Quatrième jour de spectacle :

L'intensité de l'éruption reste stable


Publié / Actualisé
Le Piton de la Fournaise n'a pas fini de se donner en spectacle ! Ce mardi 1er mai 2018, c'est le quatrième jour de la deuxième éruption de l'année. Et selon les dernières reconnaissances de l'Observatoire, l'intensité du trémor reste stable. Retour sur les trois premiers jours du phénomène.
Le Piton de la Fournaise n'a pas fini de se donner en spectacle ! Ce mardi 1er mai 2018, c'est le quatrième jour de la deuxième éruption de l'année. Et selon les dernières reconnaissances de l'Observatoire, l'intensité du trémor reste stable. Retour sur les trois premiers jours du phénomène.

27 avril : le Piton de la Fournaise tremble, tremble et tremble encore. Une crise sismique accompagnée de déformation rapide est enregistrée par les appareils de l'Observatoire Volcanologique, signe que le magma entame sa propagation vers la surface. À 23h50, la lave commence à s'échapper des fissures éruptives situées sur le flanc sud du volcan.

28 avril : le soleil se lève sur la deuxième éruption de l'année. Le front de coulée se maintient à environ 300 mètres du rempart de l'enclos. Durant les premières 14 heures de l'éruption, une diminution du trémor volcanique est constatée.

29 avril : trois bouches éruptives continuent à cracher leur lave. Finalement, l'intensité du trémor reste stable après cette chute pendant les premières 14 heures. Seules quelques fluctuations de faible amplitude, en lien avec des modifications morphologiques, sont observées.

30 avril : de nouvelles coulées se sont formées. Un des trois cônes éruptifs se creuse sur 30 à 40 mètres de long et permet la formation d'un lac de lave. Pour le public, le spectacle est toujours visible depuis le sentier du Piton de Bert.

Selon le dernier bulletin de l'Observatoire, l'intensité de l'éruption reste stable. Une très légère déflation est enregistrée. Ce paramètre sera à suivre dans les prochains jours.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !