénoncer ce choix de la Région. Cette visite avait abouti à une plainte de la collectivité régionale. Les deux femmes devront verser à la Région 5 000 euros de dommages et intérêts ainsi que 1 000 euros au titre des frais de procédure. Huguette Bello et Erick Bareigts peuvent maintenant se pourvoir en cassation (Photo rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Denis Robin, Secrétaire général de la mer, en visite à La Réunion
LIKES
TWEETS

Séjour officiel

Denis Robin, Secrétaire général de la mer, en visite à La Réunion

Posté par IPR, dans Politique
Denis Robin, Secrétaire général de la mer, sera en déplacement à La Réunion du mardi 11 au vendredi 14 février 2020. "Ce déplacement s'inscrit dans le double objectif de rencontrer les acteurs locaux de l'action de l'État en mer (AEM) et de promouvoir le développement de l'économie bleue" indique la préfecture.
Illustration : Municipales : irez-vous voter ou bouderez-vous les urnes ?
LIKES
TWEETS

Sondage - Koz azot

Municipales : irez-vous voter ou bouderez-vous les urnes ?

Posté par IPR, dans Politique
Oyez, oyez potentiel(le)s électrices et électeurs vont avez jusqu'au vendredi 7 février pour vous inscrire sur les listes électorales. Vous pouvez le faire à la mairie de votre lieu de résidence ou sur en ligne sur le portail sur le portail internet www.service-public.fr. Cette formalité est obligatoire pour voter aux municipales de dimanche 15 mars et dimanche 22 mars 2020 (Photo rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Bras-Panon : un agent soupçonné de favoritisme et détournements de fonds publics
LIKES
TWEETS

La brigade financière a perquisitionné la mairie (actualisé)

Bras-Panon : un agent soupçonné de favoritisme et détournements de fonds publics

Posté par IPR, dans Politique
Le député Jean-Hugues Ratenon, actuellement candidat aux élections municipales 2020 de Bras-Panon, a annoncé sur Facebook que la mairie de cette dernière avait été perquisitionnée ce vendredi 31 janvier. "Selon mes informations la brigade financière a fait une descente à la mairie de Bras-Panon. Des dossiers ont été emporté" écrit-il sur sa page Facebook. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Saint-Denis : premier meeting pour la candidate de l'Union de la gauche Éricka Bareigts
LIKES
TWEETS

[VIDÉO] Municipales 2020

Saint-Denis : premier meeting pour la candidate de l'Union de la gauche Éricka Bareigts

Posté par IPR, dans Politique
Ils étaient nombreux ce samedi 1er février à assister au premier meeting de campagne de la candidate Éricka Bareigts au petit stade de l'est, plusieurs bus avaient été affrétés. Selon les organisateurs plus de 4000 spectateurs étaient présents, mais des places n'ont pas trouvé preneurs. La candidate à la mairie de Saint-Denis a présenté quelques colistiers de sa liste d'Union de la gauche "Saint-Denis pour tous". Parmi eux, des membres du parti Pour La Réunion (Benjamin Thomas), d'Europe Écologie les Verts (Jean-Pierre Marchau), du Parti Communiste Réunionnais (Julie Pontalba) et du PS (le maire sortant Gilbert Annette) et des citoyens de la société civile. Ces derniers ont chauffé la foule avant que la tête de liste ne prenne la parole pour plus d'une heure de discours. Après avoir rappelé qu'elle est une "fille de Saint-Denis", l'actuelle députée de la première circonscription a dévoilé les grandes lignes de son programme devant un public acquis à sa cause. Avec son slogan "une ambition qui nous rassemble", Éricka Bareigts compte battre campagne durant les sept semaines restantes et être la première femme à s'asseoir dans le siège de maire de la plus grande commune des Outre-mer.
Illustration : Affaire du Sdis : Nassimah Dindar convoquée devant le tribunal correctionnel
LIKES
TWEETS

Pour "prise illégale d'intéret"

Affaire du Sdis : Nassimah Dindar convoquée devant le tribunal correctionnel

Posté par IPR, dans Politique
La sénatrice Nassimah Dindar est convoquée le vendredi 3 avril 2020 devant le tribunal correctionnel de Saint-Denis. Elle est poursuivie pour "prise illégale d'intérêt" dans l'affaire du Sdis (service d'incendie et de secours). Il lui est reproche d'avoir fait travailler chez elle deux personnes payées par le Sdis. "Ce choix de calendrier, pour une audience aussi lointaine, est étonnant autant que regrettable" notent les avocats de la sénatrice dans un communiqué publié ce vendredi 31 janvier. Nassimah Dindar est candidate pour les municipales du 15 et du 22 mars à Saint-Denis. Photo rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Macron pose avec un t-shirt contre les violences policières
LIKES
TWEETS

A La Réunion au moins trois personnes ont été éborgnées par des tirs de LDB

Macron pose avec un t-shirt contre les violences policières

Posté par IPR, dans Politique
Premier chef de l'Etat depuis Mitterrand à se rendre au grand rendez-vous annuel de la bande dessinée d'Angoulême, Emmanuel Macron a célébré jeudi un "art majeur" et surpris en posant avec un t-shirt dénonçant les violences policières, offert par le dessinateur Jul. Pour rappel, à La Réunion, trois hommes affirment avoir perdu un oeil suite à des tirs de LBD en marge des manifestations de gilets jaunes en décembre 2018
Illustration : Budget 2020 : de la colère et une pincée de municipales
LIKES
TWEETS

Région Réunion

Budget 2020 : de la colère et une pincée de municipales

Posté par IPR, dans Politique
Vifs débats, envahissement du hall de la Pyramide inversée, l'examen du budget primitif 2020 de la collectivité régionale a été mouvementée ce jeudi 30 janvier 2020. D'un montant total de 810 millions d'euros, en baisse de 248 millions d'euros, le budget s'est attiré les foudres de toute l'opposition. La majorité, solidaire du président de Région, Didier Robert, a quant à elle validé ce budget tout en faisant la promotion de l'action régionale en faveur des communes, sûrement pas un hasard à moins de deux mois des municipales. Par ailleurs, la majorité régionale a voté en faveur du schéma d'aménagement régional (Sar) qui inclut les carrières des Lataniers à la Possession et de la Ravine du Trou à Saint-Leu (Photo rb/www;ipreunion.com)
Illustration : Région : baisse drastique du budget culture, le CCEE se dit "sidéré"
LIKES
TWEETS

Conseil de la culture, de l'éducation et de l'environnement

Région : baisse drastique du budget culture, le CCEE se dit "sidéré"

Posté par IPR, dans Politique
Ce mercredi 29 janvier 2020, la veille de l'assemblée plénière du Conseil régional sur le vote du budget primitif 2020, le Conseil de la culture, de l'éducation et de l'environnement (CCEE) donne son avis (consultatif) sur le projet. Le coup de rabot sur le budget culture envisagé par la collectivité fait bondir l'institution qui exprime sa "sidération" et s'inquiète de "la violence de l'impact que ces mesures ne manqueront pas d'avoir sur la vie associative en général et sur le champ culturel du territoire est incommensurable".
Illustration : Budget régional : le PLR dénonce des coupes budgétaires "sombres"
LIKES
TWEETS

[LIVE] L'opposition monte au créneau

Budget régional : le PLR dénonce des coupes budgétaires "sombres"

Posté par IPR, dans Politique
Ce mercredi 29 janvier 2020, le parti Pour La Réunion (PLR) donne une conférence de presse. Les élus de l'opposition régionale comptent aborder les coupes budgétaires dans le budget de la collectivité, des coupes, qu'ils qualifient de "sombres". Cette prise de parole de l'opposition intervient à moins de 24 heures de l'assemblée plénière sur le budget primitif qui se tiendra ce jeudi 30 janvier matin à la pyramide inversée. Un budget que l'opposition descendait en flamme il y a quelques jours en dénonçant un coup de rabot drastique de 24% (soit 258 millions d'euros,) les lignes budgétaires les plus touchées seraient celles de la formation et de l'enseignement. À ces deux thématiques s'ajoute celle de la culture, dont le budget serait amputé de plus de 5 millions d'euros. Le PLR n'écarte pas l'hypothèse de déposer un recours devant le tribunal administratif. Suivez-nous nous sommes en live (photo rb/www.ipreunion.com)