Sakifo 2014

Illustration : Un M majuscule pour finir
LIKES
TWEETS

Le Sakifo 2014 s'est achevé ce dimanche soir à Saint-Pierre

Un M majuscule pour finir

Posté par IPR, dans Sakifo 2014
Prévu comme point d'orgue de la soirée d'ouverture du vendredi, M aura finalement clôturé ce Sakifo 2014 de la plus belle manière, en offrant aux milliers de festivaliers présents ce dimanche 25 mai à Saint-Pierre un show de plus de 2 heures dont il a le secret. Embarquant le public dès les premières mesures, le chanteur masqué, "frustré de ne pas avoir pu jouer le premier jour", s'est donné comme jamais à ses fans réunionnais. De quoi mettre un joli point final à une édition du Sakifo certes écourtée, mais qui s'achève sur une sacrée bonne note.
Illustration : Von Pariahs, l'atout punk
LIKES
TWEETS

Sakifo 2014

Von Pariahs, l'atout punk

Posté par IPR, dans Sakifo 2014
Après le métaloya de Warfield et Lindigo, la scène de la Poudrière a accueilli un groupe d'un autre genre avec les Nantais de Von Pariahs. Post-punk, cold wave, no wave... peu importe les termes lorsqu'on y met l'énergie bruyante des ces six Frenchies nourris d'influences anglo-saxonnes post-70's. Après une entame assez mélodique, les Von Pariahs ont ensuite laissé s'échapper toute leur force musicale, que ce soit par les rifs de guitares ou la voix singulier d'un chanteur venu de Jersey. Prévus à l'origine ce vendredi, les Von Pariahs et leur rock agressif étaient les bienvenus en ce dimanche.
Illustration : Kassav' : du zouk sans surprise
LIKES
TWEETS

Sakifo 2014

Kassav' : du zouk sans surprise

Posté par IPR, dans Sakifo 2014
Kassav' au Salahin, c'est 3 000 personnes devant la scène. Ils étaient venus, peut-être pas tous, mais ils étaient là ce dimanche 25 mai 2014. Il y avait ceux qui ont connu le groupe antillais à ces débuts, à l'aube des années 80. À ce époque là, Pierre-Edouard Décimus, Freddy Marshall Jacob Desvarieux, Georges Décimus, Jocelyne Beroard et Patrick Saint-Eloi (décédé en 2010) inventaient le zouk de toutes pièces. Il y avait aussi les enfants de ces premiers fans, ceux qui n'ont pas dansé sur "Zouk la c'est seul médicament nou ni", ou sur "Madina" mais qui connaissent par coeur tous les textes de "Sonjé", le 16ème et dernier album du groupe sorti en 2013. La configuration était donc idéale pour faire sauter, chanter et déchaîner le public. Kassav' la fait, sans surprise.
Illustration : Lindigo et Warfield ont osé le métal maloya
LIKES
TWEETS

Sakifo 2014

Lindigo et Warfield ont osé le métal maloya

Posté par IPR, dans Sakifo 2014
Lindigo et Warfield ont le plaisir de vous inviter à leur mariage sur la scène de la Poudrière ce dimanche 25 mai au Sakifo 2014. A priori des plus improbables, l'union du métal pur et dur des rockers lourds du Tampon et le maloya épuré des marmay de Bras Panon s'est révélée des plus étonnamment réussies. Lindigo et Warfield ont osé le métal maloya, merci pour nos oreilles
Illustration : Tricodpo : chansons, humour et poésie
LIKES
TWEETS

Sakifo 2014

Tricodpo : chansons, humour et poésie

Posté par IPR, dans Sakifo 2014
Entre 17 et 18 heures ce dimanche, pendant que la foule prenait majoritairement la direction du Salahin pour écouter Ousanousava, ils étaient malgré plusieurs dizaines à avoir fait le choix du Vince Corner où sévissait le groupe Tricodpo. Autour d'une contrebasse, d'une guitare et de percussions, Erick Lebeau a alors emmené tout ce petit monde dans son univers original et décalé, avec des chansons créoles pleines d'humour et de poésie.
Illustration : Ousanousava : "vey kisa ou mèt en lèr"
LIKES
TWEETS

Sakifo 2014

Ousanousava : "vey kisa ou mèt en lèr"

Posté par IPR, dans Sakifo 2014
C'est la scène du Salahin qu'Ousanousa a choisi pour tenir son salon de bal ce dimanche 25 mai 2014. De "Zamal" à "Granmèr" en passant par "Pik nik shomin Volkan" et "Flèr malèr" Bernard Joron et ses complices ont déroulé le long tapis de leurs succès. Sans surprise et sans avoir à forcer leur talent ils ont réuni les suffrages du millier de spectateurs rassemblés devant la scène. Ce qui était de bon ton en ce dimanche d'élections européennes. "Zot la pa parti voté alor ?" s'est d'ailleurs inquiété Bernard Joron. "I fo alé voté soloman i fo triyé" a-t-il ensuite conseillé. Introduction toute trouvée pour "Vote, mé vey kisa ou mèt en lèr, dé troi zom politik lé kom karya, i sort in soloman sézon" l'un des derniers morceaux du groupe saint-pierrois. Une bonne mise en bouche avant Kassav et M programmés plus tard dans la soirée sur la même scène
Illustration : Davy Sicard, Monsieur l'ambassadeur
LIKES
TWEETS

Sakifo 2014 - Risofé à Terre Sainte

Davy Sicard, Monsieur l'ambassadeur

Posté par IPR, dans Sakifo 2014
Au lendemain du show Stromae, le Sakifo s'est poursuivi ce dimanche matin 25 mai 2014 par le traditionnel Risofé sur la scène de Terre Sainte, animé cette année par Davy Sicard. Un choix s'imposant comme une évidence, tant l'homme et sa musique collent à la tradition créole de ce rendez-vous dominical. Entre deux barquettes de riz, le public a d'ailleurs largement répondu présent pour ce concert matinal lançant une dernière journée dédiée aux artistes locaux, qui se conclura ce soir avec Kassav et -M-.
Illustration : La tornade Stromae
LIKES
TWEETS

La star belge a illuminé le Sakifo 2014 ce samedi soir

La tornade Stromae

Posté par IPR, dans Sakifo 2014
Après une soirée de vendredi annulée car fort venteuse et fort pluvieuse, le Sakifo a été balayé ce samedi 24 mai 2014 par une tornade nommée Stromae, lors d'un concert mémorable et évidemment for-mi-da-ble ! Devant un parterre jamais aussi nombreux au pied de la scène du Salahin et entièrement acquis à sa cause, la star belge a donné de sa personne, offrant aux spectateurs réunionnais un spectacle de haute volée, ponctué de tous ses tubes repris en choeur par des fans émus et électrisés, au diapason d'un moment rare dans l'histoire du Sakifo. Le phénomène Stromae a fait son oeuvre.
Illustration : Success, survolté jusqu'au bout de la cravate
LIKES
TWEETS

Sakifo 2014

Success, survolté jusqu'au bout de la cravate

Posté par IPR, dans Sakifo 2014
Success, c'est un quatuor français, c'est de l'électro-rock - très rock -, et c'est surtout un chanteur survolté dénommé "Mister Eleganz", arborant dignement le costume trois-pièces. Mais derrière l'apparence du dandy se cache une vraie bête de scène, aux poses parfois suggestives, qui fait plus que mouiller la chemise pour électriser son public. Celui-ci s'est d'ailleurs aisément pris au jeu devant la une scène de la Poudrière électrisée par l'énergie du groupe et leur musique puissante. Et pour la petite histoire, "Mister Eleganz" finira par tomber la veste, la cravate autour du front... Une belle découverte de ce Sakifo 2014.
Illustration : Danyel Waro et Apolonia, au pied levé
LIKES
TWEETS

Sakifo 2014

Danyel Waro et Apolonia, au pied levé

Posté par IPR, dans Sakifo 2014
Il fallait du lourd pour chauffer la place avant l'arrivée de Stromae à 22h30 sur la scène du Salahin. C'est pourquoi était prévue l'une des curiosités de ce Sakifo 2014, le Congolais Jupiter et son groupe Owkess international. Mais ces derniers ayant dû décliner l'invitation en raison d'un problème de visa, les organisateurs se sont tournés vers les valeurs sûres : Danyel Waro et Apolonia. Les deux artistes qu'on ne présente plus ont assuré le show et se sont unis pour présenter un spectacle original mariant avec bonheur séga et maloya. Percussions, accordéon, banjo traditionnel et basse acoustique étaient au rendez-vous pour réchauffer l'atmosphère et réjouir les impatients...
Illustration : Maya Kamaty comme à la maison
LIKES
TWEETS

Sakifo 2014

Maya Kamaty comme à la maison

Posté par IPR, dans Sakifo 2014
Lauréate du prix Alain-Peters en 2013, Maya Kamaty avait du même coup gagné sa place sur la scène des Filaos de ce Sakifo 2014. Ce samedi soir, après Iza quelques minutes plus tôt sur la scène voisine du Salon Bal, elle a pris le relais de la chanson créole et du maloya dans son style personnel mêlant folk et world musique. Pas de doute, Maya est prête à devenir une habituée du Sakifo.
Illustration : Salahin : la ruée pour Stromae
LIKES
TWEETS

Sakifo 2014

Salahin : la ruée pour Stromae

Posté par IPR, dans Sakifo 2014
Ils patientaient depuis l'ouverture des portes du site de la Ravine Blanche, dès 17 heures. Au fil des minutes, la file d'attente n'a alors fait que grossir et grossir devant le portail de la scène du Salahin. C'est qu'il s'agit d'être parmi les premiers, les mieux placés et donc de jouer des coudes pour ne pas manquer une miette de Stromae, véritablement la grande attraction de ce Sakifo 2014, pourtant attendu à... 22h30. Mais c'est à 19 heures que les portes de la scène se sont ouvertes laissant place à la ruée, la cohue et surtout le sprint pour être au plus près de l'idole.
Illustration : Findlay enflamme la Poudrière
LIKES
TWEETS

Sakifo 2014

Findlay enflamme la Poudrière

Posté par IPR, dans Sakifo 2014
Il ne faut pas s'y tromper. Derrière l'apparence mutine et sexy de la jeune Anglaise Findlay se cache une vraie rockeuse. Délurée, remuante et incandescente au point de mettre le feu à la scène de la Poudrière, peu effrayée par le vent frais dans son petit short en jean. Entourée de guitaristes enchaînant les rifs furieux, s'essayant elle-même à l'instrument, elle n'envoie que du rock, du rock et encore du rock. Comme quand elle reprend le célèbre " I wanna be your dog " des Stooges d'Iggy Pop, entraînant tout le public avec elle. Findlay, ou un mélange réussi de la voix de Cat Power portée par l'énergie de Patty Smith.
Illustration : Chill Bump : le rap US à la sauce "frenchy"
LIKES
TWEETS

Sakifo 2014

Chill Bump : le rap US à la sauce "frenchy"

Posté par IPR, dans Sakifo 2014
Bien qu'originaire de Tours, le duo de Chill Bump s'est tourné vers la langue de Shakespeare pour s'exprimer dans un rap tout droit venu des Etats-Unis. Leur style tout en sobriété, dissimulant une certaine malice, ne met que plus en valeur un flow efficace sur fond d'instrus et de samples travaillés. Bref, du hip-hop réjouissant plus proche d'Eminem que des standards actuels du rap français. Il faut dire que les deux Tourangeaux sont déjà rompus aux plus grandes scènes, après avoir fait notamment la première partie de Wax Taylor à l'Olympia. Le public du Vince Corner ne s'y est pas trompé.
Illustration : Sakifo : jusqu'ici tout va bien...
LIKES
TWEETS

Le festival démarre enfin ce samedi à Saint-Pierre

Sakifo : jusqu'ici tout va bien...

Posté par IPR, dans Sakifo 2014
Après l'annulation de la première journée du Sakifo ce vendredi 23 mai en raison des conditions météorologiques, la soirée de ce samedi se présente sous de meilleurs auspices. Si de petites gouttes de pluie ont fait quelques apparitions éparses, si le ciel saint-pierrois demeure couvert et menaçant, tous les concerts prévus ce samedi devraient bien avoir lieu sur le site de la Ravine Blanche. À commencer par celui de l'invité-vedette Stromae. Si la star belge n'est pas attendue avant 22h30, une foule importante se presse déjà aux abords de la scène du Salahin afin de se réserver les meilleures places. 15 000 festivaliers sont attendus ce samedi soir.