[AUDIO] Sainte-Marie (actualisé) :

Ferme-auberge Piton Fougères - 120 oies tuées par des chiens errants


Publié / Actualisé
Arrivé ce mardi matin 9 mai 2017 dans sa ferme-auberge de Sainte-Marie, à Piton Fougères, le gérant, M.Robert, a retrouvé mortes 120 de ses oies sauvages. Selon lui, elles sont été tuées par des chiens errants. Ce n'est pas la première fois que l'homme perd des animaux après une attaque de chiens (Photo Facebook Ferme auberge PIton Fougères)
Arrivé ce mardi matin 9 mai 2017 dans sa ferme-auberge de Sainte-Marie, à Piton Fougères, le gérant, M.Robert, a retrouvé mortes 120 de ses oies sauvages. Selon lui, elles sont été tuées par des chiens errants. Ce n'est pas la première fois que l'homme perd des animaux après une attaque de chiens (Photo Facebook Ferme auberge PIton Fougères)

Le gérant de la ferme-auberge Piton Fougères en a assez. Les chiens qui ont tué seS oies cette nuit lui ont fait perdre près de 2 500 euros. Cest la valeur marcdhande de la viande de ces oies qu'il élève, cuisine et sert sur les tables de son auberge. Les animaux attaqués étaient de jeunes volatiles, déplacés dans un autre parc à cause de la pluie. "Les chiens ont sauté les clôtures et ont tout tué" déplore Guy Robert. Ce n'est pas la première fois que des chiens attaquent ses oies : "ils m'en ont déjà tué 250 d'un coup" raconte-t-il.

Le gérant voudrait que les autorités et les services de la fourrière s'organisent pour que les chiens errants soient attrapés. Car, pour espérer être remboursé par les l'assurances, le propriétaire de l'animal incriminé doit être identifié. Dans ce cas précis, l'agriculteur compte peu sur une indemnisation.

jm/mb/www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !