Société

Illustration : Le cortège de Gilets jaunes, syndicats, associations arrive sur le front de mer de Saint-Pierre
LIKES
TWEETS

[LIVE/VIDÉOS] Acte II de la mobilisation à La Réunion

Le cortège de Gilets jaunes, syndicats, associations arrive sur le front de mer de Saint-Pierre

Posté par IPR, dans Société
Convergence des luttes ce samedi 16 février dans le sud. Gilets jaunes, associations, syndicats se retrouvent à Saint-Pierre pour une marche sur le front de mer. En début d'après-midi, des ateliers sont proposés au campement de la tour des Azalées "dans une dynamique de transmission des savoirs, des savoirs faire et des savoirs être de chacun," indique le communiqué. Il y aura aussi un kabar le soir et des repas servis... Le rendez-vous est donné à 9 heures devant la Marie de Saint-Pierre, la marche passera devant la Poste avant de se diriger sur le front de mer. L'après-midi, place aux discussions et au débat autour des revendications exprimées par les manifestants et sur la suite à donner au mouvement sur le rond-point des Azalées au Tampon. Nous sommes en live pour suivre cette journée. (photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Migrants, Gilets jaunes, Maloyab, Vietnam et météo
LIKES
TWEETS

A la une du samedi 16 février 2018

Migrants, Gilets jaunes, Maloyab, Vietnam et météo

Posté par IPR, dans Société
BONJOUR - Voici les titres développés ce samedi matin 16 février 2019 - Migrants sri-lankais : une filière bien organisée - Acte II de la mobilisation à La Réunion - Les Gilets jaunes à Saint-Pierre et au Tampon - L'artiste Maloyab en lutte contre le varroa, une maladie mortelle pour les abeilles - La minorité Hmong tente de se réapproprier son patrimoine - La pa Météo France i di, sé zot i di - Une belle matinée et des averses
Illustration : Migrants, Gilets Jaunes, tabac, stade et météo
LIKES
TWEETS

A la une du vendredi 15 février 2018

Migrants, Gilets Jaunes, tabac, stade et météo

Posté par IPR, dans Société
BONJOUR - Voici les titres développés ce vendredi matin 15 février 2019 - 64 migrants renvoyés au Sri Lanka - dormez tranquille, les envahisseurs sont partis - Mobilisation péi: Acte II pour les Gilets Jaunes à Saint-Pierre - À La Réunion 31,9% des personnes âgées de 18-75 ans sont fumeurs - Saint-Leu : Un complexe sportif flambant neuf au Portail - La pa Météo France i di, sé zot i di - Temps maussade au nord et ensolleillé au sud
Illustration : Les agents de la fonction publique dénoncent les 15 suppressions d'emplois sur l'île
LIKES
TWEETS

Finances Publiques

Les agents de la fonction publique dénoncent les 15 suppressions d'emplois sur l'île

Posté par IPR, dans Société
Pour cette Saint-Valentin, c'est le désamour qui prend les devants. L'intersyndical composé de la Cgtr et Solidaires Finances Publiques ont mené une action à la direction des finances publiques de Champ Fleuri à Saint-Denis ce 14 février 2019. Ils dénoncent la suppression de 15 postes actés pour 2019, ils veulent également que la prime PAS (Prélèvement à la source) de 200 euros soit versée à tous les agents, une valorisation du point d'indice des fonctionnaires et un carnet de route clair et détaillé concernant le plan d'action publique 2022 (Cap 22). Les syndicalistes de Solidaires Finances Publiques ont rencontré le directeur et déployé une grande banderole depuis son bureau.
Illustration : L'avion a décollé, les 64 migrants retournent au Sri Lanka
LIKES
TWEETS

[LIVE] Expulsés

L'avion a décollé, les 64 migrants retournent au Sri Lanka

Posté par IPR, dans Société
64 des 70 migrants sri lankais sont expulsés de La Réunion ce jeudi matin 14 février. C'est à bord d'un avion d'Air Austral spécialement affrété par l'Etat français qu'ils ont regagné le Sri Lanka. L'embarquement a duré un peu plus d'une heure. Les ressortissants sri lankais étaient menottés et accompagnés 68 policiers et gendarmes. L'opération a nécessité le renfort de fonctionnaires de police basés à Mayotte. Pour rappel, six migrants ont obtenu l'autorisation de séjourner sur le territoire de La Réunion pour déposer une demande d'asile. Suivez-nous, nous sommes en live
Illustration : Saint-Valentin, la fête de l'amour ou plutôt de l'hypocrisie
LIKES
TWEETS

