Regain d'activité sismique au volcan depuis 24 heures :

Le Piton de la Fournaise passe en phase d'alerte 1 : "éruption probable"


Publié / Actualisé
Face au regain d'activité sismique enregistré au Piton de la Fournaise depuis 24 heures, le préfet a décidé de mettre en oeuvre la phase d'alerte 1 " éruption probable " du dispositif spécifique ORSEC volcan à compter de 6 heures ce mercredi 29 avril 2015.
Face au regain d'activité sismique enregistré au Piton de la Fournaise depuis 24 heures, le préfet a décidé de mettre en oeuvre la phase d'alerte 1 " éruption probable " du dispositif spécifique ORSEC volcan à compter de 6 heures ce mercredi 29 avril 2015.

"L’observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise enregistre depuis 24 heures une augmentation du nombre de séismes d’intensité croissante ainsi que des déformations persistantes au sommet du volcan", indique la préfecture, prévoyant une éruption "probable à plus ou moins brève échéance".

"Une éruption peut survenir dans les jours à venir, mais la crise sismique la précédant peut se déclencher dans les heures qui viennent", précise Nicolas Villeneuve, directeur de l’Observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise. "Cette crise sismique peut durer plusieurs heures comme elle peut durer 20 minutes. Donc notre crainte, c’est de ne pas être en mesure d’avoir le temps évacuer les gens de le calme", ajoute-t-il.

"Il y a plein de symptômes indiquant qu’une éruption peut survenir, mais les événements qui font qu’il y a une éruption ou pas, c’est au bon vouloir du volcan si je puis dire. Ça ne se joue à rien...", explique encore Nicolas Villeneuve.

Dans ces conditions, le préfet a décidé de mettre en œuvre la phase d’alerte 1 "éruption probable" du dispositif spécifique ORSEC* volcan à compter de ce mercredi matin à 6 heures. En conséquence, l’accès du public à la partie haute de l’enclos du Piton de la Fournaise, que ce soit depuis le sentier du Pas de Bellecombe ou depuis tout autre sentier ainsi que le poser d’hélicoptère dans la zone du volcan sont interdits jusqu’à nouvel ordre.

La gendarmerie nationale et l’office national des forêts ont été chargés de veiller à l’application de ces mesures de sécurité sur le site.

www.ipreunion.com

   

2 Commentaire(s)

Bibi, Posté
etes vous sur ? je viens de consulter le site de surveillance du volcan ,leur dernier communiqué date du 25 avril et il n'y a rien .donc comment se fait t'il que ceux censé surveillé le volcan ne soit pas informé d'une telle mesure .
Geronimo, Posté
L'IRT a pris de l'avance, pour eux l'éruption est déjà en cours http://volcan.reunion.fr/