Troyes :

Fait rarissime : une jument a donné naissance à des jumeaux


Publié / Actualisé
Près de Troyes, une jument a donné naissance à des jumeaux, un fait rare pour les chevaux, d'autant plus que le taux de survie est très faible dans ce genre de cas. Mais la maman se porte très bien et les poulains sont également en pleine santé. Une dizaine de bénévoles se sont portés volontaires pour aider la propriétaire de la jument.
Près de Troyes, une jument a donné naissance à des jumeaux, un fait rare pour les chevaux, d'autant plus que le taux de survie est très faible dans ce genre de cas. Mais la maman se porte très bien et les poulains sont également en pleine santé. Une dizaine de bénévoles se sont portés volontaires pour aider la propriétaire de la jument.

La propriétaire de la jument a cru "tout perdre". France 3 Régions rapporte ce fait extrêmement rare dans le milieu équin : la naissance de jumeaux. Le 9 mars 2019, Louise Cameroni, professeure au lycée agricole de Sainte-Maure, près de Troyes, a bien cru perdre sa jument. Elle et la vétérinaire se sont rendues compte de la double grossesse de l'animal après avoir mis bas le premier poulain. Une seconde poche s'est alors présentée.

Ce type de grossesse peut être très dangereux pour les femelles. "La jument ne peut pas assurer le développement à terme de deux poulains", écrit l'Institut français du cheval et de l'équitation. "Au-delà de 45 jours, on observe environ 80% d’avortement des deux fœtus vers le 9ème ou 10ème mois de gestation (...) et environ 10% de naissance de jumeaux, qui sont de taille très petite et ne survivent que rarement."

Pourtant les deux petits et la maman sont en parfaite santé. Il s'agit d'un mâle et d'une femelle. Les deux poulains auraient le même père, ils se pourraient qu'ils aient été conçus à quelques heures d'intervalle.

Une belle histoire de solidarité

La petite famille est suivie de près. Qu'il s'agisse de la maman ou des poulains, les animaux nécessitent des soins particuliers. Une équipe de bénévoles s'est formée en urgence, complétée par la présence de plusieurs internautes qui ont suivi cette histoire.

Une publication Facebook a même été mis en ligne pour demander de l'aide, cumlulant maintenant plus de 4 600 partages ! La propriétaire des chevaux affirme qu'elle a reçu des dizaines et des dizaines de messages de soutien.

Une cagnotte en ligne a également été créée pour l'aider à assurer les frais vétérinaires. Louise Cameroni explique qu'elle était au début réticente à cette idée, mais elle a finalement accepté, en demandant à ce que les dons des participants n'aillent pas au-delà de 5 euros par personne.

www.ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

Colimaconvert, Posté
J'ai moi-même ici à la Réunion, dans les années 80, eu une jument pur-sang qui a mis bas 2 jumeaux. L'un des deux est mort-né, le deuxième est devenu par la suite un très beau pur-sang gris.....