Règles de sécurité :

Même si une pub affiche le contraire, la lave à portée de main ce n'est pas possible


Publié / Actualisé
L'année 2020 connaît sa première éruption. Ce lundi 10 février 2020, une importante crise sismique a été enregistrée dès 10h30. L'éruption a officiellement commencé aux alentours de 10h50. Comme à chaque fois, les plus curieux se précipitent au point de vue adapté. Dans ce cas précis l'éruption est visible du Grand brûlé, sur la Route nationale 2. Et pour ceux qui veulent un peu d'aventure, il y a bien sûr les sorties organisées. Randonnée à pied ou tour d'hélicoptère... petit rappel des règles de sécurité à appliquer coûte que coûte. Hors de question par exemple d'aller s'accroupir au bord de la coulée appareil photo à la main comme semble le proposer une agence de voyages de La Réunion (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
L'année 2020 connaît sa première éruption. Ce lundi 10 février 2020, une importante crise sismique a été enregistrée dès 10h30. L'éruption a officiellement commencé aux alentours de 10h50. Comme à chaque fois, les plus curieux se précipitent au point de vue adapté. Dans ce cas précis l'éruption est visible du Grand brûlé, sur la Route nationale 2. Et pour ceux qui veulent un peu d'aventure, il y a bien sûr les sorties organisées. Randonnée à pied ou tour d'hélicoptère... petit rappel des règles de sécurité à appliquer coûte que coûte. Hors de question par exemple d'aller s'accroupir au bord de la coulée appareil photo à la main comme semble le proposer une agence de voyages de La Réunion (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Les éruptions du Piton de la Fournaise offrent toujours un spectacle grandiose, que l'on ne veut rater pour rien au monde. Quitte à prendre des risques... Chaque fois, c'est la même rengaine, certaines s'aventurent dans les gratons pour s'approcher toujours plus près des coulées. D'autres envisagent carrément une ascension en accédant par le haut. D'autres réservent au plus vite une sortie en hélicoptère ou en avion de tourisme.

Si les organisations professionnelles sont censées respecter les règles, restez bien renseignés malgré tout. Jusqu'en 2005 il était encore possible d'arriver au bord des coulées de lave, parfois un baton à la main pour tester la réaction obtenue une fois le bois plongé dans le liquide bouillant de plus de 1000 degrés...

Comme lors de chaque éruption, la préfecture rappelle l'arrêté en vigueur :  "l’accès du public à l’enclos Fouqué, depuis le sentier du Pas de Bellecombe ou depuis tout autre sentier, ainsi que le poser d’aéronefs dans la zone du volcan, sont interdits par le préfet."

Randonner, oui, mais pas trop loin

Certains groupes proposent des randonnées en cas d'éruption volcanique. La proposition donne envie, mais il y a des règles. S'il est possible de marcher un peu au-là de la Route nationale, interdiction formelle d'aller se poser, appareil photo à la main, au bord d'une coulée de lave... C'est pourtant l'impression que donne une agence de visites touristiques qui nous a transmis ses offres. Agence que nous avons décidé de ne pas nommer.

Mais sur la photo apparaît une jeune femme accroupie au pied d'une coulée et faisant une photo de la lave. "Moi j'en ai des dizaines des photos comme ça" nous explique le guide qui emmène les clients se promener pour se rapprocher du volcan. "Mais aujourd'hui nous n'avons plus le droit de nous approcher comme cela et je ne prendrai jamais de risque. Nous sommes professionnels, nous pouvons y laisser notre carte."

Pourtant la photo prétend l'inverse, avec cette proposition : les participants seront "conduits au plus près des coulées de lave en toute sécurité". Au plus près, mais pas si près finalement. Tout simplement parce que c'est interdit. Et la photo alors ? "C'est une photo d'illustration, ça n'a rien à voir", nous répond l'agence, qui assume l'aspect "marketing" d'une telle image.

Tellement rien à voir qu'on nous explique que cette photo a été achetée à une banque d'images et qu'il ne s'agit même pas du Piton de la Fournaise ! C'est du commerce, c'est de la publicité, mais pas mensongère nous assure-t-on. "Certes on ne propose pas exactement ça, mais ça tombe sous le sens", explique le chauffeur-guide de l'agence. Agence qui reconnaît malgré tout qu'il manque une petite phrase pourtant obligatoire sous l'illustration : "photo non contractuelle".

Les drones, oui, mais pas partout

Pour les amateurs de drones, il y a également des règles à respecter et elles sont nombreuses ! N'oublions pas que l'on se trouve face à un volcan en éruption, qui dégage à la fois une forte chaleur et du souffre. Comme précisé plus haut, le poser d’aéronefs (drones) dans la zone du volcan est totalement interdit. A La Réunion, des villes ou villages sont interdites de survol. A Bourg-Murat, notamment, certaines zones en font partie, vous pouvez retrouver tout le détail de ces interdictions ici.

Mais il existe également 10 règles que nous avions précédemment énoncées dans un article sous la forme de commandements. Parmi celles-ci, interdiction de survoler des personnes, attention donc aux curieux présents sur la Route nationale ou ceux qui se seraient laissés tenter par quelques pas en direction du volcan. Ensuite, rester à moins de 150 mètres de hauteur. Une règle souvent franchie par ceux qui souhaitent de belles images... pourtant il faut accepter de se restreindre.

Enfin, autre exemple et pas des moindres : il est interdit d'utiliser son drone la nuit. Dans le cas du volcan, les plus belles images sont souvent prises la nuit... Pourtant - sauf autorisation spéciale de la préfecture - il faudra se satisfaire des images de l'éruption en plein jour.

Des survols en hélicoptère mais sous conditions

Survoler une éruption est très tentant aussi, bien sûr. Mais là encore il y a des règles à respecter, les pilotes le savent et soyez prêts, vous ne pourrez pas vous approcher autant que vous le souhaitez.

Les différentes compagnies nous informent également qu'il est interdit de survoler le volcan de nuit. Si cela tombe sous le sens pour des professionnels, les plus curieux peuvent se bercer d'illusions. Il faudra prendre son mal en patience et tenter d'apercevoir la lave de la Route nationale, dans le cas de cette éruption !

Mais le détour vaut le coup d'oeil et en respectant les règles de sécurité, cela se passe toujours mieux.

Pour aller plus loin :

L'éruption du Piton de la Fournaise vue du ciel en direct !

Toutes les informations, les photos et les vidéos des précédentes éruptions

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !