L'éruption atteint son 27e jour :

Regain d'intensité au Piton de la Fournaise


Publié / Actualisé
Ce week-end, le Piton de la Fournaise, en éruption depuis le 31 janvier dernier a augmenté son activité, indique l'observatoire volcanologique. Ce dimanche soir, le volcan continuait de se donner en spectacle. De nombreux passionnés continuent de gravir les sentiers jusqu'au Piton de Bert, pour tenter de voir quelques lueurs volcaniques.
Ce week-end, le Piton de la Fournaise, en éruption depuis le 31 janvier dernier a augmenté son activité, indique l'observatoire volcanologique. Ce dimanche soir, le volcan continuait de se donner en spectacle. De nombreux passionnés continuent de gravir les sentiers jusqu'au Piton de Bert, pour tenter de voir quelques lueurs volcaniques.

Si le volcan oscille entre calme et regain de fougue, il est encore impossible de savoir si cette première éruption de l'année 2017 va s'installer durablement ou non.

Philippe Kowalski, directeur adjoint de l'Observatoire volcanologique, explique au micro de RTL que cette présente éruption "reste dans la moyenne" ce qui en fait "une éruption tradionnelle".

Pour ce qui est de son activité, l'intensité d'une éruption se détaille via le trémor, qui pourrait être comparé, selon le directeur adjoint "à l'eau qui sort d'un robinet. selon le son que l'on entend dans la tuyauterie", il est possible de savoir si l'éruption est puissante ou non, si elle augmente, ou au contraire, est revue à la baisse.

Pour l'heure, si des randonneurs-photographes chevronnés s'aventurent au plus près de la lave en fusion (lire notre article ici), le plus sûr (et autorisé) reste le Piton de Bert depuis lequel, malgré le brouillard, il est possible d'apercevoir le nouveau cône formé par la lave depuis le début de l'éruption et quelques lueurs couleurs de feu.

jm/www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !