Volcan :

Le Piton de la Fournaise est en éruption


Publié / Actualisé
Le Piton de la Fournaise est entré en éruption à 11 heures ce mercredi matin 4 février 2015. D'après les informations de l'observatoire volcanologique, le phénomène a lieu sur le flanc sud du cône central. L'accès à la partie haute de l'enclos est fermée. "L'accès du public à l'enclos Fouqué, que ce soit depuis le sentier du Pas de Bellecombe ou depuis tout autre sentier ainsi que le poser d'hélicoptère dans la zone du volcan sont interdits jusqu'à nouvel avis", précise la préfecture. Imaz Press Réunion mettra en ligne des photos de l'éruption dès que les conditions météo permettront le survol du volcan (Photo archives Imaz Press Réunion).
Le Piton de la Fournaise est entré en éruption à 11 heures ce mercredi matin 4 février 2015. D'après les informations de l'observatoire volcanologique, le phénomène a lieu sur le flanc sud du cône central. L'accès à la partie haute de l'enclos est fermée. "L'accès du public à l'enclos Fouqué, que ce soit depuis le sentier du Pas de Bellecombe ou depuis tout autre sentier ainsi que le poser d'hélicoptère dans la zone du volcan sont interdits jusqu'à nouvel avis", précise la préfecture. Imaz Press Réunion mettra en ligne des photos de l'éruption dès que les conditions météo permettront le survol du volcan (Photo archives Imaz Press Réunion).

L'observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise (OVPF) avait  enregistré "environ 180 séismes sommitaux dont 5 de magnitude supérieure à 2" depuis 4 heures ce mercredi matin. "La tendance est très nettement à l’augmentation de l'activité du volcan et notre système JERK qui est un protocole expérimental tend à montrer un signe d’intrusion", disaient encore les volcanologues. Ils soulignaient que "les séismes actuellement enregistrés étant situés très haut dans l’édifice, la situation peut évoluer très rapidement".

"À 9h10, nous sommes entrés dans une crise sismique avec 6 séismes par minute puis c'est allé crescendo. À 10h50, le trémor volcanique a débuté à la suite d'une augmentation de l'activité sismique associée à des déformations", précise Nicolas Villeneuve, directeur de l'OVPF.

Le préfet avait donc prévu de déclencher le niveau de vigilance du dispositif ORSEC spécifique "volcan Piton de la Fournaise" à partir de 11 heures. C'est quasiment l'heure que la Fournaise a choisi pour entrer en éruption.

"Un bruit significatif"

"À 11h04, un agent de l'ONF a entendu un bruit significatif", raconte Nicolas Villeneuve. "Une équipe est partie sur le terrain avec la consigne d'être très prudente", ajoute le directeur de l'observatoire. "Les déformations enregistrées, ainsi que la répartition du trémor, nous laissent penser que la fissure s’est ouverte dans la partie sud-ouest de l'enclos, dans un triangle Dolomieu-Bory-cratère Rivals", précise l'OVPF.

Malgré des conditions météos difficiles, une équipe de l'Observatoire volcanologique a pu se rendre sur place dans l'après-midi et déterminer où se se situait précisément les coulées de lave, soit près du cratère Bory. "Lorsqu’elle a pu être observée entre deux nuages, vers 15 heures, l’activité semblait assez réduite", a indiqué Philippe Kowalski, directeur adjoint de l'observatoire, à nos confrères de RTL Réunion. "Les projections de lave atteignaient une dizaine de mètres de haut, ce qui est relativement modeste par rapport à d’autres éruptions qu’on a connues. Par rapport au début de l’éruption, l’activité a pratiquement été divisée par quatre et pour l'instant le niveau de l’éruption semble stable à un niveau assez bas", a-t-il ajouté.

Au vu des dernières données enregistrées, Nicolas Villeneuve n'est pas surpris par cette éruption survenue sur le flanc sud du cône central. "D'un point de vue géophysique et géochimique, on a vu une augmentation des indicateurs depuis le début du mois de septembre, avec des pics de sismicité importants", explique-t-il.

Le dernier passage en phase de vigilance volcanique avait été décrété le 3 décembre 2014 avant d'être levé le 16 janvier 2015. La dernière éruption du volcan remonte au samedi 21 juin 2014. Elle n'avait duré que quelques heures.

www.ipreunion.com

   

3 Commentaire(s)

C6, Posté
Ce phénomène peut s'aggraver et il peut aussi bien s'arrêter tout de suite et pendant plusieurs années, impossible de dire. En tout cas on est pas sur les activités sismiques de 2007 ou 2010 pour le moment, loin s'en faut.
S.m.h, Posté
se phénomène peut - il s'agraver ?
Time time, Posté
time lapse de l'éruption du 21 juin https://www.youtube.com/watch?v=93018k71YvE