La crise sismique se poursuit (actualisé) :

Piton de la Fournaise : une éruption probable à brève échéance


Publié / Actualisé
Depuis 12h04 ce lundi 28 septembre 2020, une crise sismique est enregistrée sur les instruments de l'Observatoire Volcanologique du Piton de la Fournaise. Cette crise sismique est accompagnée de déformation rapide, ce qui indique que le magma est en train de quitter le réservoir magmatique et se propage vers la surface. Une éruption est probable à brève échéance dans les prochaines minutes ou heures. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Depuis 12h04 ce lundi 28 septembre 2020, une crise sismique est enregistrée sur les instruments de l'Observatoire Volcanologique du Piton de la Fournaise. Cette crise sismique est accompagnée de déformation rapide, ce qui indique que le magma est en train de quitter le réservoir magmatique et se propage vers la surface. Une éruption est probable à brève échéance dans les prochaines minutes ou heures. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Dans ces conditions, le préfet de La Réunion a décidé de mettre en œuvre la phase d’alerte 1 " éruption probable " du dispositif spécifique ORSEC volcan à compter de ce jour à 12h30.

A 20h20, la crise sismique se poursuivait. Depuis 12h04 heure locale se sont plus de 1000 séismes (de M<2) qui ont été enregistrés

En conséquence, l'accès du public à la partie haute de l'enclos du Piton de la Fournaise, que ce soit depuis le sentier du Pas de Bellecombe ou depuis tout autre sentier est interdit. Il est rappelé que le poser d’aéronefs dans la zone du volcan est réglementé et soumis à autorisation de la Préfecture. La gendarmerie nationale et l’office national des forêts ont été chargés de veiller à l’application de ces mesures de sécurité sur le site.

Le volcan avait recommencé à trembler le 20 septembre, où une succession de séismes avait été observée.

La dernière éruption remonte au 2 avril, et n'avait duré que quatre jours, se terminant le 6 avril. Il s'agissait de la deuxièmé éruption de l'année, qui s'était déroulée en plein confinement. Notre journaliste avait survolé le volcan, regardez :

La première éruption de l'année, elle, s'était déroulée entre le 10 et le 16 février. Cette dernière était visible de la Route nationale 2 au niveau du Grand brûlé. La bouche éruptive se trouve à 2000 mètres d'altitude sur le flanc est du volcan. Imaz Press avait pu survoler une nouvelle fois le volcan, et partager en direct sur Facebook les images de l'éruption, regardez :

Retrouvez ici toutes les informations, les photos et les vidéos des précédentes éruptions

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !