Santé

Illustration : Dengue : La Réunion compte 3416 malades depuis le début de l'année
LIKES
TWEETS

387 nouveaux cas recensés la semaine du 7 au 13 mai 2018

Dengue : La Réunion compte 3416 malades depuis le début de l'année

Posté par IPR, dans Santé
Depuis le début de l'année 2018, 3 416 cas de dengue ont été confirmés par les laboratoires de ville et hospitaliers de La Réunion. Les cas signalés confirment la poursuite de l'épidémie dans l'ouest et le sud. Par ailleurs, le nombre de cas stagne dans le nord. Malgré l'entrée dans l'hiver austral, les conditions météorologiques actuelles restent favorables aux moustiques vecteurs de la dengue. Aussi, les autorités sanitaires renforcent la communication pour rappeler à la population l'importance des gestes à appliquer : se protéger des piqûres de moustiques, éliminer et vider tout ce qui peut contenir de l'eau autour de son habitation pour empêcher les larves de se développer. Nous publions ci-après le communiqué de l'ARS :
Illustration : C'est la journée mondiale de lutte contre l'obésité
LIKES
TWEETS

Des ateliers sont organisés au parc de la Trinité

C'est la journée mondiale de lutte contre l'obésité

Posté par IPR, dans Santé
Le 23 mai, c'est la journée mondiale de lutte contre l'obésité. Pour cette manifestation un après-midi festif se déroule au parc de la Trinité de Saint-Denis de 14 heures à 17 heures ce mercredi. Pour cette manifestation, la clinique de Sainte Clotilde , qui gère les adultes en surpoids, s'associe avec l'Hôpital d'Enfants, et sa section spécialisée prenant en charge les enfants obèses. Au programme, des ateliers avec des personnes ayant subi une chirurgie de réduction de l'estomac, des stands d'information, des activités sportives et des ateliers culinaires.
Illustration : "Vacciner son enfant c'est le protéger"
LIKES
TWEETS

Le Docteur Levy-Bruhl est à La Réunion

"Vacciner son enfant c'est le protéger"

Posté par IPR, dans Santé
La semaine dernière, le docteur Daniel Levy-Bruhl s'est rendu à Mayotte pour déployer une mission d'urgence de l'État visant à vacciner 40 000 enfants de l'île. Médecin épidémiologique de Santé publique France, il en a profité pour faire un détour à La Réunion. L'occasion de sensibiliser la population et les médecins réunionnais à la question des vaccins qui deviennent obligatoires pour les enfants de moins de deux ans, dès le mois de juin. Imaz Press l'a interviewé afin de lever quelques doutes sur ce sujet qui fait l'objet d'un débat devenu national.
Illustration : "Il faudrait un numéro d'appel unique pour les victimes"
LIKES
TWEETS

L'entretien de la semaine avec le colonel Patrick Lallemand

"Il faudrait un numéro d'appel unique pour les victimes"

Posté par IPR, dans Santé
Imaz Press lance un nouveau rendez-vous. Chaque week-end, l'interview d'un responsable d'un service public vous sera proposé. À commencer par celle du colonel Patrick Lallemand, médecin chef au Service départemental d'incendie et de secours de La Réunion. Activités des pompiers, difficultés, débats... Il a accepté de se confier et d'expliquer son métier. En vidéos.
Illustration : CHU - Première réduction de l'estomac en ambulatoire
LIKES
TWEETS

Sleeve gastrectomy

CHU - Première réduction de l'estomac en ambulatoire

Posté par IPR, dans Santé
La première sleeve ambulatoire réalisée avec succès au CHU de La Réunion s'est déroulée le 02 mai 2018. Cette opération de réduction de l'estomac a été réalisée par l'équipe du Centre Spécialisé Obésité (CSO) du CHU. Désormais les patients répondant à certains critères peuvent bénéficier de la technique chirurgicale de la" sleeve gastrectomy " en ambulatoire. L'ambulatoire permet aux patients de rentrer chez eux le jour-même de l'intervention.
Illustration : Le taux de mortalité est deux fois plus élevé à La Réunion qu'en métropole
LIKES
TWEETS

Jeudi 17 mai : journée mondiale contre l'hypertension artérielle

Le taux de mortalité est deux fois plus élevé à La Réunion qu'en métropole

Posté par IPR, dans Santé
Ce jeudi 17 mai marque la journée mondiale contre l'hypertension artérielle (HTA). Pour l'occasion, Imaz Press a interrogé l'Agence régionale de santé de l'Océan Indien afin de faire un point sur la situation à La Réunion. Le constat est inquiétant : ici, le taux de mortalité lié à cette maladie est deux fois plus élevé qu'en métropole.
Illustration : Grève CHU : une réunion interministérielle prévue la semaine prochaine
LIKES
TWEETS

La préfecture respecte l'ultimatum lancé par les syndicats (actualisé)

Grève CHU : une réunion interministérielle prévue la semaine prochaine

Posté par IPR, dans Santé
En cet énième jour de grève, le personnel hospitalier du CHU compte les heures. Pour cause : hier, mardi 16 mai, les représentants syndicaux ont lancé un ultimatum à l'interministériel. Si, ce mercredi, à 16h, aucun communiqué officiel n'a été transmis, le combat reprendra de plus belle. David Belda, secrétaire départemental du syndicat Force ouvrière Santé a accepté de livrer ses explications devant la caméra d'Imaz Press. Ce mercredi 16 mai, aux alentours de 17h30, la préfecture a respecté l'ultimatum lancé par le syndicat en adressant un courrier.
Illustration : Saint-Pierre : les infirmiers se mobilisent dans le bloc opératoire
LIKES
TWEETS

La grève du personnel hospitalier continue

Saint-Pierre : les infirmiers se mobilisent dans le bloc opératoire

Posté par IPR, dans Santé
La grève du personnel hospitalier qui lutte contre le suppression d'indexation de leurs primes n'est pas terminée. Si, pour l'heure, les militants ne bloquent plus les routes de l'île, dans les établissements de santé, le combat continue. À Saint-Pierre, dans la matinée de ce mercredi 16 mai, un infirmier a par exemple pris la parole au sein même du bloc opératoire du CHU Sud.
Illustration : La ministre de la Santé confirme un renfort de 300 personnes pour lutter contre la dengue
LIKES
TWEETS

En réponse à une demande d'Ericka Bareigts

La ministre de la Santé confirme un renfort de 300 personnes pour lutter contre la dengue

Posté par IPR, dans Santé
Lors de la séance des questions au gouvernement ce mardi 15 mai la députée Ericka Bareigts a interrogé le Premier ministre Edouard Philippe sur la stratégie du Gouvernement et les moyens qu'il compte mobiliser pour mettre fin à cette épidémie. Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé lui a répondu et confirmé le recrutement de 300 personnes en service civique pour renforcer la lutte contre le moustique vecteur du virus. Ce qui n'a pas convaincu la députée réunionnaise qui estime largement insuffisant ce renfort
Illustration : Dengue : 388 nouveaux cas signalés en une semaine
LIKES
TWEETS

Le virus a frappé 2980 personnes depuis le début de l'année

Dengue : 388 nouveaux cas signalés en une semaine

Posté par IPR, dans Santé
L'épidémie de Dengue ne faiblit pas. 388 nouveaux cas de dengue ont ainsi été diagnostiqués entre le 30 avril au 6 mai. Ce chiffre porte à à 2980 le nombre total de cas autochtones signalés en 2018. "Les cas signalés confirment le maintien d'une circulation virale intense dans l'ouest et le sud. Par ailleurs, une augmentation du nombre de cas est observée dans le nord" indique la préfecture. "Malgré l'entrée dans l'hiver austral, les conditions météorologiques actuelles restent favorables aux moustiques vecteurs de la dengue" met en garde la préfecture.
Illustration : CHU - La réunion de concertation est terminée, pas d'accord signé
LIKES
TWEETS

[PHOTOS] Les grévistes veulent conserver l'indexation des primes

CHU - La réunion de concertation est terminée, pas d'accord signé

Posté par IPR, dans Santé
Les manifestants du personnel hospitalier l'avaient annoncé vendredi 11 mai : si les représentants de l'État ne confirment pas, par écrit, le maintien d'une table ronde concernant la suppression de l'indexation de leurs primes, le mouvement de grève continuera. C'est ce qui s'est passé lundi 14 mai 2018. Sans information de la part de la préfecture, disent-ils, les grévistes ont cru à une rumeur : ils ont pensé que la fameuse table ronde avait été annulée. Pourtant, la préfecture l'a affirmé : une concertation sera organisée ce mardi à 11 heures. La table ronde réunira les services fiscaux, l'Agence régionale de santé et les syndicats sous l'égide de la préfecture. Mais le personnel hospitalier n'en démord pas : il veut bloquer les entrées de Saint-Denis jusqu'au début de la réunion. Les forces de l'ordre ont pris position tôt ce mardi matin devant le centre hospitalier universitaire (CHU) de Saint-Denis. Les grévistes ont commencé à se rassembler devant le CHU à partir de 6h. Ils ont installé un barrage filtrant à l'entrée de l'hôpital. En milieu de matinée ils ont organisé une opération escargot en direction de la préfecture où ils sont arrivés vers 10h30. La réunion de concertation a commencé vers 11h en préfecture. Elle a pris fin vers 13 heurs 45. La réunion de concertation est terminée en préfecture. Les syndicats ne sont pas satisfaits des échanges avec les serices fisaux et l'ARS. "On nous dit que l'indexation des primes n'est pas légale. Nous disons que si illégalité il y a, il faut que cela soit réglé au niveau des ministères à Paris" estime David Belda de FO Les syndicats vont maintenant consulter leur base. Le risque de durcissement du mouvement n'est pas à exclure.
Illustration : Mouvement des hospitaliers : des kilomètres de bouchons et la colère des automobilistes
LIKES
TWEETS

[VIDÉOS] Contre la suppression d'indexation de leurs primes (actualisé)

Mouvement des hospitaliers : des kilomètres de bouchons et la colère des automobilistes

Posté par IPR, dans Santé
Ce lundi matin, les grévistes du CHU continuent leur manifestation entamée vendredi dernier. Mobilisés devant le CHU de Saint-Denis, ils sont dans l'attente d'une table ronde qui devrait avoir lieu dans la journée. À midi, les manifestants ont décidé de se déplacer jusqu'au pont Vinh San de Saint-Denis. Depuis la circulation est totalement bloquée. D'importants embouteillages se sont formés dans le secteur. Les bouchons occupent quasiment tout le tronçon de la route du littoral dans les deux sens. Ces grosses difficultés provoquent la colère de beaucoup d'automobilistes. Les grévistes exigent un document écrit dans lequel la préfecture s'engagerait à suspendre toute suppression d'indexation des primes des hospitaliers. Aucune évacuation des manifestants par les forces de l'ordre n'est prévue pour le moment. Les grévistes se sont engagés à libérer le pont à partir de 19h. Ils annoncent toutefois un durcissement des blocages dès mardi matin s'ils n'obtiennent pas satisfaction
Illustration : La dengue ne passera pas l'hiver à condition que...
LIKES
TWEETS

Lutte contre l'épidémie (actualisé)

La dengue ne passera pas l'hiver à condition que...

Posté par IPR, dans Santé
Déjà 2598 cas recensés depuis le début de l'année 2018. Aedes albopictus, le moustique vecteur de la dengue, continue de faire des victimes à La Réunion. Le stade épidémique a été franchi le 27 mars dernier, ce qui a déclenché une lutte acharnée contre les moustiques notamment dans l'Ouest et le Sud. En ce début d'hiver austral "les journées sont encore chaude et les épisodes de pluies tardives n'ont rien arrangé "a souligné le Dr Chieze en charge de la lutte anti-vectorielle à l'Agence régionale de santé. Pourtant, selon lui, si les conditions sont réunies, "la dengue ne devrait pas passer l'hiver".
Illustration : Un IBook pour expliquer la lutte anti-vectorielle
LIKES
TWEETS

Le numérique contre la dengue et les moustiques

Un IBook pour expliquer la lutte anti-vectorielle

Posté par IPR, dans Santé
"Arthélie et Sudel contre le moustique tigre" est IBook (livre numérique) expliquant aux plus jeunes la nécessité de lutter contre la dengue et son vecteur, l'aedes albopictus (moustique tigre). Concocté par Roxane Montaigu, monitrice éducatrice de formation, et Grégory Morel, graphiste, l'ouvrage très tendance et gratuit repose sur la technologie de la réalité augmentée. Grâce à des jeux, des conseils, des histoires... les auteurs incitent les marmailles à avoir les bons gestes de prévention
Illustration : "On ne peut jamais refuser un appel passé au 15"
LIKES
TWEETS

[VIDÉOS] Au Samu de La Réunion

"On ne peut jamais refuser un appel passé au 15"

Posté par IPR, dans Santé
Le tollé est national. Le 27 décembre dernier, à Strasbourg, Naomi Musenga, est décédée à l'âge de 22 ans suite à un infarctus. Quelques heures avant sa mort, elle avait fait le "15" mais l'auxiliaire de régulation médicale de Strasbourg qui lui a répondu ne l'a pas prise au sérieux. Une enquête administrative a d'ailleurs été diligentée contre cette opératrice du Samu. Un tel évènement pourrait-il survenir à l'île de La Réunion? Comment le Samu s'organise pour répondre à toutes les demandes? Le Docteur Xavier Combes, chef du service départemental, a accepté de répondre à nos questions.