Piton de la Fournaise :

Le volcan ne gronde plus mais tremble toujours


Publié / Actualisé
Le piton de la Fournaise serait-il sur le point de se rendormir? Ce mercredi 2 mai 2007 - un mois jour pour jour après le début de l'éruption -, le trémor avait entièrement disparu. Mais les volcanologues restent d'autant plus vigilants que des séismes, signes d'une suite possible du phénomène, continuent de se produire en sous-sol. Les habitants du Tremblet commencent à être soulagés. Un mois la Fournaise a expulsé 120 millions de m3 de lave (photo archives)
Le piton de la Fournaise serait-il sur le point de se rendormir? Ce mercredi 2 mai 2007 - un mois jour pour jour après le début de l'éruption -, le trémor avait entièrement disparu. Mais les volcanologues restent d'autant plus vigilants que des séismes, signes d'une suite possible du phénomène, continuent de se produire en sous-sol. Les habitants du Tremblet commencent à être soulagés. Un mois la Fournaise a expulsé 120 millions de m3 de lave (photo archives)
La menace d'une éruption hors enclos menaçante pour le village du Tremblet s'éloigne. Depuis ce mercredi en effet, le trémor, signe de l'existence d'une faille éruptive, a entièrement disparu. Une coulée de lave résiduelle subsiste en mer et le cône dans le Grand Brûlé poursuit son dégazage.
À noter toutefois que de nombreux séismes sont toujours enregistrés dont certains à 7km sous le niveau de la mer. Ils sont le signe d'une possible suite à l'éruption du 2 avril. Dans le même temps les éboulements dans le Dolomieu se poursuivent. La profondeur du cratère est actuellement comprise entre 350 et 360 mètres.
Le piton de la Fournaise est peut-être en train de se calmer, mais sa colère restera d'ores et déjà dans les annales. En un mois le volcan aura expulsé un volume total de lave de 120 millions de m3, ce qui place cette éruption parmi les plus importantes connues.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !