Les cas de maltraitance sont réguliers :

Une pétition contre les "massacres d'animaux à La Réunion"


Publié / Actualisé
Ce mardi 19 septembre 2017, une pétition a été lancée par différentes associations de défense animale. Le titre donne le ton : "Massacres en série d'animaux à La Réunion : stop à l'indifférence, place à la prise de conscience !". 100 000 signatures sont souhaitées par le collectif pour promouvoir la stérilisation de masse, l'application de la loi portant sur l'identification et la bientraitance d'un animal, l'interdiction des élevages sauvages ainsi que la sensibilisation de la population.
Ce mardi 19 septembre 2017, une pétition a été lancée par différentes associations de défense animale. Le titre donne le ton : "Massacres en série d'animaux à La Réunion : stop à l'indifférence, place à la prise de conscience !". 100 000 signatures sont souhaitées par le collectif pour promouvoir la stérilisation de masse, l'application de la loi portant sur l'identification et la bientraitance d'un animal, l'interdiction des élevages sauvages ainsi que la sensibilisation de la population.

En début de semaine, un chat a été retrouvé pendu à Saint-Louis. L'image atroce a été partagée plus de 1000 fois sur Facebook. L'internaute à l'origine de cette publication a souhaité interpeller les pouvoirs publics suite à ce nouvel acte de maltraitance. Le lendemain de cette découverte, plusieurs associations ont lancé une pétition baptisée "Massacres en série d'animaux à La Réunion : stop à l'indifférence, place à la prise de conscience". L'objectif : promouvoir des alternatives pour protéger ceux qui sont "sans voix". Soit la stérilisation de masse, l'application de la loi portant sur l'identification et la bientraitance d'un animal, l'interdiction des élevages sauvages ainsi que la sensibilisation de la population.

La pétition souligne que plusieurs actes sordides tels que ce chat pendu à Saint-Louis ont été recensés en l'espace de quelques heures. Ce lundi, le cas d'un chiot proposé à l'échange sur un groupe de trafic animalier a également été mis en lumière. Une autre chienne a été retrouvé mutilée "à coup de sabre sur le train arrière" et un chien a été découvert "mort gisant", "entouré de détritus et d'un congénère résigné".

Les associations à l'origine de cette pétition sont Crapa, Alliance et Arche de Freyja. Le collectif compte rassembler 100 000 signatures. Si cet objectif est atteint, elle sera envoyée à plusieurs décideurs tels que les députés, le président de région, le préfet et le président de l'association des maires. L'appel est à retrouver par ici.

   

4 Commentaire(s)

Veronique roehrig , Posté
StoP à la maltraitance animale !
Pathy, Posté
Il faut punir fermement ras le bol de tous ces dégénéres
Mokaddem, Posté
Ras-le-bol de voir les animaux souffrir il faut absolument réagir
Mokaddem, Posté
Stop au mal traitance des animaux