Piton de la Fournaise :

Du magma en stock à deux kilomètres sous le Dolomieu


Publié / Actualisé
"La sismicité sommitale a repris à la mi-décembre 2016" indique l'observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise (OVPF) ce lundi 2 janvier 2017. "Le magma est en stock à deux km sous le Domolieu" ajoutent les volcanologues. Ils précisent toutefois que cette activité peut " s'arrêter très vite et ne pas aboutir à une éruption"
"La sismicité sommitale a repris à la mi-décembre 2016" indique l'observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise (OVPF) ce lundi 2 janvier 2017. "Le magma est en stock à deux km sous le Domolieu" ajoutent les volcanologues. Ils précisent toutefois que cette activité peut " s'arrêter très vite et ne pas aboutir à une éruption"

Le volcan a été relativement calme pendant un mois et demi avant que la sismicité sommitale reprenne mi-décembre. Depuis cette date, deux à trois séismes ont été enregistrés tous les jours avec "un point culminant le 23 décembre avec 10 séismes" note l'observatoire.

Dans le courant du mois de décembre, l’OVPF a ainsi enregistré 36 séismes superficiels (0 à -2 km sous la surface) sous les cratères sommitaux, 3 séismes profonds (à plus de 2 km de profondeur) sous le flanc est du Piton de la Fournaise, 468 effondrements dans le Cratère Dolomieu, 6 séismes locaux (sous l’île, côté Piton des Neiges)  et 75 séismes régionaux (dans la zone océan indien).

Dans le même temps l’inflation sommitale qui s'était arrêtée le 6 octobre  a repris "le 12 décembre à des taux similaires à ceux enregistrés avant les éruptions de 2015 et après les éruptions de 2016" indique l'OVPF.

Les signaux enregistrés depuis la mi-décembre montre donc "que des apports profonds de magma sont toujours présents et se stockent actuellement aux alentours de 2 km de profondeur sous le cratère Dolomieu" explique l'observatoire. "Néanmoins, comme cela a été observé plusieurs fois en 2016, de telles phases de reprise d'inflation et de sismicité peuvent s'arrêter très vite et ne pas aboutir à une éruption à moyen terme" précisent les volcanologues.

Revoir les précédentes éruptions

www.ipreunion.com
 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !