Centre national d'études spatiales :

La Fournaise se donne aussi en spectacle dans l'espace


Publié / Actualisé
Le Piton de la Fournaise aime se donner en spectacle. Il l'a prouvé à plusieurs reprises au cours de cette année 2015 avec des éruptions de toute beauté. Mais le volcan sait aussi se faire remarquer ailleurs qu'à La Réunion. Il est ainsi visible de l'espace où les appareils de haute technologie du centre national d'études spatiales (CNES) l'ont figé, il y a un an, pour la postérité. Remarquable...
Le Piton de la Fournaise aime se donner en spectacle. Il l'a prouvé à plusieurs reprises au cours de cette année 2015 avec des éruptions de toute beauté. Mais le volcan sait aussi se faire remarquer ailleurs qu'à La Réunion. Il est ainsi visible de l'espace où les appareils de haute technologie du centre national d'études spatiales (CNES) l'ont figé, il y a un an, pour la postérité. Remarquable...

Le volcan a été pris en photo il y a tout juste un an par les satellites Pléiades du Centre national d'études spatiales (Cnes). On y voit les coulées de lave grises se jetant dans l'océan, à seulement dix kilomètres de distance du cratère du Piton.

"Avec des images montrant des détails de 50 cm, Pléiades 1A et 1B permettent de cartographier les zones urbaines ou naturelles et fournissent des services de précision dans des secteurs comme l’agriculture, la surveillance maritime ou la gestion des ressources", indique le Cnes sur sa page facebook.

 

 

Le Piton de la Fournaise, à la Réunion, a été photographié par nos satellites Pléiades. N'hésitez pas à partager cette...

Posté par CNES sur jeudi 25 décembre 2014

 

www.ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

Timuch, Posté
LES REQUINS - TOUT CELA EST BIEN INQUIÉTANT - L'HISTOIRE DE L'ÎLE DIT QUOI. QU'IL FAISAIT BON VIVRE SUR ÎLE, AVANT LE DÉFERLEMENT DE TOUT UN PRODUIT DE CONSOMMATION POURRIE, DE L'ARGENT ROI. CELA VA DU DELTA PLANE OU DU SAUT EN PARACHUTE A PARTIR D'UNE CERTAINE HAUTEUR, LES DÉTRITUS JETÉS N'IMPORTE COMMENT EN MER. LES REQUINS IL Y EN AVAIT TOUJOURS MAIS IL VENAIENT PAS AUSSI PROCHE DES RIVAGES CE QUI EST LE CAS MAINTENANT. LA FAUTE A QUI!!
LA SOLUTION ENCORE PLUS DE MOYENS DE DE DÉFENSE ET DE PROTECTION ENCORE PLUS D'ARGENT, PLUS DE DÉPENSE PUBLIC...IL N'Y AURA PLUS DE FIN D'ATTAQUES DE REQUINS.. ILS ÉTAIENT TRANQUILLE AUSSI AVANT L’ARMADA DÉBARQUE SUR L'ÎLE.