Un ancien marin en grève de la faim devant la préfecture

Posté par IPR, dans Social

Claude Leperlier, 66 ans, vit depuis ce lundi 23 octobre 2017 sous un chapiteau lui servant de tente dans les jardins de la préfecture de Saint-Denis. Licencié en raison de problèmes psychiatriques reconnus par un médecin du travail, l'ancien marin parvenait ensuite à faire reconnaître un licenciement prononcé sans cause réelle et sérieuse par son ancien employeur. Une décision judiciaire ordonnait à la société de lui verser 21.500 euros pour le préjudice subi. Mais un second jugement le condamnait finalement à rembourser cette somme.

◄ RETOUR À LA VIDÉOTHÈQUE