Piton de la Fournaise :

Volcan : l'éruption s'installe dans la durée


Publié / Actualisé
L'éruption du Piton de la Fournaise continue ce dimanche 11 octobre 2015. Malgré une activité longue de 49 jours, le spectacle est toujours aussi parfaitement visible depuis le Piton de Bert. Les mesures effectuées par l'observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise montrent une activité sismique avec des niveaux assez élevés, même s'il y a une légère tendance à la baisse depuis quelques jours. Sur place, le lac de lave qui s'est formé est toujours aussi impressionnant comme le montre ces photos prises il y a quelques jours.
L'éruption du Piton de la Fournaise continue ce dimanche 11 octobre 2015. Malgré une activité longue de 49 jours, le spectacle est toujours aussi parfaitement visible depuis le Piton de Bert. Les mesures effectuées par l'observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise montrent une activité sismique avec des niveaux assez élevés, même s'il y a une légère tendance à la baisse depuis quelques jours. Sur place, le lac de lave qui s'est formé est toujours aussi impressionnant comme le montre ces photos prises il y a quelques jours.

Les scientifiques avaient enregistré le 9 octobre dernier une augmentation de l'intensité du phénomène de 10 %. Depuis le Piton de Bert, les randonneurs pourront voir de nombreuses petites coulées de lave qui profitent de tunnels. "Les deux coulées les plus longues (une première en direction du rempart qui contourne le champ de lave par l’ouest et une seconde qui se dirige vers l’est) sont bien chenalisées", indique l'observatoire.

Après une semaine marquée par le mauvais temps qui pourrait expliquer cette hausse d'activité, le temps s'est fait plus clément du côté du Piton de la Fournaise. L'observatoire souligne que les indicateurs géophysiques et géochimiques se maintiennent à un niveau élevé. "Cette tendance est toujours présente. [...] A noter une légère baisse en début de journée", nuance l'OVPF.

"Les indicateurs géophysiques et géochimiques se maintiennent à un niveau élevé avec une légère tendance à la baisse pour ceux qui sont liés à une mise en pression de l’édifice. L’hypothèse formulée suite à ce mois et demi d’éruption est que les fluides profonds (gaz et magma) arrivent dans la partie haute de l’édifice et à la surface (certitude au moins pour les gaz) sous forme de bouffées (d’où des cycles dans les flux de gaz et dans les déformations)", résument les scientifiques.

Cette longue activité du Piton de la Fournaise n'est pas pour déplaire aux touristes. Ceux qui prennent l'hélicoptère pourront admirer un cône imposant, estimé à une hauteur de 30-35 mètres, ainsi qu'un impressionnant lac de lave. "La morphologie du lac de lave a de nouveau évolué. Alors que lors des précédentes observations, un lac parfaitement circulaire en amont et une petite bouche en aval étaient visibles, les deux puits ne font plus qu’un avec une géométrie générale de Calbasse", souligne l'observatoire.

Les randonneurs qui iront vers le Piton de Bert pourront admirer les projections de lave qui émanent du lac de lave, ainsi que de nombreuses trainées de lave. "Les coulées sont principalement composées de laves lisses (pahoehoe) émises par des bouches éphémères présentent sur la zone du champ de lave refroidi en surface (tunnels). Ce qui est notable c’est qu’une très grande partie du champ est recouvert par ces coulées de type pahoehoe, depuis le pied de l’évent, jusqu’à plus de deux kilomètres et demi en aval brulant la végétation au pied de Piton de Bert", note le bulletin de l'OVPF.

Pour rappel, l'accès du public à l'enclos du Piton de la Fournaise est interdit jusqu'à nouvel avis, que ce soit depuis le sentier du Pas de Bellecombe ou depuis tout autre sentier. Un point d'information et de contrôle a été installé à l'entrée de la route forestière par la gendarmerie à la sortie est de Bourg Murat.

Les véhicules peuvent accéder à la route forestière et stationner uniquement sur les parkings du Pas de Bellecombe (280 places) ou de Foc-Foc (450 places). L'accès à la route forestière peut être régulé dès saturation des possibilités de stationnement, pour permettre l'accès au site en toute sécurité.

> Retrouvez sur notre site toutes les premières images de l'éruption, les photos prises lors d'un survol avec une caméra thermique ou encore des clichés de nuit.

   

1 Commentaire(s)

A mon ami, Posté
Merci mon Ami