Piton de la Fournaise :

Entre éruption et accalmie


Publié / Actualisé
Entré en éruption ce jeudi 6 novembre vers 21 heures 30, le piton de la Fournaise semble s'être calmé. Les coulées de lave qui dévalaient d'une fissure sur le flanc extérieur Est-Sud-Est du cratère Dolomieu ne sont plus visibles depuis le lever du jour ce vendredi. La baisse d'activité du trémor a été enregistrée par les appareils de l'observatoire mais les volcanologues restent prudents et ne parlent pas pour le moment de fin d'éruption
Entré en éruption ce jeudi 6 novembre vers 21 heures 30, le piton de la Fournaise semble s'être calmé. Les coulées de lave qui dévalaient d'une fissure sur le flanc extérieur Est-Sud-Est du cratère Dolomieu ne sont plus visibles depuis le lever du jour ce vendredi. La baisse d'activité du trémor a été enregistrée par les appareils de l'observatoire mais les volcanologues restent prudents et ne parlent pas pour le moment de fin d'éruption
Les fontaines et les coulées de lave ont été visibles toute la nuit de la RN2, dite "route des laves", dans le Grand Brûlé. Plusieurs dizaines de personnes ont fait le déplacement pour observer le phénomène.

L'éruption, notent les volcanologues, a été précédée d'une crise sismique intense entre 19 heures 30 et 20 heures 30. "Après une accalmie d'une trentaine de minutes, l'apparition d'un signal sismique caractéristique (le trémor - ndlr) a marqué le début de l'éruption" ajoutent-ils.



Les scientifiques effectueront une reconnaissance dans la matinée de ce vendredi pour localiser plus précisément le site de l'éruption.

Déclenchée à 22 heures ce jeudi par la préfecture, l'alerte 2 du plan volcan: "éruption en cours" reste en vigueur. Les mesures d'interdiction d'accès à l'enclos et le poser d'hélicoptère dans la zone du volcan sont maintenues.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !