Politique

Illustration : Bras-Panon : un agent soupçonné de favoritisme et détournements de fonds publics
LIKES
TWEETS

La brigade financière a perquisitionné la mairie (actualisé)

Bras-Panon : un agent soupçonné de favoritisme et détournements de fonds publics

Posté par IPR, dans Politique
Le député Jean-Hugues Ratenon, actuellement candidat aux élections municipales 2020 de Bras-Panon, a annoncé sur Facebook que la mairie de cette dernière avait été perquisitionnée ce vendredi 31 janvier. "Selon mes informations la brigade financière a fait une descente à la mairie de Bras-Panon. Des dossiers ont été emporté" écrit-il sur sa page Facebook. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Saint-Denis : premier meeting pour la candidate de l'Union de la gauche Éricka Bareigts
LIKES
TWEETS

[VIDÉO] Municipales 2020

Saint-Denis : premier meeting pour la candidate de l'Union de la gauche Éricka Bareigts

Posté par IPR, dans Politique
Ils étaient nombreux ce samedi 1er février à assister au premier meeting de campagne de la candidate Éricka Bareigts au petit stade de l'est, plusieurs bus avaient été affrétés. Selon les organisateurs plus de 4000 spectateurs étaient présents, mais des places n'ont pas trouvé preneurs. La candidate à la mairie de Saint-Denis a présenté quelques colistiers de sa liste d'Union de la gauche "Saint-Denis pour tous". Parmi eux, des membres du parti Pour La Réunion (Benjamin Thomas), d'Europe Écologie les Verts (Jean-Pierre Marchau), du Parti Communiste Réunionnais (Julie Pontalba) et du PS (le maire sortant Gilbert Annette) et des citoyens de la société civile. Ces derniers ont chauffé la foule avant que la tête de liste ne prenne la parole pour plus d'une heure de discours. Après avoir rappelé qu'elle est une "fille de Saint-Denis", l'actuelle députée de la première circonscription a dévoilé les grandes lignes de son programme devant un public acquis à sa cause. Avec son slogan "une ambition qui nous rassemble", Éricka Bareigts compte battre campagne durant les sept semaines restantes et être la première femme à s'asseoir dans le siège de maire de la plus grande commune des Outre-mer.
Illustration : Affaire du Sdis : Nassimah Dindar convoquée devant le tribunal correctionnel
LIKES
TWEETS

Pour "prise illégale d'intéret"

Affaire du Sdis : Nassimah Dindar convoquée devant le tribunal correctionnel

Posté par IPR, dans Politique
La sénatrice Nassimah Dindar est convoquée le vendredi 3 avril 2020 devant le tribunal correctionnel de Saint-Denis. Elle est poursuivie pour "prise illégale d'intérêt" dans l'affaire du Sdis (service d'incendie et de secours). Il lui est reproché de'avoir favoriser l'embauche de deux personnes qu'elle connaissait. "Ce choix de calendrier, pour une audience aussi lointaine, est étonnant autant que regrettable" notent les avocats de la sénatrice dans un communiqué publié ce vendredi 31 janvier. Nassimah Dindar est candidate pour les municipales du 15 et du 22 mars à Saint-Denis. Photo rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Macron pose avec un t-shirt contre les violences policières
LIKES
TWEETS

A La Réunion au moins trois personnes ont été éborgnées par des tirs de LDB

Macron pose avec un t-shirt contre les violences policières

Posté par IPR, dans Politique
Premier chef de l'Etat depuis Mitterrand à se rendre au grand rendez-vous annuel de la bande dessinée d'Angoulême, Emmanuel Macron a célébré jeudi un "art majeur" et surpris en posant avec un t-shirt dénonçant les violences policières, offert par le dessinateur Jul. Pour rappel, à La Réunion, trois hommes affirment avoir perdu un oeil suite à des tirs de LBD en marge des manifestations de gilets jaunes en décembre 2018
Illustration : Budget 2020 : de la colère et une pincée de municipales
LIKES
TWEETS

Région Réunion

Budget 2020 : de la colère et une pincée de municipales

Posté par IPR, dans Politique
Vifs débats, envahissement du hall de la Pyramide inversée, l'examen du budget primitif 2020 de la collectivité régionale a été mouvementée ce jeudi 30 janvier 2020. D'un montant total de 810 millions d'euros, en baisse de 248 millions d'euros, le budget s'est attiré les foudres de toute l'opposition. La majorité, solidaire du président de Région, Didier Robert, a quant à elle validé ce budget tout en faisant la promotion de l'action régionale en faveur des communes, sûrement pas un hasard à moins de deux mois des municipales. Par ailleurs, la majorité régionale a voté en faveur du schéma d'aménagement régional (Sar) qui inclut les carrières des Lataniers à la Possession et de la Ravine du Trou à Saint-Leu (Photo rb/www;ipreunion.com)
Illustration : Région : baisse drastique du budget culture, le CCEE se dit "sidéré"
LIKES
TWEETS

Conseil de la culture, de l'éducation et de l'environnement

Région : baisse drastique du budget culture, le CCEE se dit "sidéré"

Posté par IPR, dans Politique
Ce mercredi 29 janvier 2020, la veille de l'assemblée plénière du Conseil régional sur le vote du budget primitif 2020, le Conseil de la culture, de l'éducation et de l'environnement (CCEE) donne son avis (consultatif) sur le projet. Le coup de rabot sur le budget culture envisagé par la collectivité fait bondir l'institution qui exprime sa "sidération" et s'inquiète de "la violence de l'impact que ces mesures ne manqueront pas d'avoir sur la vie associative en général et sur le champ culturel du territoire est incommensurable".
Illustration : Budget régional : le PLR dénonce des coupes budgétaires "sombres"
LIKES
TWEETS

[LIVE] L'opposition monte au créneau

Budget régional : le PLR dénonce des coupes budgétaires "sombres"

Posté par IPR, dans Politique
Ce mercredi 29 janvier 2020, le parti Pour La Réunion (PLR) donne une conférence de presse. Les élus de l'opposition régionale comptent aborder les coupes budgétaires dans le budget de la collectivité, des coupes, qu'ils qualifient de "sombres". Cette prise de parole de l'opposition intervient à moins de 24 heures de l'assemblée plénière sur le budget primitif qui se tiendra ce jeudi 30 janvier matin à la pyramide inversée. Un budget que l'opposition descendait en flamme il y a quelques jours en dénonçant un coup de rabot drastique de 24% (soit 258 millions d'euros,) les lignes budgétaires les plus touchées seraient celles de la formation et de l'enseignement. À ces deux thématiques s'ajoute celle de la culture, dont le budget serait amputé de plus de 5 millions d'euros. Le PLR n'écarte pas l'hypothèse de déposer un recours devant le tribunal administratif. Suivez-nous nous sommes en live (photo rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Mélis-mélos et grands écarts politiques
LIKES
TWEETS

Municipales 2020

Mélis-mélos et grands écarts politiques

Posté par IPR, dans Politique
Plus les années passent, plus la politique semble perdre la boussole. Le clivage droite/gauche explose. Les ennemis d'hier se font de grandes accolades aujourd'hui, et inversement. Le PCR qui ne sait plus où donner de la tête. Bref entre mélis-mélos et grands écarts politiques, ces élections municipales de 2020 promettent encore un grand chamboulement de la carte politique réunionnaise (Photo rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Livre blanc de la sécurité intérieure : un dispositif pour intégrer les spécificités d'outre-mer
LIKES
TWEETS

Ministère des outre-mer

Livre blanc de la sécurité intérieure : un dispositif pour intégrer les spécificités d'outre-mer

Posté par IPR, dans Politique
Annick Girardin, ministre des outre-mer, et Laurent Nunez, secrétaire d'État auprès du ministre de l'Intérieur, ont réuni ce lundi 27 janvier 2020 plusieurs parlementaires ultramarins et experts de la sécurité au cours d'une réunion de travail portant sur les propositions spécifiques aux outre-mer à intégrer au Livre blanc de la sécurité intérieure. Nous publions ci-dessous le communiqué du ministère des outre-mer
Illustration : Didier Robert est candidat à la mairie de Saint-Denis
LIKES
TWEETS

[VIDEO] Municipales (actualisé)

Didier Robert est candidat à la mairie de Saint-Denis

Posté par IPR, dans Politique
Didier Robert sera candidat aux municipales de Saint-Denis en mars prochain. L'annonce a été faite ce mardi soir 21 janvier 2020 devant 200 de ses partisans réunis dans la salle Candin à Sainte-Clotilde. Le président du conseil régional a fait durer le (faux) suspens pendant plusieurs semaines avant de se déclarer officiellement... avec une discrétion qui est pas habituelle... (Photo archives rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Elles et ils veulent être maire
LIKES
TWEETS

Municipales

Elles et ils veulent être maire

Posté par IPR, dans Politique
Maires sortants candidats, maires sortis, maires revenants, entre duels de maires et bataille de succession sur fond de passage de relai, les maires sont au coeur des enjeux de ces élections municipales des 15 et 22 mars 2020. Qui veut rester ? Qui revient ? Qui s'en va ? Tour d'horizon non exhaustif des candidatures dans les 24 communes (Photo rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Une plateforme de candidats indépendants se lance dans la course des municipales
LIKES
TWEETS

Politique

Une plateforme de candidats indépendants se lance dans la course des municipales

Posté par IPR, dans Politique
Ce mercredi 15 janvier 2020, la "Nouvelle Réunion", une plateforme de candidats indépendants se présentant aux élections municipales de mars prochain s'est officiellement présentée à la presse. Cette plateforme qualifiée de "réseau de candidats sans étiquette, honnêtes, compétents et de renouveau" compte une dizaine de personnes engagées dans la bataille des municipales sur plusieurs communes de l'île. Nous publions ci-dessous la "charte de valeurs" du groupe politique signée par les candidatures.
Illustration : La droite et le centre s'accordent sur une plateforme, sans Didier Robert
LIKES
TWEETS

En vue des municipales

La droite et le centre s'accordent sur une plateforme, sans Didier Robert

Posté par IPR, dans Politique
Le maire Michel Fontaine, président des Républicains 974, Cyrille Melchior, président du Département, la sénatrice Nassimah Dindar, présidente de l'UDI Réunion, le sénateur Michel Dennemont, référent de la République en Marche, André Thien Ah Koon, maire du Tampon, et Pierrick Pignolet, référent du Modem 974, se sont réunis ce dimanche 12 janvier 2020 dans un hôtel de l'ouest afin d'échanger sur les élections municipales des 15 et 22 mars prochains. Au menu de cette rencontre, un accord de principe sur la création d'une plateforme de la droite et du centre afin de soutenir des candidats communs lors de ce scrutin. A noter l'absence de Didier Robert, président de Région, qui n'a pas été invité, étant en vacances (Photo rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Emmanuel Macron aux Réunionnais : "on n'oublie pas l'OPMR"
LIKES
TWEETS

[VIDÉOS] Le président se dit ouvert aux référendums citoyens

Emmanuel Macron aux Réunionnais : "on n'oublie pas l'OPMR"

Posté par IPR, dans Politique
Ce samedi 11 janvier 2020 le président de la République a échangé avec les 150 membres de la Convention citoyenne pour le climat. Un rendez-vous auquel le Réunionnais Guillaume Robert était convié. Le président de l'association Roulé mon Zavirons, qui s'occupe de la jeunesse, des personnes âgées, de la culture ou encore de l'environnement en a profité pour interroger Emmanuel Macron à l'issue des débats et évoquer avec lui les 50 citoyens de l'OPMR (observatoire des prix, des marges et des revenus à La Réunion), dont il fait partie. Plus tôt, Guillaume Robert a interpellé le président sur la question des référendums proposés par les citoyens, Emmanuel Macron s'est dit ouvert sur le sujet. (Photo : capture d'écran Facebook Guillaume Robert)