[PHOTOS] La Diagonale en images :

Le Grand raid 2017 dans l'objectif d'Emmanuelle Villeneuve


Publié / Actualisé
Emmanuelle Villeneuve photographie le Grand Raid depuis désormais six ans. Cette enseignante pour les classes de terminales de STMG du lycée de La Possession raconte en images sa passion pour les photos de sport et la Diagonale des Fous.
Emmanuelle Villeneuve photographie le Grand Raid depuis désormais six ans. Cette enseignante pour les classes de terminales de STMG du lycée de La Possession raconte en images sa passion pour les photos de sport et la Diagonale des Fous.

 

Pour la sixième année consécutive, les Fous ont croisé la route d'Emmanuelle Villeneuve. Enseignante et photographe, elle résume sa passion pour les images du Grand Raid : "Je ne suis pas du tout sportive, mais j'adore faire des photos de sport et donc du Grand Raid". Elle qui a commencé par photographier sur les sentiers de ce week-end événement il y a six ans, s'émerveille toujours aujourd'hui de l'esprit de la Diagonale : "Ce qui me surprend chaque année, c'est le sourire des coureurs malgré l'effort. Ils sont toujours très heureux d'être pris en photos et nous disent merci alors que c'est nous qui devrions les remercier" explique-t-elle.

"C'est une ambiance très particulière qui entoure" la Diagonale des Fous raconte l'enseignante. "Beaucoup de personnes sortent de chez eux et vont encourager, sans forcément supporter quelqu'un, les coureurs" raconte Emmanuelle Villeneuve qui souligne "l'ambiance très amicale sur les sentiers où on discute de tout et de rien, et où on accompagne les coureurs sur un petit bout de chemin". Une passion et un esprit qui se traduise aussi dans les plus jeunes générations.

- "Les élèves sont admiratifs des coureurs"-

L'enseignante s'investie aussi dans la photo auprès de ses élèves qu'elle accompagne dans le défi de la Grande Traversée depuis 2016. Au mois d'avril, les élèves effectuent en relais le parcours historique entre Saint-Philippe et Saint-Denis. "Je photographie leurs exploits et je vais continuer à le faire" explique la professeure, qui note un engouement plus fort vis-à-vis du Grand Raid. "De nombreux jeunes font de plus en plus de petites courses sur l'île, et le trail est réellement devenu un sport de jeunes. Quand on parle du Grand Raid, tout le monde sait désormais de quoi il s'agit" précise Emmanuelle Villeneuve. Aujourd'hui, la discipline plaît et à même "emporter avec elle beaucoup de jeunes". Signe de son succès, la Diagonale rend même "les élèves admiratifs des coureurs".

hf/www.ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

Babivhou, Posté
Toutes les photos sont belles