[PHOTOS] Phénomène rare :

Volcan : une nouvelle fissure s'ouvre en pleine éruption


Publié / Actualisé
Alors que l'éruption du PIton de la Fournaise a commencé le 18 février 2019, une nouvelle fissure s'est ouverte et a été observée très tôt ce mercredi matin 6 mers 2019. La fracture s'est mise en place à l'ouest et au contact du cratère Madoré, c'est à dire exactement à l'opposé et à moins de 200 mètres de la fissure ouverte le 19 février. Il s'agit d'un phénomène rarement observé autant de jours après le début d'une éruption. "Nous ne pouvons exclure l'ouverture de nouvelle fissure en amont ou en aval du site éruptif dans les prochains jours" a ensuite commenté l'observatoire volcanologique. Réalisées par Sarah Mallet toutes les images de cette nouvelle fissure sont juste en-dessous
Alors que l'éruption du PIton de la Fournaise a commencé le 18 février 2019, une nouvelle fissure s'est ouverte et a été observée très tôt ce mercredi matin 6 mers 2019. La fracture s'est mise en place à l'ouest et au contact du cratère Madoré, c'est à dire exactement à l'opposé et à moins de 200 mètres de la fissure ouverte le 19 février. Il s'agit d'un phénomène rarement observé autant de jours après le début d'une éruption. "Nous ne pouvons exclure l'ouverture de nouvelle fissure en amont ou en aval du site éruptif dans les prochains jours" a ensuite commenté l'observatoire volcanologique. Réalisées par Sarah Mallet toutes les images de cette nouvelle fissure sont juste en-dessous

Située à 1800 mètres d'altitude, la nouvelle faille, d'où s'échappe une coulée de lave, a été photographiée ce matin lors d'un vol touristique en hélicoptère. Selon toute vraisemblance, la fissure s'est ouverte en fin d'après-midi ou en début de soirée ce mardi. Plusieurs autres observations ont ensuite été effectuées

Sans être exceptionnel, cet phénomène reste relativement rare surtout autant de jours après le début d'une éruption et à une distance aussi rapprochée de la fissure "originelle" . La même situation s'était produite en 1999, mais la fracture s'était ouverte bien plus loin de la première.

La plus grande prudence est recommandée notamment aux personnes qui s'aventurent dans l'enclos pour essayer de photographier ou filmer la lave au plus près.

En début de soirée l'observatoire volcanologique a publié le communiqué suivant : "L’OVPF confirme l’ouverture d'une nouvelle fissure en amont du site éruptif (sur le flanc nord-ouest du Piton Madoré). Cette nouvelle fissure a été observée ce matin par un touriste lors d'un survol hélicoptère (entre 7h00 et 8h00 h).

Ce nouveau point d'émission de lave s'est probablement ouvert le 5 mars (hier) entre 09h00 (fissure non présente lors du survol d’une équipe de l’OVPF) et avant 19h00 (heure locale, heure d’acquisition d’une image satellite sur laquelle  un signal extrêmement faible peut-être détecté au niveau de la nouvelle fissure (données OI2, Université Clermont Auvergne).

Ce matin d’après les photos et les images satellites qui viennent de nous être fournies, un petit cône était déjà en cours de formation et une nouvelle coulée avait commencé à progresser au nord du site éruptif principal. Du fait de la localisation de cette nouvelle fissure à proximité de l’évent actif depuis le 19 février et des faibles débits associés son signal sismique est confondu avec celui de l’évent du 19 février.

Ce nouveau point d'émission de lave témoigne du maintient en pression du conduit d’alimentation. Nous ne pouvons exclure l’ouverture de nouvelle fissure en amont ou en aval du site éruptif dans les prochains jours.

www.ipreunion.com

   

2 Commentaire(s)

Clau Well, Posté
en métropole ils sont tous éteints seuls les gilets jaunes restent actifs . . .
Bibik, Posté
c'est arrivé aussi en 2015 :)