Selon le dernier bulletin de l'Observatoire :

Séismes et effondrements au volcan en novembre


Publié / Actualisé
Ce 1er décembre 2017, l'OVPF (Observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise) a publié son bulletin mensuel. Une vingtaine de séismes a été enregistrée sous les cratères sommitaux. Suite à la phase de reprise d'inflation du volcan à la mi-octobre, les déformations ont de nouveau cessé en novembre. Nous publions le bulletin de l'Observatoire dans son intégralité ci-dessous.
Ce 1er décembre 2017, l'OVPF (Observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise) a publié son bulletin mensuel. Une vingtaine de séismes a été enregistrée sous les cratères sommitaux. Suite à la phase de reprise d'inflation du volcan à la mi-octobre, les déformations ont de nouveau cessé en novembre. Nous publions le bulletin de l'Observatoire dans son intégralité ci-dessous.

Sismicité

Au mois de novembre 2017, l’OVPF a enregistré au total :

• 23 séismes volcano-tectoniques superficiels (0 à 2 km de profondeur) sous les cratères sommitaux ;
• 3 séismes profonds (> à 2 km de profondeur) ;
• 317 effondrements (dans le Cratère Dolomieu, au niveau des remparts de l’Enclos Fouqué ainsi qu’au niveau du site éruptif de juillet/août 2017) ;
• 43 séismes locaux (sous l’île, côté Piton des Neiges) ;
• 6 séismes régionaux (dans la zone océan indien).

Déformation

Suite à la phase de reprise d’inflation (gonflement) du volcan à la mi-octobre, les déformations ont de nouveau cessé en novembre, ne montrant pas de signaux particuliers.

Géochimie des gaz

- Concentrations en CO2 dans le sol sur les stations distales (région des Plaines) : la tendance mesurée en novembre s’inscrit dans la continuité de la baisse mesurée sur le long-terme depuis juin (des fluctuations de second ordre sont probablement associées à la pluviométrie).

- Concentrations en CO2 dans le sol au niveau du gîte du volcan : concentrations intermédiaires.

- Emissions sommitales du Piton de la Fournaise : persistance de la présence de faibles concentrations en H2S et parfois SO2 dans l’air au niveau du sommet du volcan.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !