Déjà une semaine que Francis Kubezyk est sur place :

Milit'Activ'974 bloque toujours la fourrière de la Cirest


Publié / Actualisé
Ce lundi 19 août, Francis Kubezyk se trouve toujours devant les grilles de la fourrière de la Cirest à Saint André. Voilà près d'une semaine que Milit'Activ'974 bloque les entrées et les sorties de la fourrière. Une rencontre avec les élus de la Cirest est prévue demain.
Ce lundi 19 août, Francis Kubezyk se trouve toujours devant les grilles de la fourrière de la Cirest à Saint André. Voilà près d'une semaine que Milit'Activ'974 bloque les entrées et les sorties de la fourrière. Une rencontre avec les élus de la Cirest est prévue demain.

" Notre position n’a pas bougé nous sommes toujours aussi déterminés a continuer la lutte " confirme Francis Kubezyk. A l’heure actuelle le porte parole de Milit’Activ’974 campe toujours devant la fourrière de la Cirest. Son objectif est encore de sauver de l'euthanasie les animaux qui peuvent l’être. Le militant explique qu’il " souhaite réellement récupérer les chiens adoptables " et que " le camp sera levé dès qu’il y aura des garanties et que les animaux seront récupérés définitivement ".

Depuis le début de son installation à Saint André, il y a une semaine, 5 ou 6 chiens sont arrivés à la fourrière. Comme les autres animaux ils attendent l’euthanasie ou une adoption, la SPA Nord doit d’ailleurs en récupérer quelques uns.

Une rencontre prévue demain

En attendant une possible évolution de la situation et le déblocage de la fourrière une rencontre entre Francis Kubezyk et les élus de la Cirest est prévue mardi 20 août à 14 heures. Si pour le moment aucun nom n’a filtré quant aux représentants participant à cette réunion, la Cirest assure qu’il devrait y avoir Nadia Tipaka, déléguée à l’environnement.

Sollicitée par Francis Kubezyk, cette rencontre est avant tout l’occasion pour chacun d’écouter les revendications avant d’y répondre favorablement ou non. Quoi qu’il en soit des premiers éléments de réponses seront connus après cette réunion.

La fourrière fonctionne au ralenti

Voilà une semaine que Francis Kubezyk et consorts bloquent l’accès à la fourrière de Saint André. Cela se traduit par une activité au ralenti au sein du service. " Depuis une semaine il n’y a plus aucune capture mis à part pour les animaux dits dangereux " souligne Armand Maillot, responsable communication à la Cirest " il faut que le blocage soit levé ".

Outre le blocage des services de capture, les vétérinaires sont également bloqués. Ils ne peuvent donc pas procéder à l’euthanasie des animaux programmés deux fois par semaine, les mardi et vendredi. " Ils savent qu’on est là ils ne viendront sûrement pas demain " détaille Francis Kubezyk. Déjà un gain de temps pour Milit’Activ’974…

Milit'Activ'974 bloque la fourrière de la Cirest à Saint-André

bh/www.ipreunion.com/redac@ipreunion.com


 

   

1 Commentaire(s)

Max, Posté
Les gens qui croient que l'euthanasie est plus efficace que la stérilisation me font penser à quelqu'un dont la salle de bain est inondée et qui sort les seaux et les serpillières mais qui laisse les robinets grands ouverts. Quand on lui fait remarquer qu'il y a toujours plus d'eau et qu'il faudrait penser à fermer les robinets il répond qu'il faut d'abord acheter des seaux plus grands et davantage de serpillières !
La stérilisation ferme les robinets : pas de reproduction, donc pas d'abandon.
Inutile de vouloir taxer les propriétaires, il suffit d'appiquer la loi
identification obligatoire, interdiction de vente par particulier, sanction en cas d'abandon
Mais pour ça il faudrait des élus courageux...