La troisième en deux semaines :

Une nouvelle tortue retrouvée morte


Publié / Actualisé
C'est la troisième en deux semaines... Après la tortue imbriquée découverte à La Saline et la tortue verte de la Pointe des Aigrette, le Centre de soins de Kélonia annonce dans un communiquée que le cadavre d'une jeune tortue verte a été récupérée sur Pierrefond, sur les galets au niveau des locaux de la SPA. La tortue serait décédée il y a longtemps, son corps "présente des fractures au niveau de la dossière, indique Kélonia. Mais dans les galets et avec la houle, ces fractures peuvent être post-mortem. Par contre il ne reste de la mâchoire inférieure qu'une des extrémités avec là aussi une fracture nette."
C'est la troisième en deux semaines... Après la tortue imbriquée découverte à La Saline et la tortue verte de la Pointe des Aigrette, le Centre de soins de Kélonia annonce dans un communiquée que le cadavre d'une jeune tortue verte a été récupérée sur Pierrefond, sur les galets au niveau des locaux de la SPA. La tortue serait décédée il y a longtemps, son corps "présente des fractures au niveau de la dossière, indique Kélonia. Mais dans les galets et avec la houle, ces fractures peuvent être post-mortem. Par contre il ne reste de la mâchoire inférieure qu'une des extrémités avec là aussi une fracture nette."

Le Centre de soin ajoute qu'aucune autre lésion externe n’est visible, "pas de fils de pêche, ni de déchets plastique dans la cavité abdominale. Sont encore visibles quelques algues rouges - alimentation habituelle des tortues vertes à La Réunion - qui se décomposent moins rapidement que les tissus, et uniquement dans la partie postérieure de l’abdomen."

Cette jeune tortue est la troisième découverte en peu de temps. La première, Manon a été récupéré le 7 février dernier. Son état avait pu montrer un fort parasitisme.

Lire aussi => Manon, une jeune tortue imbriquée retrouvée morte à La Saline

Malheureusement, "les deux cadavres des tortues vertes sont trop dégradés pour identifier des causes de mortalité autres que des blessures ou dues à des corps étrangers (hameçon, fils de pêche ou plastique),déplore Kélonia. Une blessure, en raison de l’absence de mâchoire inférieure et la présence d’algues uniquement dans  la partie postérieure de l’abdomen, pourrait être à l’origine de la mort de la tortue verte de Pierrefond".

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !