Les feux d'artifice illumineront le ciel encore cette année :

Pétards : un chien enfermé est un chien protégé


Publié / Actualisé
Comme à l'accoutumée, les chiens sont paniqués lorsqu'ils entendent les pétards, chaque soirée de réveillon, pendant la période des fêtes de fin d'année. Des solutions existent pour les protéger et pour éviter qu'ils ne s'enfuient. En effet, les animaux ont une ouïe amplifiée et sont terrorisés par le bruit et la lumière des feux d'artifice. Pour que la fête ne tourne pas au cauchemar, il est utile de prendre quelques précautions.
Comme à l'accoutumée, les chiens sont paniqués lorsqu'ils entendent les pétards, chaque soirée de réveillon, pendant la période des fêtes de fin d'année. Des solutions existent pour les protéger et pour éviter qu'ils ne s'enfuient. En effet, les animaux ont une ouïe amplifiée et sont terrorisés par le bruit et la lumière des feux d'artifice. Pour que la fête ne tourne pas au cauchemar, il est utile de prendre quelques précautions.

Quelques heures après le réveillon de Noël, la page Facebook Pet Alet 974 enregistrait une annonce pour un animal perdu tous les quarts d’heure. Pour tenter d’éviter sa fuite (et de longues heures de recherche et de stress), la directrice de la Société protectrice des animaux (SPA), Denise Sulla prodigue quelques conseils, au micro de RTL Réunion.

Tout d’abord, il est nécessaire de ne pas laisser les chiens à l'extérieur, aussi grande soit la clôture. Il est indispensable de les enfermer, sans les attacher pour ne pas qu’ils se blessent. Pour rappel, les animaux entendent entre 5 et 10 fois plus fort que l’oreille humaine.

Selon la directrice de la SPA, il faut prévenir la fourrière en cas de perte. Cependant, si l’animal n’est pas identifié, le service garde l'animal 4 jours avant de l'euthanasier, faute de réclamation.

Avant d'en arriver là, il est conseillé de poster une annonce sur Pet Alert 974 tout en faisant des rondes aux alentours de l’habitation. Enfin, avant la fourrière, il reste toujours la possibilité d’appeler radio FreeDom au 02 62 99 12 00, puisqu’un dispositif spécifique d’annonce y est mis en place, jusqu’au 15 janvier, en raison du nombre croissant de chiens perdus.

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !