Tous les voyants sont au vert :

Piton de la Fournaise : "une éruption se prépare à moyen terme"


Publié / Actualisé
Depuis quelques jours, tous les voyants sont au vert, le volcan montre des signes de réveil. Dès le 23 décembre dernier, "une inflation (gonflement) de la base et du sommet de l'édifice du Piton de la Fournaise (était) de nouveau observée" indiquait l'observatoire du Piton de la Fournaise (Ovpf) la semaine dernière. Jusqu'ici, la sismicité restait faible, chose qui a changé depuis le lundi 6 janvier, "entre 10 et 15 séismes volcano-tectoniques quotidiens ont été enregistrés ces derniers jours" explique Aline Peltier, la directrice de l'observatoire. "L'apparition de cette sismicité montre que nous sommes entrés dans une phase préparatoire, une éruption se prépare à moyen terme."
Depuis quelques jours, tous les voyants sont au vert, le volcan montre des signes de réveil. Dès le 23 décembre dernier, "une inflation (gonflement) de la base et du sommet de l'édifice du Piton de la Fournaise (était) de nouveau observée" indiquait l'observatoire du Piton de la Fournaise (Ovpf) la semaine dernière. Jusqu'ici, la sismicité restait faible, chose qui a changé depuis le lundi 6 janvier, "entre 10 et 15 séismes volcano-tectoniques quotidiens ont été enregistrés ces derniers jours" explique Aline Peltier, la directrice de l'observatoire. "L'apparition de cette sismicité montre que nous sommes entrés dans une phase préparatoire, une éruption se prépare à moyen terme."

Autre élément qui pourrait confirmer l'hypothèse d'une éruption en préparation: la concentration en CO2. Dans son bulletin du 30 décembre, l'observatoire précisait : "les concentrations en CO2 dans le sol en champ lointain - secteurs Plaine des Cafres et Plaine des Palmistes - sont toujours en augmentation depuis la fin de l’éruption du 25-27 Octobre. Ces concentrations en CO2 sont en accord avec une remontée profonde de magma."

La reprise de l’inflation de l’édifice est synonyme de "la mise en pression d’une source en profondeur localisée sous les cratères sommitaux".

Et pour terminer, l'apparition de la sismicité ces derniers jours ne fait que confirmer qu'une éruption pourrait avoir lieu incessamment mais le Piton de la Fournaise est capricieux, en fin d'année dernière, l'Observatoire précisait déjà "ce processus de recharge du réservoir superficiel peut durer plusieurs jours à plusieurs semaines avant que le toit du réservoir ne se fragilise et ne se rompt, donnant ainsi lieu à une injection de magma vers la surface et à une éruption, et peut également s’arrêter sans donner lieu à brève échéance à une éruption."

Vous êtes prévenus...

Lire aussi : Ça gonfle au Piton de la Fournaise

Lire aussi : Volcan : trois semaines de faible sismicité et une reprise de l'inflation

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !