Des algues rouges ont été retrouvées dans son estomac :

Une tortue échouée à la Pointe du Diable


Publié / Actualisé
C'est sur sa page Facebook que le musée régional Kélonia annonce la triste nouvelle. Suite au signalement par un pêcheur vendredi dernier, Kélonia - aidé d'un membre du réseau échouage de La Réunion - a récupéré un cadavre de tortue dans les rochers au niveau de la Pointe du Diable à St Pierre. Il s'agit d'une jeune tortue verte d'environ 8kg et 40cm, dans un état de décomposition avancée.
C'est sur sa page Facebook que le musée régional Kélonia annonce la triste nouvelle. Suite au signalement par un pêcheur vendredi dernier, Kélonia - aidé d'un membre du réseau échouage de La Réunion - a récupéré un cadavre de tortue dans les rochers au niveau de la Pointe du Diable à St Pierre. Il s'agit d'une jeune tortue verte d'environ 8kg et 40cm, dans un état de décomposition avancée.

Le contenu stomacal très bien conservé montre que la tortue se nourrissait d’algues rouges jusqu’au moment du décès. Ce qui plaide pour une mort violente. Cependant pas de trace d’hameçon, de fil de pêche ou de plastique.

Des os de la carapace et du plastron sont brisés, ce qui a pu se produire post-mortem par l’action des vagues sur les rochers.

Le contenu stomacal a été récupéré pour analyse, et le cadavre évacué vers l’équarrissage après nécropsie.

Merci aux usagers qui font remonter les informations sur les tortues mortes ou en difficulté, ce qui permet d’évacuer les cadavres malodorants et de fournir des informations sur leur biologie et les menaces qui pèsent sur ces espèces protégées.


www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !