L'association menace d'entamer une action en justice :

Défense de la cause animale : Milit'activ 974 montre les crocs


Publié / Actualisé
Ce mardi 27 août 2019, il y avait de l'animation au square Leconte de Lisle à Saint-Denis. Des chiens et des chats ont été recensés par le mouvement Milit'activ 974. Ils vont passer par la case famille d'accueil à La Réunion pour être ensuite adoptés en métropole. Par ailleurs, L'association menace d'entamer une action en justice contre "l'euthanasie systématique" des animaux errants (Photo: lp/www.ipreunion.com)
Ce mardi 27 août 2019, il y avait de l'animation au square Leconte de Lisle à Saint-Denis. Des chiens et des chats ont été recensés par le mouvement Milit'activ 974. Ils vont passer par la case famille d'accueil à La Réunion pour être ensuite adoptés en métropole. Par ailleurs, L'association menace d'entamer une action en justice contre "l'euthanasie systématique" des animaux errants (Photo: lp/www.ipreunion.com)

Provenant tous de la fourrière de Saint-André gérée par la Cirest et destinées à l'adoption, 46 chiens et 4 chats sont présents au square avec une quinzaine de militants. La structure en compe une cinquantaine.

Lire aussi : Le tour de l'île des "Sans voix" de Milit'activ 974 touche à sa fin

L’objectif premier est d’identifier ces animaux par des puces afin qu’ils aient des "papiers". C’est ce dont les militants s’occupent en ce mardi après-midi. Ces identifications permettront par la suite d’envoyer les chiens et chats dans des familles d’accueil réunionnaises. Ces familles vont garder l’animal durant une quarantaine de jours afin de "le mettre en conformité" comme l’explique Francis Kubezyk, porte-parole du mouvement.

"La mise en conformité concerne la stérilisation, la vaccination, les tests pour détecter les maladies tropicales et enfin la sociabilisation des animaux récupérés" détaille-t-il. "Tous les soins sont pris en charge par les associations de métropole" assure le militant.

Francis Kubezyk va rester au square jusqu’au samedi 31 août 2019. Normalement, toutes les animaux ont d’ores et déjà trouvé des familles d’accueil avant leur acheminement en métropole.

Milit’activ 974 souhaite organiser une grande réunion en présence de tous les acteurs du dossier : préfecture, Région, Département, intercommunalités et mairies. Ils attendent la confirmation de ces rencontres avec les élus. La commune de Saint-Denis leur a, par ailleurs, donné l’autorisation d’occuper le square. Francis Kubezyk le rappelle : "nous sommes un mouvement pacifique et nous ne faisons que des actions autorisées".

Regardez

Milit’activ 974 est en lien avec "l’avocat de l’association One Voice et d’autres avocats d’associations de la cause animale" indique Francis Kubezyk. Les différents mouvements envisagent, "d'enclecher des actions de justice pour dénoncer tout ce qui est fait de façon illégale à la Réunion, notamment les 250 assassinats de chiens et de chats pratiqués toutes les semaines".

lp/www.ipreunion.com

   

3 Commentaire(s)

Goyavepapaiile, Posté
Je suis au courant de cette pratique par le biais d'une association qui oeuvre sur place pour les envoyer en métropole aussi .J'ai pu constater qu'il y a un certain nombre de véto sur l'île,on finit par comprendre!!!!
Banga, Posté
Bravo pour votre action !...Comment adhérer à votre association?
GRUDZIEN, Posté
MERCI POUR EUX