MENU

Bois Blanc (Sainte-Rose) :

Fin d'alerte volcanique


Posté par
Aucune reprise d'activité n'ayant été enregistrée au Piton de la Fournaise, le plan ORSEC déployé dans la région de Bois Blanc (commune de Sainte-Rose - Est) a été désactivé par la préfecture de La Réunion le jeudi 17 janvier 2002 à 16 heures
Aucune reprise d'activité n'ayant été enregistrée au Piton de la Fournaise, le plan ORSEC déployé dans la région de Bois Blanc (commune de Sainte-Rose - Est) a été désactivé par la préfecture de La Réunion le jeudi 17 janvier 2002 à 16 heures
Il avait été décrété le mardi 15 janvier alors que risque sérieux d'éruption hors enclos (la caldeira centrale du volcan) menaçait le village de Bois Blanc. La population, un millier de personnes, avait été invitée à évacué les lieux dans l'après-midi du même jour.
La circulation de véhicules à partir du Piton Sainte-Rose est rétablie pour tous les véhicules légers. En effet, pour faciliter le retour chez eux des habitants évacués, les autobus et les véhicules lourds ne sont pas encore autorisés à aller jusqu'à Bois Blanc.
Mardi à l'annonce de l'avis d'évacuation, les habitants du Bois Blanc avaient trouvé refuge chez des proches ou dans l'un des centres d'hébergements ouverts par la commune de Sainte-Rose. À noter que plusieurs habitants, craignant notamment le pillage de leurs habitations, avaient refusé de quitter les lieux. Mercredi soir lorsque la nouvelle d'une très nette baisse d'activité du volcan, la majorité des habitants ont regagné leur maison.
Le Piton de la Fournaise s'est brusquement calmé mercredi vers 17 heures. La coulée qui se jetait dans la mer depuis le lundi 14 janvier au niveau du lieu dit la Vierge au Parasol (commune de Sainte-Rose) a arrêté sa progression faute d'alimentation. Le trémor et la sismicité se sont arrêtés en moins de 10 minutes alors qu'ils étaient très actifs une heure auparavant.
Les scientifiques n'ont pas d'explications à ce brusque arrêt. La précédente éruption, en juin et juillet 2001, s'était elle aussi arrêtée en quelques minutes. Un phénomène tout à fait inhabituel.
Le Piton de la Fournaise était en éruption depuis le 5 janvier 2002.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !