Volcan

Illustration : La première éruption de 2019 a été exceptionnelle en tout
LIKES
TWEETS

[PHOTOS] Les plus belles images du réveil du volcan

La première éruption de 2019 a été exceptionnelle en tout

Posté par IPR, dans Volcan
Depuis ce dimanche 10 mars à 6h28, l'activité éruptive en surface s'est arrêtée. Pour faire simple: l'éruption est terminée. Mais l'observatoire volcanologique n'écarte pas l'hypothèse d'une reprise "dans les prochaines heures ou les prochains jours" car l'activité sismique du Piton de la Fournaise reste forte. Faisons le bilan de cette première éruption de l'année 2019 qui aura duré 20 jours. 20 jours de spectacle qui terminent un réveil grandiose du géant de feu. L'adjectif qui qualifie le mieux cette éruption c'est "originale". Retour en images sur un spectacle dont on ne se lasse pas. (rb/www.ipreunion.com)
Illustration : "L'activité éruptive de surface au Piton de la Fournaise s'est arrêtée aux alentours de 6h28"
LIKES
TWEETS

C'est l'observatoire volcanologique qui le dit (actualisé)

"L'activité éruptive de surface au Piton de la Fournaise s'est arrêtée aux alentours de 6h28"

Posté par IPR, dans Volcan
Cela faisait près de trois semaines que les curieux se pressaient pour venir admirer l'éruption du Piton de la Fournaise mais depuis ce dimanche 10 mars, le spectacle est fini. Plus rien, les fontaines de lave ne jaillissent plus du cratère, les coulées se sont figées sur les grandes pentes... Cette éruption s'est arrêtée brutalement aux alentours de 6h30 après vingt jours de spectacle. Pourtant la veille, une très forte activité avait été observée, les coulées de lave avaient parcouru un kilomètre en 24h, les fontaines de lave étaient très hautes... Puis brusquement, plus rien, peut-être le chant du cygne du géant de feu... Finalement, la lave n'aura pas atteint la route mais l'observatoire n'est pas catégorique et n'écarte pas l'hypothèse d'une reprise d'activité. (photo rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Route du Littoral : on ne passe pas
LIKES
TWEETS

C'est la purge

Route du Littoral : on ne passe pas

Posté par IPR, dans Volcan
Les dimanches passent et se ressemblent. La route du Littoral sera donc fermée de 6 heures à 13 heures 30 ce dimanche 10 mars 2019. C'est pour purger la falaise qui cette décision de fermeture a été prise. Une déviation est mise en place par la route de la Montagne (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Volcan : la lave est à moins de 3 kilomètres de la RN2
LIKES
TWEETS

D'autres fissures éruptives pourraient s'ouvrir

Volcan : la lave est à moins de 3 kilomètres de la RN2

Posté par IPR, dans Volcan
Ces dernières heures, l'activité du Piton de la Fournalse est très intense. Une activité liée à l'ouverture de deux nouvelles fissures éruptives les 5 et 7 mars dernier. Le débit des coulées de lave est élevé notamment parce qu'elles sont alimentées par ces deux nouvelles sources. La lave déferle très rapidement sur les Grandes pentes depuis 24h, le front de coulée actif a pu être estimé à 650 m - 700 m d'altitude ce matin à 8h. Le front de coulée a ainsi parcouru environ 1km en 24h et se situait ce matin entre 2,5 et 3 km de la route nationale 2. Le Piton de la Fournaise dégaze, aux alentours les émissions de dioxyde de soufre sont trois à quatre fois plus importantes qu'en début d'éruption sans pour autant atteindre le seuil d'alerte. (rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Volcan : le front de coulée de lave est à environ trois kilomètres de la route
LIKES
TWEETS

Deux nouvelles fontaines d'une cinquantaine de mètres de haut

Volcan : le front de coulée de lave est à environ trois kilomètres de la route

Posté par IPR, dans Volcan
D'après les webcams de l'Observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise, "le front de coulée a évolué et s'est rapproché un petit peu de la route. Il se trouve à environ 1.000 mètres d'altitude, soit 3-3,5 kilomètres de la route," indique Aline Peltier directrice de l'OVPF. Mardi 5 mars 2019, une nouvelle fissure s'est ouverte au nord-ouest du Piton Madoré, puis d'autres jeudi 7 mars. La première reste active, un petit cône de projections haut d'une dizaine de mètre s'est édifié et deux coulées de faible débit restent actives côté ouest et côté Nord. "La fissure qui s'est ouverte hier 7 mars en fin de matinée se situe à 300 m au sud de l'évent actif depuis le 19 février. Elle était ce matin très active avec 2 fontaines de laves d'une cinquantaine de mètres de haut. Les prélèvements de laves effectuées montrent que les évents éruptifs du 5 mars et du 7 mars produisent des laves de compositions différentes," écrit l'OVPF dans un post Facebook.
Illustration : Volcan : découvrez les nouvelles fissures éruptives depuis les airs
LIKES
TWEETS

[VIDÉO/PHOTOS] C'est rare et spectaculaire (actualisé)

Volcan : découvrez les nouvelles fissures éruptives depuis les airs

Posté par IPR, dans Volcan
Aller voir l'éruption, c'est sympa. Mais survoler le Géant quand plusieurs fissures éruptives crachent de la lave, c'est exceptionnel ! De nouvelles coulées ont fait leur apparition sur les grandes pentes. Lors d'un vol effectué par notre journaliste en fin d'après-midi ce jeudi 7 mars, vous pouvez découvrir le Piton de la Fournaise sous une épaisse couverture de brume et les nouvelles coulées rougeoyantes sous cette lumière de fin de journée. Nous ne pouvions pas garder ces magnifiques clichés pour nous alors ouvrez grand les yeux et soyez prêts à en prendre plein les mirettes ! (Photos rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Piton de la Fournaise : ça sent le soufre mais ce n'est pas dangereux
LIKES
TWEETS

Le volcan dégaze

Piton de la Fournaise : ça sent le soufre mais ce n'est pas dangereux

Posté par IPR, dans Volcan
Dix-sept jours que le Piton de la Fournaise est entré en éruption et comme à chaque fois, le géant de lave est surveillé de près par les scientifiques d'Atmo, l'observatoire régional de la qualité de l'air. Car le volcan rejette des particules fines et du gaz. Particulièrement scruté, le dioxyde de soufre. Ce composé chimique peut avoir des effets néfastes sur la santé des Réunionnais qui vivent à proximité du Dolomieu. Ces derniers jours, certains habitants des hauts de Saint-Philippe ressentent une gêne et il flotte dans l'air, une odeur de soufre...
Illustration : Volcan : une nouvelle fissure s'ouvre en pleine éruption
LIKES
TWEETS

[PHOTOS] Phénomène rare

Volcan : une nouvelle fissure s'ouvre en pleine éruption

Posté par IPR, dans Volcan
Alors que l'éruption du PIton de la Fournaise a commencé le 18 février 2019, une nouvelle fissure s'est ouverte et a été observée très tôt ce mercredi matin 6 mers 2019. La fracture s'est mise en place à l'ouest et au contact du cratère Madoré, c'est à dire exactement à l'opposé et à moins de 200 mètres de la fissure ouverte le 19 février. Il s'agit d'un phénomène rarement observé autant de jours après le début d'une éruption. "Nous ne pouvons exclure l'ouverture de nouvelle fissure en amont ou en aval du site éruptif dans les prochains jours" a ensuite commenté l'observatoire volcanologique. Réalisées par Sarah Mallet toutes les images de cette nouvelle fissure sont juste en-dessous
Illustration : L'éruption est constante, un bras de coulée actif et une activité en tunnel
LIKES
TWEETS

Piton de la Fournaise

L'éruption est constante, un bras de coulée actif et une activité en tunnel

Posté par IPR, dans Volcan
L'activité fluctue mais la tendance est toujours à la hausse. Après quinze jours d'éruption, "l'intensité du trémor se maintient à un niveau relativement constant depuis 24h" explique l'observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise. L'édification du cône éruptif se poursuit, une activité en tunnel de lave qui se met en place à la base du cône éruptif et un seul bras de coulée bien actif, le bras nord mis en place le 1er mars. Bref, il est encore temps d'y aller ! (photos de l'observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise)
Illustration : L'activité augmente au Piton de la Fournaise
LIKES
TWEETS

Volcan (actualisé)

L'activité augmente au Piton de la Fournaise

Posté par IPR, dans Volcan
Le Piton de la Fournaise continue d'afficher une tendance à la hausse ce lundi 4 mars 2019, "malgré de légères fluctuations dans son intensité et une relative stabilité depuis le 25 février" précise l'observatoire volcanologique. Trois séismes volcano-tectoniques superficiels ont été enregisrtrés au sommet du massif au cours des dernières 36 heures (Photo rb/www.ipreunion.com)
Illustration : L'éruption s'intensifie au volcan, un troisième bras de coulée de lave s'est formé
LIKES
TWEETS

Piton de la Fournaise

L'éruption s'intensifie au volcan, un troisième bras de coulée de lave s'est formé

Posté par IPR, dans Volcan
L'éruption au Piton de la Fournaise est peut-être de moins en moins visible mais elle est loin d'être terminée... Elle semble au contraire s'intensifier ! "Malgré de légères fluctuations dans son intensité et une relative constance depuis le 25 février, une tendance à la hausse semble se dessiner depuis quelques jours," indique ainsi l'Observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise (OVPF). Un troisième bras de coulée s'est également mis en place au nord entre le jeudi 28 février et le vendredi 1er mars et sur les dernières 36 heures, trois séismes ont été enregistrés.
Illustration : Dépêchez-vous d'aller voir l'éruption, elle est de moins en moins visible
LIKES
TWEETS

Volcan

Dépêchez-vous d'aller voir l'éruption, elle est de moins en moins visible

Posté par IPR, dans Volcan
Le spectacle continue au Piton de la Fournaise après plus de dix jours d'éruption... mais dépêchez vous, car elle est de moins en moins visible. "Le front de coulée progresse peu, il est en train de se figer. Nous commençons a avoir une activité de tunnel de lave et le cône formé par l'éruption est en train de se fermer progressivement," explique Aline Peltier, directrice à l'Observatoire du Piton de la Fournaise (OVPF).