Love, love, love

Saint-Valentin, la fête de l'amour ou plutôt de l'hypocrisie

Posté par IPR, dans Société
C'est le 14 février, les amoureux transis diront "enfin", les têtes en l'air "va falloir s'y coller" et les anti-capitalistes "et alors ?". C'est le jour de l'amour, avec un grand "A". Petites ou grosses attentions, la majorité des personnes "maquées" honorent la tradition. Roses, chocolats, parfums, bijoux, bonnes tables... C'est à qui prouvera le mieux son amour. On ne va pas se mentir, ça fait toujours plaisir de recevoir, un peu moins d'offrir car oui, ils ne sont pas gratuits ces cadeaux. Au delà de l'aspect matériel, à la Saint-Valentin, les couples font la paix. Les tensions, les conflits, les désaccords, tout est oublié... le temps d'une journée
Illustration : Ludovic Pajot, député RN : "le célèbre nos ancêtres les gaulois a été remplacé par vos ancêtres maliens, sénégalais, ottomans"
LIKES
TWEETS

Il a été sifflé et hué à l'Assemblée nationale

Ludovic Pajot, député RN : "le célèbre nos ancêtres les gaulois a été remplacé par vos ancêtres maliens, sénégalais, ottomans"

Posté par IPR, dans Société
Lors du débat sur le projet de loi pour "l'école de la confiance", les parlementaires ont eu droit à une diatribe du député du Rassemblement national Ludovic Pajot sur l'histoire de France mardi 12 février. Le député a dénoncé une réécriture de l'histoire dans les manuels scolaires " le célèbre nos ancêtres les gaulois a été remplacé par vos ancêtres malien, sénégalais, ottomans avec des conséquences dramatiques pour l'unité nationale" a-t-il dit. Un discours qui a fait réagir à l'Assemblée pourtant bien vide, c'est sous les sifflets et autres huées que Ludovic Pajot a terminé son discours. En réponse, Jean-Philippe Nilor, député martiniquais a pris la parole "je suis stupéfait et triste d'entendre ce que j'ai entendu. Je suis fier d'avoir des ancêtres gaulois, mais aussi des ancêtres sénégalais et maliens, et pourtant ma place est ici, dans cet hémicycle".
Illustration : Plage de l'Hermitage : nettoyage en profondeur effectué
LIKES
TWEETS

Le collectif de défense du domaine public maritime le réclamait

Plage de l'Hermitage : nettoyage en profondeur effectué

Posté par IPR, dans Société
Après la disparition des dernières paillotes en décembre dernier, le collectif de défense du DPM (Domaine Public Maritime) avait demandé un nettoyage complet de la plage à la DEAL (direction de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement). Un premier nettoyage a été effectué la semaine dernière, mais le collectif soutient que la DEAL avait refusé d'aller sur un nettoyage en profondeur. Après une rencontre entre le collectif et les services de la sous-préfecture de l'ouest, une brigade avec pelle et camion s'est déplacée afin d'enlever ce qui restait des paillotes le 13 février. Sur place des pierres, des bouts de fer et autres résidus liés au paillotes ont été traînés jusqu'à la mer à cause de la houle causée par Gelena. Un grand filaos qui était en suspension s'est aussi effondré sur la plage ne causant pas de blessés lors des travaux.
Illustration : Migrants, Saint-Valentin, Salon de l'agriculture, Hermitage, délinquance et météo
LIKES
TWEETS

A la une du jeudi 14 février 2018

Migrants, Saint-Valentin, Salon de l'agriculture, Hermitage, délinquance et météo

Posté par IPR, dans Société
BONJOUR - Voici les titres développés ce jeudi matin 14 février 2019 - Expulsés, 66 migrants retournent au Sri Lanka - Saint-Valentin, la fête de l'amour ou plutôt de l'hypocrisie - Salon de l'Agriculture : 600m2 pour valoriser les produits de La Réunion - Plage de l'Hermitage : nettoyage en profondeur effectué - Saint-Denis : une lutte réussie contre la délinquance - La pa Météo France i di, sé zot i di - Le soleil présent un peu partout et des averses éparses
Illustration : Migrants : quasiment toutes les demandes d'asile refusées par le tribunal administratif
LIKES
TWEETS

[LIVE - PHOTOS] Certains pourraient être expulsés dès cette semaine (actualisé)

Migrants : quasiment toutes les demandes d'asile refusées par le tribunal administratif

Posté par IPR, dans Société
Sur les 68 migrants sri-lankais, seuls deux pourront entamer les démarches pour demander l'asile. Pour les autres, le tribunal administratif a jugé leur requête infondée. "Tous les recours sont épuisés, ces personnes peuvent désormais être renvoyées à tout moment au Sri Lanka" ont précisé les avocats des 68 migrants. C'était leur dernier espoir, une cinquante de migrants sri-lankais arrivés à La Réunion le mardi 5 février 2019 à bord de l'Imula passaient de nouveau devant la justice ce mercredi 13 février. Cette fois c'est au tribunal administratif que tout se jouait pour les ressortissants du Sri Lanka. Ils ont fait appel du rejet de leur demande d'asile à la frontière prononcé par le ministère de l'Intérieur après un avis négatif de l'Office français de protection des réfugiés et des apatrides (Ofpra). Seuls 4 des 72 migrants avaient obtenu l'autorisation de séjourner librement à La Réunion.
Illustration : Les Kaz du peup attaquées mais toujours debout
LIKES
TWEETS

Les Gilets jaunes "i tyenbo i lar pa"

Les Kaz du peup attaquées mais toujours debout

Posté par IPR, dans Société
Le mouvement des gilets jaunes a été très important en terme de mobilisation depuis le 17 novembre 2018. Après la visite de la ministre Annick Girardin, des annonces faites, les gilets jaunes ont été de plus en plus critiqués par l'ensemble de la population suite aux nombreux blocages. Le noyau dur des militants a décidé de changer la forme en installant des kaz du peup un peu partout sur l'île en évitant au maximum d'entraver la circulation. Ainsi depuis décembre, des gilets jaunes s'installent sur des rond points, sur le bord des routes et se relaient afin de poursuivre les réunions d'informations, les échanges avec les citoyens et faire signer différentes pétitions. Ces derniers jours certaines kaz ont été attaquées. Ces tentatives d'intimidation poussent certains à repenser le mouvement et à remettre en question les Kaz alors que d'autres d'autres comptent bien rester et continuer la mobilisation. Voici ce qu'il se passe sur ces lieux de vie.
Illustration : Arnaqueurs : sans vergogne et sans scrupule, ils profitent de vous
LIKES
TWEETS

Des escroqueries de plus en plus élaborées

Arnaqueurs : sans vergogne et sans scrupule, ils profitent de vous

Posté par IPR, dans Société
Les escrocs sont de plus en plus chevronnés, leurs arnaques de plus en plus élaborées et leurs victimes de plus en plus nombreuses. En ce moment, deux types d'escroqueries sévissent à La Réunion et elles se répandent comme une traînée de poudre. À tel point que les autorités spécialisées en cybercriminalité peinent à endiguer le phénomène. Car la différence entre les premières arnaques il y a une dizaine d'années et celle de maintenant est flagrante : elles sont bien plus évoluées et bien moins faciles à déceler même pour les internautes les plus avertis.
Illustration : Les migrants sri lankais resteront huit jours de plus en zone d'attente
LIKES
TWEETS

Sur décision des juges des libertés et de la détention

Les migrants sri lankais resteront huit jours de plus en zone d'attente

Posté par IPR, dans Société
68 des 72 migrants sri lankais arrivés à La Réunion ce mardi 5 février 2019 à bord de l'Imula resteront 8 jours de plus en zone d'attente. La décision a été prise tard ce samedi soir par les juges des libertés et de la détention du tribunal de Saint-Denis. Les avocats comptent faire appel. A l'issue de l'audience les 7 femmes, leurs maris et les 5 enfants ont été reconduits dans le local de confinement à l'aéroport Roland Garros. Les hommes seuls ont été ramenés à l'hôtel dionysien où il sont confinés depuis leur arrivée. Leur placement en zone d'attente pourra encore être prolongé dans la limite d'une durée totale de vingt jours. Pour rappel, tous les migrants ont déposé une demande d'asile à la frontière. Quatre demandes ont été acceptées par par le ministère de l'Intérieur après un avis positif de l'Office français de protection des réfugiés et des apatrides (Ofpra). Les autres demandes ont été rejetées. Les Sri Lankais peuvent faire appel de ce refus devant le tribunal administratif.
Illustration : Agamemnon, migrants, asile, changement climatique et moustiques
LIKES
TWEETS

Ça s'est passé cette semaine sur Imaz Press

Agamemnon, migrants, asile, changement climatique et moustiques

Posté par IPR, dans Société
Retour sur les actualités qui ont marqué la semaine du lundi 4 février au vendredi 8 février 2019 sur Imaz Press : - Lundi 4 février : "A 80 ans, Casanova Agamemnon n'aura plus de compte à rendre à la justice" - Mardi 5 février : Un cinquième navire accoste à La Réunion : environ 70 migrants attendus au port-est - Mercredi 6 février : Migrants: les 72 passagers de l'Imula souhaitent demander l'asile - Jeudi 7 février : Températures élevées, vents, cyclones : changement climatique: La Réunion n'en sortira pas indemne
Illustration : Soixante-huit migrants sri lankais au tribunal
LIKES
TWEETS

Les magistrats vont statuer sur leur maintien ou non en zone d'attente

Soixante-huit migrants sri lankais au tribunal

Posté par IPR, dans Société
Soixante-huit des 72 migrants sri lankais arrivés à La Réunion ce mardi 5 février 2019 à bord de l'Imula, sont au tribunal de Saint-Denis ce samedi 9 février 2019. Un juge des libertés et de la détention (JLD) va statuer sur leur maintien ou non en zone d'attente où ils se trouvent depuis leur entrée dans l'île. Pour rappel, tous les migrants ont ont déposé une demande d'asile à la frontière. La plupart des demandes a été refusée par le ministère de l'Intérieur après un avis négatif de l'Office français de protection des réfugiés et des apatrides (Ofpra). Quatre hommes ont obtenu le droit de rester sur le territoire français et ont été libérés. Les autres peuvent toujours faire appel de la décision devant le Tribunal administratif.