Les salariés de la compagnie et les élus ne veulent pas de cette fusion :

Le rapprochement entre Air Austral et Corsair est "une option" reconnaît le gouvernement


Publié / Actualisé
Un rapprochement entre les compagnies aériennes Corsair et Air Austral constitue "une option" a reconnu le ministre des Comptes publics, Olivier Dussopt ce mardi 16 novembre 2021 à l'Assemblée nationale. Il était interrogé sur le sujet par le député David Lorion. Cette fusion à laquelle, selon l'élu réunionnais, "le gouvernement semble vouloir conditionner son aide exceptionnelle (à la compagnie réunionnaise en difficuté financière -ndlr)" est fermement rejeté par la présidente du Conseil régional, Huguette Bello, et par l'ensemble des parlementaires locaux. Ils estiment que ce rapprochement forcé est "est inacceptable et injustifié". Ils réclament qu'Air Austral, frappée comme toutes les compagnies aériennes par la crise sanitaire, soit aidée financièrement par l'Etat dans les mêmes conditions qu'Air France et Corsair (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Un rapprochement entre les compagnies aériennes Corsair et Air Austral constitue "une option" a reconnu le ministre des Comptes publics, Olivier Dussopt ce mardi 16 novembre 2021 à l'Assemblée nationale. Il était interrogé sur le sujet par le député David Lorion. Cette fusion à laquelle, selon l'élu réunionnais, "le gouvernement semble vouloir conditionner son aide exceptionnelle (à la compagnie réunionnaise en difficuté financière -ndlr)" est fermement rejeté par la présidente du Conseil régional, Huguette Bello, et par l'ensemble des parlementaires locaux. Ils estiment que ce rapprochement forcé est "est inacceptable et injustifié". Ils réclament qu'Air Austral, frappée comme toutes les compagnies aériennes par la crise sanitaire, soit aidée financièrement par l'Etat dans les mêmes conditions qu'Air France et Corsair (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Ce mardi, Olivier Dussopt a souligné que la compagnie réunionnaise qui dessert plusieurs destinations de l'océan Indien et la métropole depuis La Réunion, a été "plusieurs fois aidée" par des prêts garantis par l'Etat et un prêt direct. Cela afin de l'aider à franchir la pandémie de Covid-19.

Au total, "cela représente 100 millions d'euros d'aide de trésorerie pour traverser cette crise", a remarqué le ministre. Il a estimé que "cette crise a révélé des fragilités plus structurelles d'Air Austral", qui emploie plus de 900 personnes, a remarqué le ministre.

Dans ce cadre, "le rapprochement entre Corsair et Air Austral est une option, je dis bien une option, qui aurait le mérite de préserver une identité réunionnaise et l'implantation locale", a argumenté Ooivier Dussopt, se disant disposé à accompagner Air Austral dans la restructuration de sa dette. Selon le ministre cette opération doit néanmoins s'effectuer "avec les autres actionnaires et dans le cadre des règlements européens".

Contactée par l'AFP mardi sur un éventuel rapprochement avec Air Austral, Corsair s'est refusée à tout commentaire.

Corsair est la concurrente d'Air Austral sur les liaisons entre la métropole et l'île. Les deux compagnies avaient toutefois annoncé en août une coopération commerciale sur la desserte de l'océan Indien pour améliorer leur rentabilité.

- "Non à une fusion forcée" -

Cette coopération ne peut déboucher sur une fusion forcée entre les deux compagnies, a souligné une nouvelle fois ce dimanche Huguette Bello. La présidente de Région participait à un rassemblement de soutien à Air Austral. La collectivité régionale est la principale actionnaire de la Sematra, une société d'économie mixte rassemblant, outre la Région, le Département et plusieurs autres actionnaires, dont la Caisse des dépôts.

Les députés Karine Lebon, Jean-Michel Poudroux, et Philippe Naillet ainsi que Jean-Jacques Morel avaient également participé à ce rassemblement de soutien organisée à l'appel de l’Intersyndicale SNPL-ALPA, CFDT, UNSA, SNPNC-FO

Lire aussi : Air Austral : les salariés et des élus se mobilisent pour sauver la compagnie

"C'est naturel que l'on y soit ici. Nous sommes déterminé élus de tout bord pour préserver ces emploi, 900 emplois directs et plus de 3000 générés par cette compagnie. Compte tenu du taux de de chômage du territoire, il est nécessaire que Bercy nous entendent. Air Austral devrait être une fierté pour la France".

Les salariés d'Air Austral sont égalemet opposés à une fusion avec Corsair. Dans un courrier adressé il y a quelques jours au préfet, ils estiment que ce rapprochement forcé serait "un sacrifice au détriment d'une autre compagnie". Ils craignent la perte d'un "véritable patrimoine, d'une identité et d'un savoir-faire qui fait la fierté des Réunionnais".

- Grande difficulté -

Pour rappel le magazine Eco Austral révélait récemment qu'entre "avril 2020 et mars 2021, Air Austral a perdu 76 millions d’euros et son chiffre d’affaires a fondu de 55%", lui qui est actuellement de 185 millions d'euros. Durant l'exercice 2019-2020, Air Austral avait déjà perdu 8,6 millions d'euros. En cause, la crise sanitaire, qui n'a fait que renforcer des difficultés déjà bien implantées dans la compagnie aérienne.

A noter qu'une nouvelle aide de l'Etat a été votée sous la forme d'un prêt de 20 millions d'euros, selon un arrêté signé le 18 août 2021. Celle-ci entre dans le cadre du prêt garanti par l'Etat de 30 millions d'euros annoncé début avril par le ministre de l'Economie Bruno Le Maire. Elle s'ajoute, entre-autres, à 120 millions d'euros de financements au titre de 2020, dont 80 millions via des prêts garantis par l'Etat, pour soutenir la compagnie péi.

- La tentation de la fusion avec Corsair -

En août dernier, dans un courrier qu'Imaz Press s'était procuré, la présidente de Région avait appelé l'Etat à verser les aides attendues. "Les Réunionnais ne comprendraient pas que la survie de la compagnie soit compromise du fait de la non réalisation des engagements pris par l'Etat" avait alors déclaré Huguette Bello dans son courrier.

La présidente de Région a également mis en garde le chef de l'Etat contre la tentation d'une fusion entre la compagnie péi et Corsair. L'Etat aurait en effet envisagé de pousser les deux compagnies aériennes à se rapprocher dans le cadre d'un actionnariat unique.

Dans une tribune libre, l'ensemble des onze parlementaires se mobilisent aussi pour la compagnie aérienne. Ils appellent l'Etat à "accompagner pleinement Air Austral dans son développement et dans la structuration de sa dette". Ils souhaitent par ailleures aborder la question avec Sébastien Lecornu lors de sa visite dans l'île, "afin d’établir ensemble les pistes de soutien pour Air Austral".

www.ipreunion.com avec l'AFP / [email protected]

   

9 Commentaire(s)

Pti gars maigre, Posté
Il y a quant même du bon chez air Austral...La faute est au dirigeants en mode stagiaire.Et la plus grand stagiaire qui a voulu faire son César..lui il doit payer pour ces conneries.Cette compagnie doit être beaucoup mieux gérer mais surtout pas par des antilais Elle doit rester made in réunion.Si créole i rentre actionnaires ce sera donnant donnant avec droit de regard ..et le dirigeant pas capable i traverse sans parachute doré
Cocode , Posté
Aujourd'hui les dirigeants d'aur austral étaient en fête avec les miss! Ça même zot i aime la fête ek nout l'argent zimpot. Cessez ce délire madame Bello! Oui à la fusion et stop aux salaires de folies
Mil sabor, Posté
l'option d'une fusion est une régression pour la Réunion. elle est restrictive en terme de liberté de décision sur le plan régional. elle est une source de déperdition et d'enfermement. bien au contraire, il faut ouvrir la concurrence pour faire baisser le prix du billet d'avion. actionner d'autres leviers propices à la concurrence et aux investissements. sachont préserver notre libre arbître et notre fleuron cent pour cent "café péi "pour atteindre nos objectifs. j-c Henry-Arnoux
Laurence, Posté
Oui à la fusion, arrete engraisser cette compagnie dont les salaires frôlent l'insolence. Si réunionnais i connaît les montants, gilets jaunes i explosent ! Et c'est de la faute à Ki: à Robert !
Cathy , Posté
Il faut fusionner, nos impôts ne servent pas à payer 10 très très hauts salaires de ses dirigeants et profiteurs! Madame Bello ne rentrez surtout pas dans le jeu de ses profiteurs proche de Robert
Et pour les Reunionnais , Posté
Air Austral reste cher très cher.
Portoise , Posté
Arrete finance ce air austral. Trop cher les voyages, même pour aller à maurice c le double de chez air mauritius.
Audit , Posté
Entreprise qui mérite un audit pour une.plus grande transparence.
Goutanou, Posté
larégion na peur!Audit Privé fait faire!