Un phénomène récurrent :

Tortues tuées par des hélices de bateau : Kélonia appelle à la prudence


Publié / Actualisé
Ces derniers mois, le nombre de tortues retrouvées mortes suite à de graves blessures provoquées par des hélices de bateau se multiplie. Face à cette problématique et les conséquences qu'elle a sur la population de tortues de l'île, le centre de soins Kélonia lance un nouvel appel à la prudence aux usagers de la mer. Nous publions le communiqué ci-dessous.
Ces derniers mois, le nombre de tortues retrouvées mortes suite à de graves blessures provoquées par des hélices de bateau se multiplie. Face à cette problématique et les conséquences qu'elle a sur la population de tortues de l'île, le centre de soins Kélonia lance un nouvel appel à la prudence aux usagers de la mer. Nous publions le communiqué ci-dessous.

"Week-end noir pour les tortues avec cette seconde tortue retrouvée morte à Grand Fond St Gilles samedi soir avec de larges blessures provoquées par une hélice de bateau.

La mort de tortues adultes a un impact important, car il réduit la population reproductrice de la Réunion qui est déjà extrêmement faible; deux femelles de tortues vertes uniquement pondent à La Réunion.

Il est important de limiter sa vitesse à proximité du littoral: les tortues se nourrissent sur le fond de 0 à - 50m, et de surveiller en permanence à l’avant du bateau pour repérer les tortues qui pourrait être en surface (phase de repos ou accouplement)

Les blessures et mortalités liées à des chocs avec des bateaux ont augmenté de façon alarmante ces derniers mois. Les pilotes des navires doivent prendre conscience de la présence d’animaux d’espèce protégées en mer et adapter leur conduite en conséquence."

Lire aussi : une jeune tortue imbriquée retrouvée échouée au Barachois

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !