Un kabar est prévu ce samedi :

Huitième jour de grève de la faim pour le président de Milit'Activ' 974


Publié / Actualisé
Huitième jour de grève de la faim "et pour l'instant, tout va bien" explique Francis Kubezyk. Le président de l'association de défense animale Milit'Activ' 974 s'est installé depuis la préfecture sous sa tente et en compagnie de ses chiens. Il réclame un vrai plan d'action et une stérilisation massive des chiens et chats pour lutter contre l'errance animale. Ce samedi 20 juillet, il entame don 8ème jour de grève de la faim, il se dit simplement fatigué et affirme qu'une aide infirmière va l'examiner ce jour. (Photo as/www.ipreunion.com)
Huitième jour de grève de la faim "et pour l'instant, tout va bien" explique Francis Kubezyk. Le président de l'association de défense animale Milit'Activ' 974 s'est installé depuis la préfecture sous sa tente et en compagnie de ses chiens. Il réclame un vrai plan d'action et une stérilisation massive des chiens et chats pour lutter contre l'errance animale. Ce samedi 20 juillet, il entame don 8ème jour de grève de la faim, il se dit simplement fatigué et affirme qu'une aide infirmière va l'examiner ce jour. (Photo as/www.ipreunion.com)

"Tout va bien, ne vous en faites pas". C'est un peu le message de Francis Kubezyk ce samedi 20 juillet. Après déjà 8 jours de grève de la faim, il ressent juste "un peu de fatigue mais c'est normal". Une aide infirmière s'est proposée de venir l'examiner dans la journée.

Lire aussi : Une grève de la faim pour lutter contre l'errance animale

Francis Kubezyk veut surtout que cette action ait une vraie portée. "Un premier média en métropole a fait une émission hier, (radio Nombi). Le collectif COPA outre mer a commencé à diffuser un dossier de presse hier à destination de l'ensemble des DOM, de la métropole, et des fondations et associations de protection animale". En résumé : la mobilisation s'accélère.

Lire aussi : Le président de Milit' Activ' entame son sixième jour de grève de la faim

Une potentielle réunion avec la préfecture, la DAAF et les associations

Ce vendredi 19 juillet vers 19h, il a reçu la visite de la directrice de cabinet du préfet accompagnée de la responsable de la sécurité de la préfecture, pour lui annoncer deux choses :

- Premier point : "le refus d'autorisation d'organiser notre kabar pour samedi soir pour des raisons de sécurité, en me précisant qu'avec l'autorisation de la mairie de Saint-Denis, je pourrais l'installer dans le Square Labourdonnais qui se trouve juste à côté", explique le président de Milit'Activ' 974.

"J'ai donc contacté la directrice de cabinet du maire qui m'a donné un accord de principe, sans autorisation écrite puisque les bureaux étaient fermés.
Nous organisons donc un Kabar ce soir, en soutien de "Milit.activ.974 en grève de la faim". Le groupe OUISTITI SAX GROOVE MACHINE, et quelques autres musiciens et chanteurs viendront les accompagner."

- Second point : "ils m'ont annoncé l'organisation d'une réunion avec le préfet, la DAAF, et les associations de protection animale de la Réunion, pour faire un état des lieux sur l'errance animale et nos points de vue à tous. Je leurs ai proposé d'inviter un représentant des vétérinaires."

Francis Kubezyk a donné son "accord de principe" : "en leur précisant que le "temps administratif" ne correspondrait pas à mes impératifs, car une grève de la faim ne peut pas durer 6 mois..." L'association demandera d'ailleurs à être représentée par un avocat spécialiste de la cause animale, d'un vétérinaire de leur choix, et d'au moins quatre militants.

"Nous avons prévu de nouvelles actions choc la semaine prochaine, pour continuer de mobiliser. Nous n'avons jamais été aussi déterminés qu'aujourd'hui." affirme le président de Milit'Activ' 974.

www.ipreunion.com/redac@ipreunion.com

   

2 Commentaire(s)

Yamar, Posté
Cela a trop duré, commune de St.paul, port, possession, c'est un arraché coeur de voir ses animaux errants, qui meurent de faim et de soif ,où écrasés sur les routes .et voir le mépris de certaines personnes vis à vis de ses chiens.
JuliePlanel, Posté
Il a raison. Pas assez d'adoptions. La stérilisation est la solution
Illustration : Kwa Films

Kwa Films

30 reportage(s)
Kwa films

Sudel Fuma, héros créole

Kwa Films

"Gangster Project" à Cape Town

Kwa Films

Talents La Kour, le making-off...