Le PIton de la Fournaise fait le bilan (actualisé) :

Le volcan en juillet c'est : une éruption, 1421 séismes et 286 effondrements


Publié / Actualisé
Une éruption, 1421 séismes et 286 effondrements, c'est le bilan de l'activité du volcan pour le mois de juillet 2018 publié ce mercredi 1er août 2018 par l'observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise
Une éruption, 1421 séismes et 286 effondrements, c'est le bilan de l'activité du volcan pour le mois de juillet 2018 publié ce mercredi 1er août 2018 par l'observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise

Au mois de juillet 2018, l’OVPF a enregistré au niveau du massif du Piton de la Fournaise au total : 1411 séismes volcano-tectoniques superficiels (0 à 2 km de profondeur) sous les cratères sommitaux et sous le flanc nord ,10 séismes profonds (> à 2 km de profondeur) et 286 effondrements (dans le Cratère Dolomieu et au niveau des remparts de l’Enclos Fouqué).

"L’activité volcano-tectonique sous le sommet du Piton de la Fournaise en juillet 2018 aura été principalement marquée par la crise sismique du 12 juillet ayant précédée l’éruption du 13 juillet (avec 1204 séismes en 5 heures)" note l'observatoire.

Du 1er au 11 juillet, la sismicité est restée relativement faible avec seulement 16 séismes volcano-tectoniques superficiels enregistrés sous la zone sommitale.

"Suite à l’éruption du 13 juillet, l’activité volcano-tectonique sommitale est passée de 50 séismes le 14 juillet à 4 puis 3 séismes les 15 et 16 juillet. Entre le 17 et le 25 juillet, une moyenne de 3 séismes sommitaux par jour est enregistrée, avant une reprise significative de l’activité sismique le 26 juillet (36 séismes sommitaux), suivi d’une décroissance les jours suivant. Le 31 juillet, 9 séismes profonds (environ 2,5 km sous le niveau de la mer) se sont produits sous le flanc est du volcan" ajoute l’OVPF

L’inflation continue de l’édifice enregistrée tout au long du mois de juillet 2018, fût le témoin d’une réalimentation profonde en magma et d’une pressurisation du réservoir magmatique superficiel. "Cette pressurisation a conduit à l’éruption du 13 juillet, qui n’a vidangé que très partiellement ce réservoir. Ainsi, dès la fin de l’éruption, l’inflation du volcan a repris. Une augmentation de la sismicité a également été observée le 26
juillet, synonyme d’une accélération dans la pressurisation du réservoir et d’une fragilisation de ce dernier" termine l'observatoire.

Retrouvez toutes les images et les informations sur les précédentes éruptions en cliquant ici

www.ipreunion.com

Mis en ligne le 1 août 2018 à 16h52 et actualisé à 18h56

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !