Mois de mars particulièrement calme au Piton de la Fournaise :

Le volcan aussi est en confinement


Publié / Actualisé
Le mois de mars 2020 s'est montré particulièrement calme au Piton de la Fournaise avec l'arrêt de l'inflation et une sismicité faible, informe l'OVPF. Le volcan est bien confiné lui aussi et nous prive de toute activité. Bel effort de solidarité. A noter néanmoins des flux de CO2 dans le sol toujours élevés en champ lointain et une reprise de la sismicité ces deux derniers jours. A suivre donc... le mois d'avril s'annonce-t-il plus mouvementé ? (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Le mois de mars 2020 s'est montré particulièrement calme au Piton de la Fournaise avec l'arrêt de l'inflation et une sismicité faible, informe l'OVPF. Le volcan est bien confiné lui aussi et nous prive de toute activité. Bel effort de solidarité. A noter néanmoins des flux de CO2 dans le sol toujours élevés en champ lointain et une reprise de la sismicité ces deux derniers jours. A suivre donc... le mois d'avril s'annonce-t-il plus mouvementé ? (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Selon l'OVPF, "la réalimentation en magma et la pressurisation du réservoir magmatique superficiel qui avaient repris suite à la fin de l’éruption du 10-16 février a cessé aux alentours du 10 mars 2020". Depuis, c'est le calme plat.

Par la suite, la sismicité est restée faible en mars, "avec moins d’un séisme par jour enregistré sous les cratères sommitaux" ajoute l'observatoire. Il faut savoir que depuis 2016, "les réalimentations du réservoir magmatique superficiel sous le Piton de la Fournaise se font par impulsions", ainsi les phases d’accalmie comme celle du mois qui vient de se terminer ne sont pas exceptionnelles. Elles ont déjà été observées "à plusieurs reprises entre 2016 et 2019 sur des périodes allant de 15 à 80 jours environ" précise l'OVPF.

"Les valeurs toujours élevées de flux de CO2 dans le sol en champs loin montrent que des remontées de magma plus profondes (au niveau du manteau) se poursuivent mais que ces dernières n’ont pas encore atteint le réservoir superficiel" ajoute enfin l'observatoire. Ne parlons donc pas de signes de reprise pour autant, toujours est-il que la remontée du magma continue.

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !