Volcan :

La bouche éruptive bouillone


Publié / Actualisé
Conséquence d'un manque de pression la coulée de lave qui se frayait un passage dans la plaine des Osmondes a arrêté sa progression dans la nuit du mardi 8 au mercredi 9 janvier 2002. La constatation a été faite mercredi tôt dans la matinée par les scientifiques de l'observatoire volcanologique de la Pleine des Cafres (sud). Par contre, la bouche éruptive située au Sud du nez Coupé de Sainte-Rose (Est) continue de bouillonner.

Images
Conséquence d'un manque de pression la coulée de lave qui se frayait un passage dans la plaine des Osmondes a arrêté sa progression dans la nuit du mardi 8 au mercredi 9 janvier 2002. La constatation a été faite mercredi tôt dans la matinée par les scientifiques de l'observatoire volcanologique de la Pleine des Cafres (sud). Par contre, la bouche éruptive située au Sud du nez Coupé de Sainte-Rose (Est) continue de bouillonner.

Images
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !