L'intensite de l'éruption varie :

Des fontaines de lave éphémères au Piton de la Fournaise


Publié / Actualisé
L'éruption, qui a débuté le 14 juillet au Piton de la Fournaise, se poursuit. Après un mois d'activité, l'intensité du phénomène varie : au cours de la nuit de mardi à mercredi, le trémor a augmenté rapidement. Des fontaines de lave éphémères ont également été observes. En parallèle, l'inflation du cône semble diminuer. Nous publions le bulletin de l'observatoire ci-dessous. (Photo archives)
L'éruption, qui a débuté le 14 juillet au Piton de la Fournaise, se poursuit. Après un mois d'activité, l'intensité du phénomène varie : au cours de la nuit de mardi à mercredi, le trémor a augmenté rapidement. Des fontaines de lave éphémères ont également été observes. En parallèle, l'inflation du cône semble diminuer. Nous publions le bulletin de l'observatoire ci-dessous. (Photo archives)

Le trémor volcanique (indicateur de l’intensité éruptive en surface), a augmenté rapidement en début de nuit dernière. Ensuite, depuis le début de journée ( 00h locale), il oscille avec  une périodicité d’environ 4 minutes. Pour rappel, l'éruption a débuté  le 14 juillet.

-  Aucun séisme volcano-tectonique n’a été enregistré sous les cratères sommitaux au cours de la journée d’hier.

-  La légère inflation (gonflement) de l’ensemble du cône terminal du volcan observée jusqu’à présent (< 1 cm depuis le début de l’éruption) semble diminuer.

Malgré des conditions météorologiques plutôt défavorables, la caméra en place au Piton de Bert a permis d’associer ces changements dans le niveau du trémor volcanique à des modifications de l’activité de surface : des fontaines de laves éphémères ont pu être observées tant au niveau du cône éruptif que de l’extrémité est de la coulée essentiellement en début de nuit.

La présence de nuages, ce jour, n’a malheureusement pas permis d’effectuer, les estimations sur le débit par l’utilisation de satellites.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !