Piton de la Fournaise :

Un mort au volcan


Publié / Actualisé
Un jeune randonneur d'une vingtaine d'années a trouvé la mort au Piton de la Fournaise vendredi soir 28 août 2003. Le malheureux est tombé dans une fissure et n'a pas survécu à la chaleur et aux gaz dégagée par la lave. Le volcan s'est arrêté de couler peu de temps après
Un jeune randonneur d'une vingtaine d'années a trouvé la mort au Piton de la Fournaise vendredi soir 28 août 2003. Le malheureux est tombé dans une fissure et n'a pas survécu à la chaleur et aux gaz dégagée par la lave. Le volcan s'est arrêté de couler peu de temps après
Selon les personnes présentes sur place, l'enclos - la caldeira centrale du volcan -, est ouvert au public depuis le mardi 26 août -, le jeune homme a voulu se rapprocher au plus près l'éruption pour faire des photos. Vers 21 heures, il est monté sur le cône qui s'est récemment formé au niveau du Kapor.
La croûte de lave à peine refroidie a cédé sous son poids. Le malheureux a fait une chute de 6 ou 7 mètres. Des témoins ont essayé en vain de lui venir en aide. Ils ont pu discuter avec le jeune homme. Il leur a dit qu'il faisait très chaud dans la crevasse. Les secours ont été alertés par un stagiaire de l'observatoire volcanologique.
Ils sont intervenus rapidement, mais malgré tous leurs efforts ils ne sont pas parvenus à le sauver. La chaleur importante, il faisait plus de 270 degrés dans la fissure, et les émanations de gaz toxiques ont lourdement compliqué la tâche des sauveteurs.
Le jeune homme n'a pas survécu. Son corps carbonisé a été retiré de la fissure au petit matin ce jeudi.
En parallèle de ce drame, l'éruption s'est brusquement arrêtée mercredi soir vers 22 heures. Elle avait commencé dans la nuit du vendredi 22 au samedi 23 août.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !