Réseaux sociaux

Illustration : Fraude électorale, NRL et masque en diamant
LIKES
TWEETS

Zot lé pa payé pou kroir, mé lé vré

Fraude électorale, NRL et masque en diamant

Posté par IPR, dans Réseaux sociaux
Les semaines passent et le monde n'en finit jamais de nous étonner. Entre une tentative de fraude électorale pendant le concours de l'oiseau de l'année, la création d'un masque constitué de 3.600 diamants et l'ouverture de la NRL pour les besoins d'un tournage, l'actualité nous a encore une fois surprise. Retour sur les infos insolites de la semaine. (Photo : The Grand Tour)
Illustration : Lancer d'élèves, barrière de corail et brosses à dent
LIKES
TWEETS

Zot lé pa payé pou kroir, mé lé vré

Lancer d'élèves, barrière de corail et brosses à dent

Posté par IPR, dans Réseaux sociaux
Nouvelle semaine, nouvelle sélection des actus les plus surprenantes : entre des brosses à dent utilisées pour l'éducation sexuelle, le lancer d'élèves interdit dans une école de Métropole et la découverte d'une barrière de corail "plus haute que la Tour Eiffel", nous avons encore eu de quoi faire. (Photo : CHU de La Réunion)
Illustration : Le "lancer d'élèves" interdit dans une école d'Avignon
LIKES
TWEETS

Insolite

Le "lancer d'élèves" interdit dans une école d'Avignon

Posté par IPR, dans Réseaux sociaux
A Avignon, dans le sud-est de la France, une école primaire s'est vu contrainte d'interdire le "lancer d'élèves", rapporte La Provence. Deux affichettes ont été apposées à l'entrée, "Je ne lance pas mes enfants par-dessus le portail !" et "Quand je suis en retard, je reviens à 10 heures, ou 15 heures" peut-on lire, le tout accompagné d'un dessin. "Ce n'est pas arrivé tant de fois que ça, mais pour le peu que c'est arrivé, on a préféré prendre les devants" assure Sanaa Meziane, directrice de l'école primaire de la Trillade, à La Provence. (Capture d'écran La Provence)
Illustration : Dimitri Payet, Burger King, Animal city et Darmanin
LIKES
TWEETS

Zot lé pa payé pou kroir, mé lé vré

Dimitri Payet, Burger King, Animal city et Darmanin

Posté par IPR, dans Réseaux sociaux
Nouvelle semaine, nouvelle sélection de nos journalistes. Entre Gérald Darmanin qui court à plus d'un kilomètre de chez lui en plein confinement, Burger King qui incite ses clients à aller manger chez McDonald's et Dimitri Payet qui se fait tacler au Douze coups de midi plutôt que sur le terrain, notre rédaction a eu de quoi faire. Retour sur les actualités décalées de la semaine.
Illustration : Un concours pour gagner un CDD de 6 mois ou 4.000 euros de bons d'achats
LIKES
TWEETS

Animal City lance un drôle de jeu

Un concours pour gagner un CDD de 6 mois ou 4.000 euros de bons d'achats

Posté par IPR, dans Réseaux sociaux
La société Animal City, basée à Sainte-Marie pour La Réunion et spécialisée dans la vente d'accessoires et nourriture pour animaux, lance un drôle de concours sur son site internet. Il s'agit de créer le nouveau slogan de la chaîne de magasins pour tenter de gagner : ou bien un CDD de 6 mois, ou bien 4.000 euros de bons d'achats. (Photo : Capture d'écran Animal City)
Illustration : Dimitri Payet moqué sur son poids dans l'émission Les 12 coups de midi
LIKES
TWEETS

"Ne plus manger de fast-food" pour prolonger son contrat à l'OM

Dimitri Payet moqué sur son poids dans l'émission Les 12 coups de midi

Posté par IPR, dans Réseaux sociaux
Encore un coup... des "12 coups de midi". L'émission de TF1 n'a pas épargné le footballeur Dimitri Payet avec une question faisant clairement allusion à son poids. Sous la question de l'animateur Jean-Luc Reichmann "Qu'a fait Dimitri Payet pour prolonger son contrat avec l'OM jusqu'en 2024 ?", deux choix de réponses : "diviser son salaire par deux" (la bonne réponse) ou "ne plus manger de fast-food". Dans le monde du sport, on rit de cette pique, ou on s'indigne du manque de respect entre le joueur professionnel. (Photo d'illustration AFP)
Illustration : "Alors du coup, mi vien, mi vien pa ?"
LIKES
TWEETS

Le père Noël commence sérieusement à s'inquiéter

"Alors du coup, mi vien, mi vien pa ?"

Posté par IPR, dans Réseaux sociaux
Avec toutes ces annonces inquiétantes de la part du gouvernement, le père Noël s'interroge... "Mi vien, mi vien pa ?" Déjà les internautes métropolitains s'inquiétaient du couvre-feu. En interdisant tout le monde de sortir entre 21h et 6h, difficile pour le père Noël de se promener dans les airs à bord de son traineau sans risquer une amende. Maintenant, avec le reconfinement, il se demande s'il ne va pas être au chômage technique. (Photo : Ladilafé)
Illustration : Cannabis, calendrier de la NRL, Outre-mer à l'envers, pistes cyclables
LIKES
TWEETS

Zot lé pa payé pou kroir, mé lé vré

Cannabis, calendrier de la NRL, Outre-mer à l'envers, pistes cyclables

Posté par IPR, dans Réseaux sociaux
Cette semaine nous avons abordé des infos assez variées... Du site qui calcule à la seconde la quantité de cannabis fumée en France, au calendrier pas vraiment à jour du chantier de la Nouvelle route du Littoral, en passant par les Outre-mer qui se sont encore retrouvés la tête en bas sur les cartes du gouvernement ou les pistes cyclables franchement difficiles à comprendre à Saint-Louis...
Illustration : Titi le Comik, tortue chauvine, Jerusalema challenge et Pays-Bas
LIKES
TWEETS

Zot lé pa payé pou kroir, mé lé vré

Titi le Comik, tortue chauvine, Jerusalema challenge et Pays-Bas

Posté par IPR, dans Réseaux sociaux
La semaine aura été riche en nouvelles insolites : entre cette Réunionnaise qui reçoit des contraventions depuis les Pays-Bas, l'intervention des gendarmes sur un tournage à cause d'un faux pistolet, et les retrouvailles d'une famille avec leur chat un an après sa disparition, nos journalistes ont eu de quoi faire. Retour sur les infos insolites de cette semaine.
Illustration : Titi le Comik et Tony Boyer pris pour des bandits... à cause d'un faux pistolet
LIKES
TWEETS

Mais tout est bien qui finit bien

Titi le Comik et Tony Boyer pris pour des bandits... à cause d'un faux pistolet

Posté par IPR, dans Réseaux sociaux
Drôle d'expérience pour les deux youtubeurs péi Titi le Comik et Tony Boyer...! Alors qu'ils étaient en plein tournage à Saint-Joseph pour réaliser une parodie du célèbre trafiquant de drogue colombien Pablo Escobar, voilà que les gendarmes débarquent et ordonnent à Titi le Comik de lâcher... le pistolet factice qu'il tenait à la main. Ni une ni deux le comédien s'exécute et s'allonge au sol, le temps que les gendarmes vérifient qu'il s'agit bien d'un faux. Heureusement tout est bien qui finit et dans leur vidéo finale posée sur les réseaux sociaux, les youtubeurs glissent même une petite dédicace et présentent leurs excuses aux gendarmes "pour le déplacement". (Photo : capture d'écran Tik Tok / Tony Boyer)