[VIDEO - AUDIO] Après l'élection d'Emmanuel Macron (actualisé) :

Thierry Robert : "Si mon destin est d'être ministre aujourd'hui, je le serai"


Publié / Actualisé
Après l'élection d'Emmanuel Macron à la Présidence de la République, Thierry Robert a tenu un point presse ce mardi 9 mai 2017. Le maire de Saint-Leu, qui a été le soutien du candidat du mouvement En Marche ! pour la campagne présidentielle se dit prêt à endosser le rôle de ministre si cela devait lui être proposé, à quelques jours de la formation du nouveau gouvernement. "Avant l'heure ce n'est pas l'heure (...) Si mon destin est d'être ministre aujourd'hui, je le serai. Si ce n'est pas mon destin je ne le serai pas et je continuerai le travail que j'ai commencé en politique" a-t-il lancé.
Après l'élection d'Emmanuel Macron à la Présidence de la République, Thierry Robert a tenu un point presse ce mardi 9 mai 2017. Le maire de Saint-Leu, qui a été le soutien du candidat du mouvement En Marche ! pour la campagne présidentielle se dit prêt à endosser le rôle de ministre si cela devait lui être proposé, à quelques jours de la formation du nouveau gouvernement. "Avant l'heure ce n'est pas l'heure (...) Si mon destin est d'être ministre aujourd'hui, je le serai. Si ce n'est pas mon destin je ne le serai pas et je continuerai le travail que j'ai commencé en politique" a-t-il lancé.

A Paris au soir de ce dimanche 7 mai, au côté d'Emmanuel Macron, Thierry Robert est aujourd'hui à La Réunion le temps d'une conférence de presse. En vue des élections législtives, ce dernier précise que les candidats qui voudront se présenter sous l'étiquette d'En Marche ! devront démissionner de leur parti d'origine. "Ce ne sera pas un hold up de tel ou tel parti" souligne-t-il.

 

 

www.ipreunion.com

   

5 Commentaire(s)

Citoyen, Posté
mi viens de lire dans une moque la cendre: l'avenir de ce bougre l'é à domengeod. Le président enverra un émissaire définir si les barreaux sont convenablement ferrés pour 5 ans pour accueillir un illustre Abruti dangereux pour la démocratie
Tata, Posté
QUEL DEGATS SIOUPLAIT..................
Charles, Posté
Mi pense que lu sera ministre
Un jour , peut erre , une nuit dans son rêvé profond
Au fait , la parti mendier 1 ti place le dimanche la bas , la dit a li : attende dehors , Emmanuel va rode out nom si son papier
Ben , la pas trouver , la rode dans dictionnaire la Reunion la vue : Robert , ti trou di ki
La dit : ferme la porte di , donne a li 1 photo mon figir , sar bon pou sa meme
Eri974, Posté
En Ministre du Logement, ça me ferait bien rire.
Conflit d'intérêts ? non, vous voyez le mal partout !
Thierry Férir, Posté
Avec un ministre comme celui-là, la "moralisation de la vie politique" va démarrer sur les chapeaux de roues !