Saint-Louis :

La ville s'attaque aux problèmes des chiens errants


Publié / Actualisé
Alors que la tension monte chez les éleveurs suite aux attaques de chiens errants sur leurs cheptels, la ville Saint-Louis a débuté ce vendredi 3 novembre de nuit ses actions de lutte convenues en partenariat avec la Civis (Communauté intercommunale des Villes solidaires et la Semrré (Société d'économie mixte Réunion recyclage environnement), lundi 30 octobre. Les défenseurs de la cause animale dénoncent ces méthodes.
Alors que la tension monte chez les éleveurs suite aux attaques de chiens errants sur leurs cheptels, la ville Saint-Louis a débuté ce vendredi 3 novembre de nuit ses actions de lutte convenues en partenariat avec la Civis (Communauté intercommunale des Villes solidaires et la Semrré (Société d'économie mixte Réunion recyclage environnement), lundi 30 octobre. Les défenseurs de la cause animale dénoncent ces méthodes.

Vendredi 3 novembre, la ville de Saint-Louis a annoncé avoir entamé avec la brigade environnement, la police municipale et des agents de la Semrré "des patrouilles pour recenser les lieux de regroupement de chiens errants". Sur les secteurs de Bois-de-Nèfles Cocos, l'Étang du Gol ou encore le Gol, "une trentaine de chiens" a été "capturée".

La ville invite les propriétaires d'animaux "à ne pas les abandonner", et affirme mener "des actions de prévention et de protection" en ce sens pour "lutter contre ce fléau". Les missions de la Semrré sont de "récupérer les animaux errants afin de les placer en fourrière", pendant que la Civis met en place "un service de stérilisation et d'identification à destination des propriétaires" indique la mairie.

Des actions qui ne plaisent cependant pas à tout le monde. Plusieurs personnes se sont indignés sur Facebook de l'utilité de ces méthodes, en dénonçant notamment que "la fourrière euthanasie les animaux après trois jours de non identification". L'association Envol Toit, qui lutte contre l'errance animale sur l'île, évoque "un génocide" avec "la piqûre de la mort".




hf/www.ipreunion.com

   

5 Commentaire(s)

Nana, Posté
quelle HONTE!!! laissons ces animaux tranquilles, aidons les à devenir HEUREUX, car ils sont MALHEUREUX . Lâchement abandonnés par leurs" Propriétaires",Ouvrons les yeux et agissons une bonne fois pour toute..Responsabilisons les maîtres, informons et éduquons les enfants , les adultes sur ce qu'est un animal de compagnie, le bien être qu'un animal peut apporter... la méconnaissance du chien est récurrent ici, aidons les animaux errants, ils ont droit à la dignité, leur place est sur TERRE et non au paradis, et surtout condamnons les gens qui massacrent et torturent les animaux, où qu'ils soient. Faisons appliquer les lois ! et POSEZ VOS ARMES ! PEACE !!!laissez ces animaux en PAIX !
Bob, Posté
Punissez les propriétaires qui abandonnent leurs animaux et stérilisez les animaux errants , traitez la cause et non comme très souvent le résultat, ces animaux ne sont pas responsables de l’immaturité et de la bêtise de l'humain
Nathalie , Posté
Les chiens ne sont pas responsables de leur errance, ils tentent seulement de survivre alors ils ont tous droit à une vie pleine de bonheur et non pas à leur elimination par la mort. Condamnez plutot les humains qui ont fait de ces chiens sans defence, des chiens errants.
Tout chien errant recueilli apportera enormement d amour à son sauveur. Agissons dans ce sens
Lili, Posté
La ville de st Louis ne s'attaque pas au problème des chiens errants mais au résultat du problème!!!!le problème reste l'humain irresponsable qui abandonne ces animaux ou qui sont laxistes envers le leurs ...
Faite donc votre barbarie et dans 3 mois vous pourrez recommencer !!!
Soso, Posté
Ce n est plus l île intense mais ile du Far West. Quelle belle image donnez vous......