Pour protéger toutous et minous :

Grand Raid - Une nouvelle Diagonale des sans voix contre l'errance animale


Publié / Actualisé
Le CRAPA (Collectif Réunionnais d'Assistance et de Protection des Animaux) organise pour la 3ème année consécutive un évènement qui prend de l'ampleur : la Diagonale des Sans Voix. L'idée est d'attirer l'attention du grand public en profitant de l'évènement Grand Raid pour mettre en lumière le problème de l'errance animale sur l'île.
Le CRAPA (Collectif Réunionnais d'Assistance et de Protection des Animaux) organise pour la 3ème année consécutive un évènement qui prend de l'ampleur : la Diagonale des Sans Voix. L'idée est d'attirer l'attention du grand public en profitant de l'évènement Grand Raid pour mettre en lumière le problème de l'errance animale sur l'île.

Le 18 octobre prochain donnera le coup d'envoi du Grand Raid. Cette course réputée au niveau international traverse la Réunion depuis Saint-Pierre pour la traditionnelle arrivée au Stade de la Redoute. Pour la troisième année consécutive, des professionnels et des anonymes se mobilisent pour suivre et aider une bénévole qui s'élancera à l'assaut des sentiers.

"La Diagonale des Sans Voix" est l'action de Murielle, femme courageuse de 51 ans, sur le Grand Raid. La première édition à eu lieu en 2016 avec deux bénévoles souhaitant profiter de la couverture médiatique et touristique pour informer sur la problématique de l'errance animale à La Réunion. Au cours de cet évènement la bénévole a terminé 43ème dans sa catégorie et 100ème au classement général féminin. La seconde édition, elle se classe 26ème dans sa catégorie et 138ème au classement général féminin. Cette année l'objectif est plus ambitieux. Une vraie logistique de communication et de sensibilisation est mise en place sous forme de stands à la remise des dossards et à l'arrivée.

Lire aussi => La Diagonale "des Sans-Voix" a besoin de bénévoles

A ses côtés, une vingtaine de coureurs s'élanceront sur les différentes courses pour porter la voix des 4 pattes qui sont dans nos rues. Avec cette équipe de chocs, il a également le CRAPA (Collectif Réunionnais d'Assistance et de Protection des Animaux). Ce collectif oeuvre activement contre l'errance animale. En combinant les solutions et en étant un interlocuteur privilégié auprès des élus, ils espèrent voir des avancées dans la lutte contre l'errance animale. Son rôle essentiel est d’interpeller et de sensibiliser acteurs publics et citoyens, de rappeler le cadre réglementaire et de veiller à son application chaque fois que nécessaire, y compris par action en justice.

Des récentes attaques de personnes, ou contre des troupeaux dans les hauts relancent sans cesse le débat et les polémiques sur l'errance animale. Un territoire restreint, plus de 850 000 habitants et des dizaines de milliers de chiens et de chats dans les rues, voilà le constat auquel doit répondre pouvoirs publics, associations et citoyens. Pour lutter contre l'errance animale, il faut des moyens et des ressources. La Réunion dispose de quatre refuges pour une capacité totale de 123 chiens et 126 chats, bien trop peu face à la réalité du terrain. Mais si bon nombre de familles réunionnaises proposent un accueil parfois temporaire parfois permanent pour pallier ce manque, le chemin reste long à parcourir afin de régler ces problématiques.

"Lutter contre l'errance" est le plan engagé par l'Etat aux côtés des 5 intercommunalités de l'île, du Département et de la Région Réunion. Une enveloppe de 735 000 € sur trois ans dont 600 000 € destinés à la stérilisation. Mais ces montants restent insuffisant, empêchant un grand nombre de familles de bénéficier de cette aide. C'est pourquoi le CRAPA, Murielle, les bénévoles et les autres coureurs souhaitent s'engager afin de faire vivre et mettre en lumière la situations des "Sans Voix" à la Réunion. L'objectif principal est de communiquer avec le maximum de personnes, participer à la construction d'une solution de fond, respectueuse de l'humain et de l'animal. Tous concernés par ce problème et ses conséquences.

jb/www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !