Les séismes diminuent (actualisé) :

Le Piton de la Fournaise se calme


Publié / Actualisé
Selon le dernier bulletin de l'Observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise publié ce samedi 20 mai 2017, l'activité s'apaise au volcan. Si la sismicité se poursuit, elle diminue par rapport au jour de l'éruption, ce jeudi. Aucune hypothèse n'est cependant à écarter quant à une possible reprise : l'alerte 1 "éruption probable ou imminente" est maintenue.
Selon le dernier bulletin de l'Observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise publié ce samedi 20 mai 2017, l'activité s'apaise au volcan. Si la sismicité se poursuit, elle diminue par rapport au jour de l'éruption, ce jeudi. Aucune hypothèse n'est cependant à écarter quant à une possible reprise : l'alerte 1 "éruption probable ou imminente" est maintenue.

Au volcan, ça se calme ! Après une éruption éclair ce jeudi et un brusque arrêt quelques heures plus tard, la sismicité enregistrée depuis la fin de la phase du trémor, le 18 Mai à 01h00, se poursuit. Sa fréquence diminue néanmoins. L'OVPF a enregistré :

  • le 18 mai - 40 séismes volcano-tectoniques superficiels (moins de 2 km de profondeur) et 22 séismes volcano-tectoniques profonds ; soit une moyenne d'environ 2,6 événements par heure.
  • le 19 mai - 18 séismes volcano-tectoniques superficiels (moins de 2 km de profondeur) et 7 séismes volcano-tectoniques profonds ; soit une moyenne d'environ 1 événement par heure.
  • le 20 mai - (jusqu’à 16h00) 6 séismes volcano-tectoniques superficiels (moins de 2 km de profondeur) et 6 séismes volcano-tectoniques profonds ; soit une moyenne d'environ 1 événement par heure.

  • le 21 Mai - (jusqu’à 12h00) : 4 séismes volcano-tectoniques superficiels (< à 2 km de profondeur) et 0 séismes volcano-tectoniques profonds ; soit une moyenne de ~0.3 événements par heure.

Ces séismes sont localisés sous la zone sommitale et sous le secteur nord-est de l’Enclos Fouqué (notamment au pied du Piton de Crac. Aucune déformation significative n’a été enregistrée ces dernières 24h. Les concentrations en CO2 dans le sol au niveau des stations distantes (Plaines des Cafres) et proche du Gîte du volcan restent à des niveaux élevés mais ont cessé d’augmenter, indique l'OVPF.

Aucune hypothèse n’est donc écartée quant à l’évolution de la situation.

En attendant, Imaz Press vous invite à (re)visionner ses survols d'un spectacle tout feu tout flamme. Retrouvez ici l'ensemble de nos reportages sur le Piton de la Fournaise.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !