Après une journée d'activité, le volcan se rendort :

Fin de l'éruption au Piton de la Fournaise


Publié / Actualisé
L'éruption du Piton de la Fournaise, qui a débuté jeudi 26 mai, à 8h05, est terminée, selon l'observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise. Les derniers signes de dégazage ont été relevés aux alentours de 11h40.
L'éruption du Piton de la Fournaise, qui a débuté jeudi 26 mai, à 8h05, est terminée, selon l'observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise. Les derniers signes de dégazage ont été relevés aux alentours de 11h40.

"Nous avons constaté une diminution très rapide de l'activité dès hier, mais il existait une possibilité de reprise, car on a tout vu avec ce volcan", note l'observatoire.  Aux alentours de 8h30, nos instruments indiquaient qu'il n'y avait plus que du gaz qui s'échappait, et les signaux d'activité étaient discontinus. A ce moment, comme nous n'avions pas de retour terrain en raison des très mauvaises conditions météorologiques, nous imaginions qu'il n'y avait déjà plus d'écoulement en surface. A 11h40, nous avons eu un signal de dégazage, puis le signal est devenu plat, un peu comme un électrocardiogramme. A 12h20, n'ayant pas d'autres soubressauts, nous avons estimé que l'éruption était terminée".

Dans un communiqué envoyé à 14h20, la préfecture rappelait ansi que "après la crise éruptive du jeudi 26 mai 2016 qui avait conduit au passage en alerte de niveau 2-2 du dispositif spécifique ORSEC* volcan, l’observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise n’enregistre plus aucune activité du type trémor ou dégazage depuis ce matin 11h40. Dans ces conditions, le préfet de La Réunion a décidé le passage en phase de sauvegarde du dispositif spécifique ORSEC* volcan, à compter de 12h40 ce vendredi 27 mai 2016".

Néanmoins, la plus grande prudence reste de mise selon les experts, qui se rendront prochainement dans l'enclos pour vérifier que les sentiers n'ont pas été touchés, notamment à cause des déformations qui peuvent intervenir après une éruption. "C'est seulement après ce travail qu'une réouverture de l'enclos pourra être envisagée", prévient l'observatoire.

"Nous n'écartons aucune hypothèse"

L'OVPF tient à rappeler que le volcan reste imprévisible. "Il est déjà arrivé que l'activité reparte comme en avril 2007, où il y avait une accalmie avant la plus grosse éruption de l'histoire de la Réunion. Nous n'écartons donc aucune hypothèse. On ne peut pas exclure que l'éruption reparte même si pour l'instant nous n'avons aucun signal dans ce sens", conclut l'observatoire.

La préfecture confirme ces incertitudes dans son communiqué : "malgré la fin d’activité du point de vue géo-physique et l’arrêt de l’alimentation (fin du trémor, vibration associée au cheminement du magma et des gaz qu’il contient), une éruption reste probable dans les jours et heures à venir. En conséquence, l’interdiction d’accès à la partie haute de l’enclos et de poser d’hélicoptère dans la zone du volcan restent en vigueur jusqu’à nouvel avis".

Revivez cette courte éruption en images. Malgré les très mauvaises conditions météo, notre photographe avait pu survoler la zone de l'éruption, qui se situait à proximité du Piton de Bert.

 

www.ipreunion.com

 

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !