Politique

Illustration : Emmanuel Macron serait en visite à La Réunion "au premier semestre 2019"
LIKES
TWEETS

Selon Le Figaro

Emmanuel Macron serait en visite à La Réunion "au premier semestre 2019"

Posté par IPR, dans Politique
Selon Le Figaro, le chef de l'Etat se rendra à La Réunion au "premier semestre 2019". Ce sera la deuxième fois qu'Emmanuel Macron sera sur l'île, il y était venu pendant la campagne à l'élection présidentielle le 25 mars 2017. Sa visite avait été éclaire, il n'était resté que 24 heures, juste le temps de serrer quelques mains. Celle de 2019 sera capitale : l'économie de l'île a été bloquée, complètement paralysée pendant plus deux semaines lors de la crise des gilets jaunes. Emmanuel Macron devra convaincre, le "mépris du président jupitérien " a été très grandement critiqué ici...
Illustration : Olivier Hoarau : "nous ne lâcherons rien, nous avons de grandes ambitions pour notre commune"
LIKES
TWEETS

Le maire du Port a présenté ses voeux à la presse

Olivier Hoarau : "nous ne lâcherons rien, nous avons de grandes ambitions pour notre commune"

Posté par IPR, dans Politique
Tradition oblige, le maire du Port, Olivier Hoarau a présenté ses voeux à la presse ce jeudi 24 janvier 2019. L'occasion de dresser un bilan sur l'année écoulée et de dévoiler les objectifs pour l'année à venir. Crise sociale, migrants, grands projets, avenir politique... l'édile de la commune de l'Ouest s'est exprimé sur ces sujets et a commenté "même beaucoup a été fait, il reste encore beaucoup à faire, malgré la baisse des dotations publiques, nous ne lâcherons rien, nous avons de grandes ambitions pour notre commune"
Illustration : Le gouvernement "travaille à la mise en oeuvre" des mesures promises par Annick Girardin
LIKES
TWEETS

Interpellée par la députée Ericka Bareigts

Le gouvernement "travaille à la mise en oeuvre" des mesures promises par Annick Girardin

Posté par IPR, dans Politique
Nous sommes presque à la fin janvier et les mesures promises par le gouvernement pour le début du mois lors de la venue d'Annick Girardin en pleine crise des gilets jaunes ne sont toujours pas mises en oeuvre. Exemple avec la hausse du minimum vieillesse... Interpellée à ce sujet mercredi 23 janvier 2019 par la députée socialiste Ericka Bareighs, la ministre de la solidarité et de la santé, Agnès Buzyn annonce que le gouvernement travaille "en ce moment à sa mise en oeuvre pour l'année 2019." Le 3 janvier 2019, Imaz Press avait Interrogé sur ce sujet, la Caisse générale de sécurité sociale qui disait être encore en attente de consignes ministérielles...
Illustration : Vous pensiez avoir une paire de lunettes gratuite au 1er janvier 2019, c'est raté !
LIKES
TWEETS

Un enfumage de plus (actualisé)

Vous pensiez avoir une paire de lunettes gratuite au 1er janvier 2019, c'est raté !

Posté par IPR, dans Politique
Pour vous expliquer cet énième enfumage, on a emprunté les expressions fétiches de notre cher président : Annick Girardin, lors de sa venue dans l'île pendant la crise des Gilets jaunes, nous a abreuvé de carabistouilles en nous annonçant que les mesures sociales du gouvernement entreraient en vigueur un an plus tôt à La Réunion. Un joli saupoudrage de poudre de perlimpinpin, du saut de cabri, car au 1er janvier 2019, il ne s'est rien passé. Vous suivez ? Bref, cette fois, on va parler du Reste à charge zéro. Le principe de la mesure : certains soins optiques, dentaires et des prothèses auditives pris en charge à 100% par la sécurité sociale et les complémentaires santé. La ministre des Outre-mer disait vouloir répondre " aux attentes de ceux qui sont aujourd'hui en difficulté (à La Réunion ndlr)." On dirait bien que l'urgence sociale et les difficultés des Réunionnais peuvent attendre un an de plus, on n'est plus à ça près, non ?
Illustration : Mélenchon critique les assises des Outre-mer, Girardin réplique
LIKES
TWEETS

Joute verbale

Mélenchon critique les assises des Outre-mer, Girardin réplique

Posté par IPR, dans Politique
La ministre des Outre-mer Annick Girardin a vivement défendu jeudi 18 janvier 2019 dans un tweet les Assises des Outre-mer, grande consultation lancée en 2018 dans les territoires ultramarins, que Jean-Luc Mélenchon a critiquée mercredi soir en expliquant que cela avait abouti au mouvement des "gilets jaunes" à La Réunion.
Illustration : Musées : la Cour des comptes demande le remboursement des salaires de Didier Robert
LIKES
TWEETS

6800 euros par mois, c'était 52% de plus que pour l'ancien PDG (actualisé)

Musées : la Cour des comptes demande le remboursement des salaires de Didier Robert

Posté par IPR, dans Politique
Rédigé le 30 août 2018 et notifié le 8 novembre de la même année, le rapport de la Cour régionale des comptes (CRC) sur la gestion de la SPL Réunion des Musées Régionaux (RMR) est lapidaire à l'encontre de Didier Robert, désormais ex-PDG des Musées. Ce rapport a été remis aux membres du Conseil d'Administration de la SPL ce mardi 15 janvier 2019. La remise a eu lieu uniquement en séance pour "éviter les fuites dans la presse". Perdu ! Imaz Press s'est procuré ce rapport dans son intégralité et vous propose de prendre connaissance de quelques uns des meilleurs extraits de ce document. Il est notamment question des "procédures de recrutement" jugées "opaques" et du salaire de Didier Robert augmenté de 52%... A ce propos la Chambre qui a transmis le dossier au Parquet (lequel a ouvert une enquête préliminaire) "invite la société (les Musées) à obtenir le remboursement des sommes versées à l'intéressé entre le 1er septembre 2017 et le 30 juin 2018"... Bonne lecture !
Illustration : Cher Didier Robert, cher (peut-être) futur député européen
LIKES
TWEETS

La Région et nous mêmes, ne vous oublierons pas

Cher Didier Robert, cher (peut-être) futur député européen

Posté par IPR, dans Politique
Cher monsieur Didier Robert, Honte à nous, nos voeux ont tardé à venir. Nous nous rattrapons aujourd'hui et vous souhaitons mille et un bonheurs pour l'année qui commence et une carrière encore plus dorée. Après avoir été très inquiets à ce propos, l'une de nos lettres ayant précipité votre démission de la SPL Réunion des Musées régionaux (RMR), nous voilà désormais pleinement rassurés. Car nous avons appris, cher président de Région que vous êtes pressenti pour figurer sur la liste de La République en Marche aux prochaines européennes... avec une indemnité de 6.611 euros nets mensuels.
Illustration : Pauvreté : pour Emmanuel Macron certaines personnes en difficulté "déconnent"
LIKES
TWEETS

Nouvelle maladresse, arrogance ou provocation

Pauvreté : pour Emmanuel Macron certaines personnes en difficulté "déconnent"

Posté par IPR, dans Politique
Emmanuel Macron a déclaré mardi vouloir "responsabiliser" les personnes en situation de pauvreté car "il y en a qui font bien" et d'autres "qui déconnent", des propos immédiatement condamnés par des responsables de l'opposition. Prononcée en pleine crise des Gilets jaunes en lutte contre les injustices, cette nouvelle phrase, pouvant s'apparenter à du mépris, risque fort de renforcer la colère populaire
Illustration : Les Musées régionaux, Didier Robert et son salaire à 6.800 : cette fois c'est bien fini
LIKES
TWEETS

Le conseil d'administration se réunit cet après-midi

Les Musées régionaux, Didier Robert et son salaire à 6.800 : cette fois c'est bien fini

Posté par IPR, dans Politique
Ce mardi après-midi 15 janvier 2019 Didier Robert ne sera officiellement plus le président directeur général de la SPL Réunion des musées régionaux (RMR). Sa démission sera acté au cours du conseil d'administration qui se réunit à partir de 14 heures 30. La présentation du rapport de la chambre régionale des comptes sur l'état de la gestion de la structure fait également partie de l'ordre du jour
Illustration : Grand débat, grande indifférence
LIKES
TWEETS

Les Outre-mer oubliés

Grand débat, grande indifférence

Posté par IPR, dans Politique
Pendant un peu plus de deux semaines, La Réunion a été bloquée, paralysée par le mouvement des Gilets Jaunes, comme nulle autre région en France. Injustice, vie chère, sentiment d'être méprisé et oublié par un président jupitérien... Les parfaits ingrédients pour une véritable révolte sociale. Et pourtant... et pourtant, Emmanuel Macron n'a eu pas un mot pour La Réunion, pas un mot pour les Outre-mer dans sa longue lettre de cinq pages. Alors que le Grand Débat national est lancé aujourd'hui, mardi 15 janvier 2019 et pour deux mois, qu'espère-t-on de ces discussions? Imaz Press a posé la question à cinq personnes : Valérie et Sergine du collectif "Tous unis pour La Réunion - coordination des gilets jaunes", Stéphane Fouassin maire de Salazie et président de l'Association des maires du Département de La Réunion (AMDR), Didier Bourse de l'association Attac Réunion et Cécile Herbelin de Touch pa Nout roche.
Illustration : Les très chers salaires des présidents des autorités administratives indépendantes
LIKES
TWEETS

Prévus en 2019 au budget de l'Etat

Les très chers salaires des présidents des autorités administratives indépendantes

Posté par IPR, dans Politique
Le montant de la rémunération de Chantal Jouanno, patronne de la Commission nationale du débat public (CNDP), a provoqué un tollé la semaine dernière. Chargée de s'assurer du bon déroulement du Grand débat national prévu par le gouvernement en réponse à la mobilisation des "gilets jaunes", l'énarque gagnera, en 2019, la jolie bagatelle de 176.518 euros brut. Quasiment dix fois le Smic. Et pourtant... Et pourtant comparé à ce que perçoivent les 25 autres présidents des autorités administratives indépendantes (AAI), son salaire n'est pas étonnant, il est même dans les normes. Huit perçoivent plus qu'elle, et dix-sept moins. Tour d'horizon des (très) chères rémunérations de ces hauts-fonctionnaires, prévues en 2019 au budget de l'État.
Illustration : Une plateforme numérique pour un référendum sur le rétablissement de l'impôt sur la fortune
LIKES
TWEETS

Tous les parlementaires sont sollicités

Une plateforme numérique pour un référendum sur le rétablissement de l'impôt sur la fortune

Posté par IPR, dans Politique
Le rétablissement de l'impôt sur la fortune (ISF), l'un des grandes revendications des gilets jaunes pourrait-il faire l'objet d'un vote citoyen ? C'est le pari que le Parti Socialiste s'est lancé en mettant en ligne jeudi 10 novembre 2019 une plateforme numérique pour récolter les signatures d'un cinquième des parlementaires, soit 185 députés et sénateurs, nécessaires pour conduire le gouvernement à approuver un référendum d'initiative partagée (RIP). Une procédure très complexe, considérée comme un parcours du combattant institutionnel... A La Réunion, Ericka Bareigts est pour le moment la seule signataire.
Illustration : Quand l'État plume le contribuable pour le bien être des parlementaires
LIKES
TWEETS

Soins esthétiques, maquillage, sacs, valises... (actualisé)

Quand l'État plume le contribuable pour le bien être des parlementaires

Posté par IPR, dans Politique
Avec la polémique autour du salaire de 14.666 euros de Chantal Jouanno, un cap a encore été franchi. La crise des Gilets jaunes s'enlise, des milliers de personnes descendent dans la rue chaque samedi depuis huit semaines et réclament plus de transparence de la vie politique et des indemnités revues à la baisse pour les élus. Et pendant de temps-là, on découvre que la présidente de la Commission nationale du débat public touche, chaque mois, douze fois le Smic. Indécent. Il aura fallu cette révélation (et la vindicte populaire) pour que Chantal Jouanno se retire de la présidence de la Commission nationale du débat public (CNDP). Sans cela, l'ancienne ministre des Sports l'aurait-elle fait ? Rien n'est moins sûr. Ce qui st certain par contre est que des parlementaires continuent de se gaver sur le dos du contribuable. Ces élus là bénéficient d'avantages improbables et d'avance mensuelle de frais sans avoir à se justifier... Cela ne date pas d'hier. La loi de moralisation de la vie politique était censée mettre fin à ce système pour le moins indécent. Il n'en a rien été...
Illustration : Karine Nabénésa quitte ses fonctions à la mairie de Saint-Leu
LIKES
TWEETS

Pour se "consacrer à un projet personnel"

Karine Nabénésa quitte ses fonctions à la mairie de Saint-Leu

Posté par IPR, dans Politique
Directrice de cabinet de la mairie de Saint-Leu, Karine Nabénésa a annoncé hier, mardi 8 janvier qu'elle quittait ses fonctions pour se "consacrer davantage à mes enfants et à un projet personnel qui me tient à coeur." Elle déclare rester conseillère régionale de l'opposition et farouchement opposée au projet de la carrière Bois Blanc : "je reste déterminée contre ce projet dévastateur de carrière."