Territoire de la côte ouest :

Errance animale : stériliser ses animaux pour mieux les aimer


Publié / Actualisé
Afin de lutter contre l'errance animale, l'intercommunalité de l'Ouest rappelle que la stérilisation pour les chiennes et les chattes des propriétaires non imposables est entièrement gratuite. Les communes concernées sont le Port, La Possession, Saint-Paul Trois-Bassin et Saint-Leu.
Afin de lutter contre l'errance animale, l'intercommunalité de l'Ouest rappelle que la stérilisation pour les chiennes et les chattes des propriétaires non imposables est entièrement gratuite. Les communes concernées sont le Port, La Possession, Saint-Paul Trois-Bassin et Saint-Leu.

 

Selon les information du Territoire de la Côte Ouest, "une chatte peut engendrer plus de 200 chats et une chienne plus de 20 chiens au bout de 3 ans seulement sans stérilisation". Afin de lutter efficacement contre la prolofération des animaux qui entraîne l'errance animale, le TCO aide les propriétaires d'animaux qui présentent de faibles revenus à les faire stériliser. Attention, cela ne concerne que les femelles.

Pour bénéficier d'une stérilisation gratuite pour son animal, il faut impérativement :

- Habiter l’une des communes du TCO :  La Possession, Le Port, Saint-Paul, Trois-Bassins ou Saint-Leu

- Être non-imposable sur les revenus : hors crédit/réduction d’impôt, revenus annuels de moins de 12 067 euros pour une personne.

- Seuls deux femelles seront stérilisées par foyer et par an.

- Procéder obligatoirement à l’identification de son animal. Cet acte est à la charge du propriétaire.

Pièces à fournir au vétérinaire :

- Pièce d’identité du propriétaire et justificatif d’adresse de moins de 3 mois (facture électricité, eau, etc.)

- Justificatif de non-imposition sur le revenu N-1 (avis mentionnant "Vous êtes non imposable" ou "Vous êtes exonéré").

- Certificat d’identification de l’animal ( plus d’informations sur www.i-cad.fr ).

 

La liste des vétérinaires agréés est à retrouver en cliquant ici

 

   

2 Commentaire(s)

Toffee , Posté
Ne pas laisser divaguer son animal,mais surtout qu'il soit stérilisé et tatoué et ceci même à la campagne,ce qui éviterait souvent les empoisonnements et les tirs de degeneres que l'on devrait obligatoirement stérilisés pour qu'ils ne se reproduisent pas eux aussi car ils sont plus dangereux que les animaux errants.
Jose, Posté
Il faudrait aussi urgemment songer à stériliser certains de leurs "propriétaires" qui les laissent divaguer autour de chez eux, foutant les ordures partout, et aboyant toute la nuit !