Requins

Illustration : Échange : pêche de requins bouledogue contre bons d'achat
LIKES
TWEETS

Une pratique légale mais "opaque" selon la préfecture

Échange : pêche de requins bouledogue contre bons d'achat

Posté par IPR, dans Requins
Depuis plusieurs mois, des photos de requins pêchés traditionnellement à La Réunion se multiplient sur la page Facebook d'Océan Prévention Réunion (OPR). L'association offre des bons d'achat à utiliser dans des magasins de pêche à ceux qui lui envoient les photos de leurs prises. La pêche des bouledogue reste une pratique légale puisqu'elle n'est pas faite dans un cadre commercial. C'est malgré tout une pratique opaque qui gagnerait à être davantage contrôlée, selon la préfecture qui ne s'inquiète pas pour l'instant outre mesure, les pêches de bouledogue restant marginales.
Illustration : Un chasseur sous-marin aurait été chargé par un requin bouledogue
LIKES
TWEETS

Le Port

Un chasseur sous-marin aurait été chargé par un requin bouledogue

Posté par IPR, dans Requins
Le Centre Sécurité Requin informe qu'un requin bouledogue aurait été aperçu au Port, au large de la Pointe des galets. Trois chasseurs sous-marins auraient en effet aperçu le squale en fin d'après-midi ce mercredi 26 février 2020 au niveau de la SRPP (Société Réunionnaise de Produits Pétroliers). L'un des chasseurs affirme s'être fait charger par le requin en surface. Le bouledogue venait du fond. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : L'interdiction de baignade et d'activités nautiques est reconduite
LIKES
TWEETS

Hors des zones protégées

L'interdiction de baignade et d'activités nautiques est reconduite

Posté par IPR, dans Requins
Le préfet a reconduit l'arrêté interdisant la baignade et les activités nautiques hors du lagon et des espaces surveillés. Daté du 6 février 2020, l'arrêté d'interdiction couvre la période allant du 16 février 2020 15 février 2021. C'est en raison du risque requin que cette interdiction préfectorale est en vigueur (Photo rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Une barrière magnétique pour repousser les requins testée à La Réunion
LIKES
TWEETS

Protection des usagers de la mer et respect de l'environnement

Une barrière magnétique pour repousser les requins testée à La Réunion

Posté par IPR, dans Requins
C'est un dispositif en place à La Réunion depuis janvier 2019 : la "SharkSafe Barrier" (SSB), sur laquelle le Centre sécurité requin mène actuellement une série de tests. Composée d'aimants, la technologie de la barrière fonctionne par ondes électromagnétiques pour repousser les squales sans les blesser. Le dispositif a fait ses preuves en Afrique du Sud contre les requins blancs, mais aussi contre les requins bouledogue aux Bahamas. C'est une chercheuse en biologie marine qui est à l'origine de la conception de cette barrière. Si cette technologie fait ses preuves à La Réunion, cela pourrait être une révolution face au risque requin. La scientifique explique tout dans une interview accordée à Imaz Press Réunion (Photos rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Une espèce de requin protégée vendue "par erreur" dans une poissonnerie de l'île
LIKES
TWEETS

Commercialisation interdite depuis 2015

Une espèce de requin protégée vendue "par erreur" dans une poissonnerie de l'île

Posté par IPR, dans Requins
C'est un client qui donne l'alerte. Dans une poissonnerie de l'île , entre la daurade et le saumon traînait ce jeudi 6 février 2020 du requin dagsit, aussi appelé gris de récif. Une découverte étonnante alors que cette espèce est officiellement classée "protégée" depuis la parution d'un arrêté préfectoral datant de 2015. Il est normalement interdit de pêcher, stocker ou vendre ce requin. Le gérant de la poissonnerie reconnaît l'erreur tout en assurant ne pas avoir eu connaissance de cet arrêté préfectoral. Il affirme avoir immédiatement retiré le requin de ses étals.
Illustration : Saint-Leu : le Centre sécurité requin prévoit le déploiement de trois palangres verticales
LIKES
TWEETS

Suite à deux observations

Saint-Leu : le Centre sécurité requin prévoit le déploiement de trois palangres verticales

Posté par IPR, dans Requins
Suite à deux observations de squales ces derniers jours à Saint-Leu, et après une période de fort vent ayant empêché les déploiements de nuit, un déploiement de trois palangres verticales avec dispositif d'alerte est envisagé, informe le centre sécurité requin (CSR). Cette opération se fera ce jeudi 6 février sdans la journée, à partir de 6h du matin, si les conditions de vent le permettent, ajoute le CSR. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Saint-Leu : un requin de 2,5 mètres observé au niveau du spot de la Cafrine
LIKES
TWEETS

À une cinquantaine de mètres du bord

Saint-Leu : un requin de 2,5 mètres observé au niveau du spot de la Cafrine

Posté par IPR, dans Requins
Ce mercredi 1er janvier 2020, le centre de sécurité requin appelle à la prudence suite à l'observation d'un squale à Saint-Leu à hauteur du spot de la Cafrine en début d'après-midi. "Un touriste se promenant sur la plage, a vu distinctement un aileron dorsal et une caudale, plutôt sombre, avec un mouvement circulaire, pendant une dizaine de minutes, à une cinquantaine de mètres du bord; plusieurs autres personnes ont confirmé l'observation suite à son signalement." indique le centre de sécurité requin avant d'ajouter "les conditions de mer dans la Baie de Saint-Leu (patchs turbides suite aux fortes pluies de la veille) peuvent constituer des conditions favorables à la présence de requins dangereux (tigre ou bouledogue) et doivent inciter à la prudence." (photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Une touriste française attaquée par un requin aux Seychelles
LIKES
TWEETS

Gravement blessée au bras

Une touriste française attaquée par un requin aux Seychelles

Posté par IPR, dans Requins
Les faits se sont produits ce dimanche 29 décembre 2019 aux alentours de 19h à la plage de l'Amitié à Praslin, la deuxième île de l'archipel seychellois. Une touriste française de 45 ans s'est aventurée en mer alors que la nuit était déjà tombée, la quadragénaire a été attaquée par un squale, sévèrement blessée à un bras, elle a été transportée par avion à l'hôpital des Seychelles.
Illustration : Les restes humains dans l'estomac du requin seraient ceux d'un kayakiste disparu
LIKES
TWEETS

La victime a été identifiée grâce à sa gourmette (actualisé)

Les restes humains dans l'estomac du requin seraient ceux d'un kayakiste disparu

Posté par IPR, dans Requins
Les restes de membres humains été retrouvés dans l'estomac d'un requin tigre pêché au large de Saint-leu ce jeudi 27 décembre 2019 seraient ceux du kayakiste de 70 ans porté disparu depuis plusieurs jours, a indiqué le parquet de Saint-Denis ce vendredi (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Risque requin : le préfet appelle à la prudence
LIKES
TWEETS

Pangar

Risque requin : le préfet appelle à la prudence

Posté par IPR, dans Requins
En cette période de début des vacances scolaires, le préfet de La Réunion recommande la plus grande vigilance aux usagers de la mer, et plus particulièrement aux pratiquants des activités les plus exposées au risque requin qui font l'objet d'une réglementation spécifique. Nous publions le communiqué de la préfecture ci-dessous.
Illustration : Une combinaison anti-morsure de requin mise au point en Australie
LIKES
TWEETS

Les tests se poursuivent

Une combinaison anti-morsure de requin mise au point en Australie

Posté par IPR, dans Requins
C'est une trouvaille qui pourrait sauver des vies à terme. Des chercheurs australiens ont développé un matériau qui pourrait résister aux lacérations et aux morsures de requin. En cas de perforation, ce matériau pourrait aussi limiter la perte de sang de la victime. Le 18 novembre dernier, l'équipe universitaire d'Australie a publié ses travaux dans une revue scientifique. Objectif final : que de futures combinaisons, aussi légères que les classiques, soient confectionnées à partir de ce matériau. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Le Centre Sécurité Requin défend une "pêche de prévention efficace"
LIKES
TWEETS

33 bouledogues et 122 tigres pêchés depuis mars 2018

Le Centre Sécurité Requin défend une "pêche de prévention efficace"

Posté par IPR, dans Requins
Le CSR (Centre Sécurité Requin) présentait ce mercredi 18 décembre son programme de pêche de prévention. Depuis mars 2018, 33 requins bouledogues et 120 tigres ont été capturés. Le sous-préfet de Saint-Paul, présent lors de la présentation du programme, a défendu une pêche qui réduit le risque requin. Le système des palangres "PAVAC" a été présente comme une pêche artisanale et non industrielle.
Illustration : Risque requin : cinq engins de pêche déployés à Saint-Pierre et Saint-Gilles
LIKES
TWEETS

Après les observations de ces derniers jours

Risque requin : cinq engins de pêche déployés à Saint-Pierre et Saint-Gilles

Posté par IPR, dans Requins
Après les observations de requins de ces derniers jours dans le sud et dans l'ouest, le Centre Sécurité Requin a décidé de déployer 5 palangres de type PAVAC ce week-end, des engins de capture. Trois ont été déployés sur Saint-Pierre et deux sur Saint-Gilles. Un requin aurait d'ailleurs été observé et reporté via l'application Dorsal par un surfeur à l'eau, au large de Terre Sainte ce samedi 14 décembre. (Photo d'illustration Boucan Canot rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Déclenchement du dispositif de pêche post-observation requin à Boucan Canot
LIKES
TWEETS

Saint-Gilles

Déclenchement du dispositif de pêche post-observation requin à Boucan Canot

Posté par IPR, dans Requins
A 15h15 ce vendredi 13 décembre après-midi, un requin potentiellement dangereux de 1,5 à 2 mètres a été identifié par un kite-surfeur près du spot de surf de Boucan Canot à Saint-Gilles. Relayée par le CROSS Réunion, l'observation a été confirmée par le Centre Sécurité Requin et partagée avec le GIP Réserve Naturelle Marine de La Réunion. Nous publions ci-dessous le communiqué de la préfecture. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)