Le seul d'alerte a été dépassé cette nuit :

Eruption du volcan : le dioxyde de soufre sous surveillance


Publié / Actualisé
Suite à l'éruption du Piton de la Fournaise, la préfecture a annoncé ce mercredi 20 mai 2015 que les émanations de gaz causées par le volcan sont particulièrement surveillées. "Suite aux conditions météorologiques nocturnes et à la diffusion du panache en direction du Nord-Ouest, les stations de Bourg Murat et du Maïdo relèvent depuis cette nuit des concentrations de dioxyde de soufre au-delà du seuil d'alerte fixé à un taux de 500 µg/m3/h pendant plus de 3 heures", soulignent les services de l'Etat.
Suite à l'éruption du Piton de la Fournaise, la préfecture a annoncé ce mercredi 20 mai 2015 que les émanations de gaz causées par le volcan sont particulièrement surveillées. "Suite aux conditions météorologiques nocturnes et à la diffusion du panache en direction du Nord-Ouest, les stations de Bourg Murat et du Maïdo relèvent depuis cette nuit des concentrations de dioxyde de soufre au-delà du seuil d'alerte fixé à un taux de 500 µg/m3/h pendant plus de 3 heures", soulignent les services de l'Etat.

Le dioxyde de soufre - dont l'odeur est persistante depuis le début de l'éruption à la Plaine des Cafres - est un gaz pouvant irriter les voies respiratoires. Chez certaines personnes vulnérables, son inhalation peut entraîner de la toux, une baisse de la capacité respiratoire et une exacerbation d'asthme. "Toutefois à ce jour, la surveillance sanitaire n’a pas montré d’augmentation des consultations médicales en lien avec cet événement", indique la préfecture.

L'Etat recommande "à titre préventif" aux femmes enceintes, gramounes, marmailles et personnes souffrant de pathologies cardiovasculaires, cardiaques ou respiratoires, de limiter les activités physiques et sportives intenses et de veiller "à ne pas aggraver les effets de cette pollution par d'autres facteurs irritants, telle que l'exposition à des solvants ou peintures sans protection appropriée ou à des fumées."

"D’une façon générale, il est déconseillé aux personnes vulnérables de se rendre aux abords du volcan sans avoir pris au préalable l’avis de leur médecin traitant", insiste la préfecture qui a travaillé avec l'observatoire réunionnais de l'air (ORA).

www.ipreunion.com

   

3 Commentaire(s)

Gemijuco, Posté
Cela doit être magnifique ! avec toutes les coulées, l'île s'agrandit ..L'ile est un "point chaud" dont la plaque tectonique s'enfonce sous l'autre ( SOUFRE ne SOUFFRE pas c'est avec ce genre de petite phrase qu'on retient l'orthographe de l'un comme de l'autre. Voir les phrases sous les trois titres en rouge.)

Bonne journée à tous vous qui avez du soleil, pas nous aujourd'hui !
Soweto, Posté
Encore une association largement subventionnée qui veut nous faire peur et nous faire croire que notre volcan est dangereux. Notre volcan est de type hawaïen, la larve est fluide, il n'y a jamais eu d'accident ni avec la larve, ni avec les émanations de gaz contrairement à certain volcan qui déverse du soufre pour former de l'acide sulfurique. De plus notre île se trouve sous l'influence des alizés ce qui fait que notre air est peu pollué. Cette association (ORA) veut prouver qu'elle existe et qu'elle présente un intérêt pour continuer à profiter de nos sous.
Fabriquer des peurs pour contraindre, Posté
Cette belle fumée bleue, qui parfois rappelle l'odeur de la combustion de charbon de bois ... ca devient ridicule cette facon de théoriser n'importe quel phénomène naturel en danger, monter l'affaire en epingle pour assoire encore plus de contraintes.
Alors qu'il faut vraiment avoir le nez dessus pour au pire cracher ses poumons pendant 2 mn.

On va avoir l'obligation de decteurs de fuméee dans notre voiture? une alerte rouge ? Si on a rien a dire c'est pas la peine de participer en relayant une escroquerie de plus alors qu'il y a tant à s’émerveiller devant cette éruption.